Sites web gratuits et Agence Web en ligne

Site web Biblilibre

Association

14320 CLINCHAMPS SUR ORNE
club.quomodo.com/biblibre

Informations

Responsable : MicHal

(Président / Gérant / Autre)

Téléphone :

Fax :

Voir aussi : les autres sites web (Calvados 14)

Dernières actus du site internet :

Larmes aux Ames.

Larmes aux Ames.

Larmes aux âmes,
Tournant d’un pays couleurs sang,
Lumière éteinte au-dessus des têtes,
Coup de canon sur l’horizon.
Toi, qui viens d’ailleurs,
Toi, qui ne connais pas la peur
Tu oublies sans soucis.
Mais eux s’en souviendront-ils
Et ils t'enchaîneront aux portes du monde qui gronde.
Quand la nuit enterre les femmes qui sont en prière,
Pour sauver leurs enfants qui arment leurs jeux .
Puisque la foi est en otage par leur rage,
Puisque la religion s’étrangle avec ce poison.
L’hémisphère, quelque part en chemin, perd d’autres matins.
Et la paix panique, devant les fanatiques,
Ces terrifiant, qui seuls, sont les artisans de ces jours,
Et tant d’indifférence sur ces sans enfance.
Larme aux âmes,
Tournant d’un pays couleurs sang,
Lumière éteinte au-dessus des têtes,
Coup de canon sur l’horizon.
Toi, qui viens d’ailleurs,
Toi, qui ne connais pas la peur,
Tu oublies sans soucis.
Mais eux s’en souviendront-ils
Et ils t'enchaîneront aux portes du monde qui gronde.
Vous perdez la mémoire...

mnj

Il ne faut pas peindre ou dépeindre ce que l'on voit, mais ce que l'on ressent:

Magritte dira un jour d'une œuvre de Giorgio De Chirico : «Mes yeux ont vu la pensée pour la première fois. » Magritte est (de mon point de vue) l'artiste d'une réalité métaphysique paradoxale, pour lui un mode scolaire et peu importe des espaces différents : le surréalisme, l'impressionnisme, le figuratif, l'abstraction, etc. Tout ce qui l'intéressait, c'était de peindre la pensée, il se servait des images comme des phrases pour exprimer ses idées.
Il utilisait une écriture de dessin ancienne, qui vient de très loin, exactement comme les premiers êtres humains qui réalisaient des gravures et des peintures sur de la pierre, pour nous parler et décrire le monde dans lequel ils vivaient. Les hiéroglyphes en sont une illustration parfaite, une des preuves flagrantes. « Magritte est un grand peintre, Magritte n'est pas un peintre » disait Louis Scutenaire.
Sa peinture découle de son écriture, « Magritte est un écrivain...

mnj

Suite aux évènements tragiques du 13 novembre 2015
Poème ouvert
Hommage aux victimes innocentes


Je ne voulais pas écrire ce poème


Ma chair est touchée, de mille feux, elle luit,
Mon cœur s’épouvante, se confond à la nuit,
Mon esprit se désespère, s’abandonne, bruit, *
Ma raison s’effondre, mon sang est répandu,
Mon âme chancelle et s’évapore dans la rue,
Elle s’élève au ciel et disparaît dans les nues.


Découvrez dans les guerres du passé
Des exemples de tueries, d’extrémités,
Qui n’ont engendré que des atrocités,
Qui peuvent vous inspirer pour obtenir
Au présent, l’idée de ne pas reproduire
Les mêmes fautes et erreurs à l’avenir.

Ne recherchons pas la vengeance
Qui est une escalade de violences,
Qui occasionne de la souffrance,
Mais cherchons, trouvons la paix
Qui est une colombe de bienfaits,
Qui détient en ses ailes le respect.


Jim Eden
jimeden.wix.com



(Une pensée affective à Pablo Picasso et à sa colombe de la paix.)


*Note de l’auteur : Pour bruit, première strophe, fin de troisième...

mnj

Le Fiancé de la Mer(Paroles d'enfant)
Je marchais le long des rivages, Mais le soleil a brûlé mon visage. Une femme a accepté ma main Pour me montrer ses chemins. Je lui ai donné mon cœur Et protégée avec des fleurs. Son amour préserve l'infini, De sa chair, l'image du paradis. Les vagues caressent le sable, Mais la mer est insatiable. Une tempête soudaine s'est levée, Le vent et l'eau ont tout dévasté. L'affection s'inonde de pleurs Quand surgissent des peurs. Le calme est revenu des choses, Des osmoses et des métamorphoses. Je l'aimais malgré tout Mais il n'y a plus de nous. Amoureux d'avoir aimé, Un être d'amour et d'amitié. J'étais libre sans le temps, Je l'ai aimé longtemps. J'attendais l'offrande de son cœur, Les jours et les nuits des heures.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z