Sites web gratuits et Agence Web en ligne

Informations

Responsable :

(Président / Gérant / Autre)

Téléphone :

Fax :

Voir aussi : les autres sites web (Calvados 14)

Dernières actus du site internet :

L'exemple niçois

L'exemple niçoisC’est désormais officiel. Après la victoire de Lyon à Monaco
ce dimanche, l’OGC Nice a été sacré champion d’automne. Un titre anecdotique et
symbolique mais qui vient récompenser l’excellent travail du club azuréen, des
joueurs jusqu’à la présidence en passant par le staff et la direction sportive.
En quelques mois, Nice s’est posé comme un modèle d’excellence et comme un
exemple à suivre pour toutes les autres entités sportives françaises.
Dans une Ligue 1 qui se cherche trop souvent l’excuse de son
manque de moyen, l’OGC Nice a eu l’audace de travailler sans se cacher derrière
l’absence de ressources financières à la hauteur de celles du PSG et Monaco.
Nice a tenté avec pour principes fondateurs les valeurs qu’il manque
cruellement à notre football. Exigence, ouverture et modernité. En quelques
saisons, Nice s’est installé parmi les membres importants du championnat de France,
au point de venir bouleverser la hiérarchie en tête du championnat. Non, tout n’est
pas qu’une question d’argent....

France : cet effroyable sentiment de lassitude

France : cet effroyable sentiment de lassitudeAprès deux victoires probantes face à la Bulgarie et les
Pays-Bas en octobre dernier, la France recevait ce vendredi la Suède à
Saint-Denis afin de prendre seule la tête du groupe A pour les qualifications à
la Coupe du Monde 2018. D’abord menés 1 – 0, les Bleus ont su faire la preuve
de leur immense capacité de réaction pour finalement s’imposer 2 buts à 1. Un
match de l’Equipe de France dont on ne retient au final que la victoire, comme
d’habitude. Edito
Et si après 4 ans d’ère Deschamps nous étions en droit d’attendre
mieux ? De demander plus ? Et si la bonne mentalité ne suffisait plus ?
Et si le pragmatisme à outrance du sélectionneur français était en train de
tuer l’enthousiasme que la Coupe du Monde 2014 et l’Euro 2016 avaient
suscité ? Peut-être qu’il est temps de donner un bon coup de pied dans la
fourmilière. Gagner ne suffit plus. Passées les louanges sur la mentalité de
cette équipe, sur le bon comportement du groupe, sur la capacité de réaction de
ces joueurs, il n’y a finalement...

Marseille - Bordeaux vu du virage

Marseille - Bordeaux vu du virageComme j’en ai l’habitude depuis 1 an et 3 mois, date depuis
laquelle je suis abonné au Stade Vélodrome, la veille du match voire le jour
même avec ma bande de « fadas » comme j’aime les appeler, on se fixe
une heure de rendez-vous pour prendre le métro et partir au stade. L’expérience
d’une année d’abonnement acquise nous permet de fixer l’arrivée au stade selon
nos envies. C’est-à-dire, si on veut arriver directement au stade peu avant le
coup d’envoi, ou bien prendre l’apéro et voir l’avenue du Prado faire déjà le
match à plus de 2 heures du coup d’envoi, ou encore arriver assez tôt pour
chanter dans les travées du Virage Nord et mettre de l’ambiance avant que
l’ensemble des supporters n’arrivent. Même si c’est vrai que depuis le début de
la saison la majorité des supporters était déjà arrivée tant le désormais
« Orange Vélodrome » était vide et sonnait assez creux… Mais dimanche
c’était différent. Comme si les Marseillais s’étaient réappropriés le Vélodrome,
leur Vélodrome. Les deux...

Rudi Garcia : jamais sans Frédéric Bompard

Rudi Garcia : jamais sans Frédéric BompardPour le premier match de Rudi Garcia au stade Vélodrome ce
dimanche face à Bordeaux, les supporters de l’OM ont assisté à un spectacle
auquel ils devront s’habituer. Celui-ci se déroule dans les travées et non sur
le terrain. Tout en haut de la tribune Jean Bouin, Frédéric Bompard assiste à
la première période de l’équipe phocéenne et prend en note tout ce qui
fonctionne ou non dans l’animation du jeu. L’adjoint de Rudi Garcia analyse,
décrypte tous les faits et gestes de la première période. Prendre de la
hauteur. Apporter du recul. Servir au mieux le nouvel entraîneur. Frédéric
Bompard est un fidèle parmi les fidèles de l’ancien coach de la Roma. Leur
histoire, ils l’ont débutée du côté de Corbeil-Essonnes alors qu’ils évoluaient
ensemble en pupilles sous les ordres du père de Rudi Garcia. L’amitié s’est
prolongée à travers le temps et les clubs dans lesquels ont évolué par la suite
les deux joueurs. Rudi Garcia a porté les maillots de Caen, Lille ou Martigues
tandis que Frédéric Bompard...

La touche Conte

La touche ConteAprès des débuts timides, marqués par des incohérences
tactiques, Chelsea semble s’être lancé depuis son replacement en 3-4-3 en marge
de son déplacement à Hull City. Un système qui semble enfin concrétiser le
projet de jeu d’Antonio Conte.

Samedi 1er octobre, Chelsea se déplace au KCOM
Stadium pour y affronter Hull City en marge de la 7e journée de
Premier League. Les hommes de Conte restent sur deux défaites consécutives en
championnat, dont une très sévère sur la pelouse d’Arsenal et doivent se
relancer. Dominateurs territorialement, les coéquipiers d’Eden Hazard sont
néanmoins bousculés par la vitesse d’exécution des attaquants d’Hull City et ne
doivent leur invincibilité qu’à deux arrêts décisifs de Thibaut Courtois. Le
4-2-3-1 des Blues est friable, l’axe central fragile. Conte réagit alors en
seconde période et met en place une défense à trois qui a souvent fait sa force
à la Juventus et avec l’Italie. Cesar Azpilicueta est ainsi recentré pour
évoluer aux côtés de Gary Cahill et...

Monaco - Paris : l'analyse tactique

Monaco - Paris : l'analyse tactiqueFace à un PSG pas encore au point quelques semaines après l’arrivée
d’Unaï Emery, l’AS Monaco a réalisé le match tactique parfait, concluant sa
belle semaine par une victoire 3 buts à 1 au stade Louis II. Une opposition de
style qui a tourné à l’avantage d’un Leonardo Jardim plus sur de son fait et qui
a parfaitement profité des failles d’une équipe parisienne qui se cherche
encore. Analyse.

C’est désormais classique, lorsque Monaco affronte une
équipe plus forte intrinsèquement qu’elle, Leonardo Jardim s’adapte à celle-ci
pour mieux mettre en lumière ses failles. Pour contrer le désormais
institutionnel 4-2-3-1 parisien, l’entraîneur portugais aligne un 4-4-1-1 new
look. Dans la zone d’un Kurzawa en feu en ce début de saison, l’ancien coach du
Sporting Portugal fait avancer Djibril Sidibé, habituel arrière latéral, au
poste d’ailier. Au cœur du jeu, Moutinho prend les rênes de l’équipe en soutien
de Valère Germain tandis que Bernardo Silva est décalé sur le côté gauche du
quatuor offensif...

Bonjour tristesse

Bonjour tristesseComment mettre des mots sur un
match qui au final laisse l’impression d’une immense tristesse ? Comment
avoir la force d’analyser, de décrypter, de commenter à froid ? Comment
trouver le courage de revenir sur un match qui nous a fait autant de mal ?
Après nous avoir rempli de bonheur à défaut de nous avoir emballé par son jeu,
l’Equipe de France s’est inclinée en finale face au Portugal. Un match triste,
sans saveur, durant lequel les Bleus n’ont jamais eu les moyens techniques de
contourner le bloc portugais. Au final que reste-t-il de l’Euro des hommes de
Didier Deschamps ? Si on enlève le comportement exemplaire, pas
grand-chose…
La sortie rapide de Ronaldo nous
a laissé à tous la même impression. « La chance à Deschamps a encore
frappé. L’Euro est pour nous ». Impossible de ne pas penser ça. Impossible
de se dire que la jeunesse portugaise va trouver les ressources mentales et
morales pour résister à la pression de jouer une finale sans son leader, sans
son symbole, sans celui qui transcende...

Croatie : l’heure du bilan

Croatie : l’heure du bilanAprès avoir illuminé l’Europe en
battant brillamment l’Espagne lors de la phase de poule, la Croatie est tombée
sur l’os portugais ce samedi, s’inclinant cruellement 1-0 au terme des
prolongations après un match insipide. Considérée comme l’un des plus sérieux
outsiders de l’Euro, la sélection croate a construit sa force autour d’un 4-2-3-1
équilibré et joueur. Mais comme souvent depuis 2006, les coéquipiers de Srna se
sont effondrés dans leur moment de vérité. Décryptage.

Ce samedi, la Croatie est tombée
sur une équipe du Portugal brillante tactiquement à défaut d’être plaisante
offensivement. Poussés jusqu’aux prolongations, les coéquipiers de Luka Modric ont
perdu pied physiquement et n’ont pas su profiter de leur domination technique
et territoriale. Une élimination cruelle, comme trop souvent avec cette
sélection depuis près de 10 ans. Joueuse mais naïve, les hommes d’Ante Cacic
sortent de l’Euro avec les honneurs, mais avec une petite pointe de déception
au vu du niveau de jeu qu’ils...

Suisse – Pologne : l’analyse tactique

Suisse – Pologne : l’analyse tactique Après un duel âpre et disputé, la
Pologne s’est qualifiée pour les quarts de finale de l’Euro 2016 en s’imposant
lors de la séance de tirs au but face à la Suisse. D’abord solide et efficace
en contre, la sélection menée par Robert Lewandowski s’est faite bousculer par
le repositionnement tactique de la Nati
en 4-4-2, montrant ainsi ses limites. Analyse tactique

L’affrontement du jour oppose
deux équipes plutôt habituées à laisser le jeu à leur adversaire et à jouer le
contre. Aussi bien face à l’Ukraine que face à l’Irlande du Nord, la Pologne a
en effet eu des difficultés à faire le jeu malgré les performances brillantes
de Milik et Krychowiak tandis que la Suisse s’est montrée plus à l’aise en
défendant bas face à la France qu’en ayant la possession face à l’Albanie et la
Roumanie. L’enjeu du match pour ses deux équipes est ainsi de prendre le jeu à
leur compte et de s’adapter à l’adversité pour mieux la dominer. La Pologne qui arrive logiquement favorite à
Geoffroy Guichard entame sans...

Darijo Srna : le Croate devenu légende en Ukraine

Darijo Srna : le Croate devenu légende en UkraineSes larmes lors de l’hymne croate
en marge du match contre la République Tchèque ce vendredi ont fait le tour de
l’Europe. Capitaine courage de sa sélection et icône du Chakhtar Donetsk auquel
il jure fidélité depuis 2003, Darijo Srna a vécu une tragédie durant cet Euro
en France, perdant son père pendant la première rencontre de sa sélection face à
la Turquie. Après être retourné en Croatie pour assister à ses obsèques, le
latéral croate a rejoint la sélection pour en porter le brassard face à la
République Tchèque. Solide, vaillant et généreux, portrait d’un des joueurs les
plus sous-cotés en Europe.

52e minute du match
Turquie – Croatie. Les coéquipiers d’Ivan Rakitic viennent d’obtenir un
coup-franc à 20 mètres légèrement décalé sur la droite. Ceux qui mènent 1-0
grâce à un but fantastique de Luka Modric vont tenter de concrétiser cette
énorme opportunité par l’intermédiaire de leur capitane, Darijo Srna. Depuis le
début de la rencontre, le joueur du Chakhtar enchaîne les montées incisives...

Twitter est-il un danger pour le football ?

Twitter est-il un danger pour le football ?La révolution Twitter est lancée. Si jusque-là le réseau
social concernait essentiellement les supporters et amateurs de foot ainsi que
quelques personnalités fantasques parmi lesquelles Jean-Michel Aulas, son
impact semble s’être étendu aux footballeurs, aux clubs et aux entraîneurs
eux-mêmes. La plus grande évolution du football ne se situe peut-être pas sur
le terrain mais sur Internet. Cette saison aura été celle de Twitter. Le réseau
aura été au cœur de l’exercice 2015-2016 et aura eu un rôle significatif. Mais
le problème de Twitter réside dans le fait que pas tout le monde ne semble
avoir pris conscience de ses dangers. Joueurs, comme supporters voire même
présidents n’ont pas encore appréhendé
la manière de bien utiliser le réseau. Et au moment où ce dernier s’installe comme
un vrai fait social qui vient bouleverser les codes du football, les polémiques
s’enchaînent. Car Twitter est une vraie bombe dans le monde du football. Tous
ses acteurs s’en retrouvent concernés. Twitter change...

Didier Deschamps ne doit pas prendre Raphaël Varane

Didier Deschamps ne doit pas prendre Raphaël VaraneLa nouvelle est tombée ce week-end, victime d’une lésion
musculaire à la cuisse, Raphaël Varane devrait être forfait pour les quatre
prochaines semaines. Le défenseur du Real Madrid devrait ainsi manquer la
finale de la Ligue des Champions ce samedi avec son club et le début de l’Euro
en France avec sa sélection. Un coup dur pour une défense de l’Equipe de France
déjà fragilisée par les absences de Mamadou Sakho ou Kurt Zouma et qui a montré
des signes de faiblesse lors des derniers matches amicaux contre les Pays-Bas
et la Russie. A 3 semaines de l’Euro, Didier Deschamps perd ainsi le patron de
son arrière-garde, celui autour duquel il a construit son équilibre et le
joueur auquel il a confié la charge de la première relance. Comme en 2014 avec
Franck Ribéry, le sélectionneur va devoir alors faire un choix. Prendre Varane
en espérant un prompt rétablissement de ce dernier ou bien le laisser de côté
et construire avec une autre charnière centrale. Et aussi bien pour préserver
la vie de...

Eric CARRIERE : "Je ne regrette rien"

Eric CARRIERE : "Je ne regrette rien"C'est avec un Éric Carrière plein de décontraction, de
disponibilité et de gentillesse que nous avons eu la chance de faire un
entretien très intéressant. Sa grande carrière en Ligue 1, son regard sur le
football d'aujourd'hui et sa vie d'ex-joueur, l'ex-international répond à
toutes les questions avec recul et franchise.


Making-off :
Contacté via un célèbre réseau social, Éric Carrière a rapidement accepté notre
demande. Joint par téléphone, l'ex-joueur n'a pas été avare de paroles pour
réaliser un entretien d'une quarantaine de minutes que nous vous laissons
déguster.

Bonjour Eric
Carrière, vous avez l'un des plus grands palmarès en France, mais quel titre
est pour vous le plus beau ?
Bonjour, le plus beau titre est certainement le titre de champion
de France avec Nantes en 2001 car c'était mon premier titre de champion. Nous
avions gagné les deux Coupes de Frances les années précédentes mais on avait
failli descendre en Ligue 2 lors de la saison 1999-2000. Après, je fus élu
meilleur...

La surprise niçoise

La surprise niçoiseCritiqués pour le jeu et le spectacle qu’ils ont longtemps produits, Nice
et Claude Puel semblent avoir mené leur révolution technique au cours de l’été
dernier. L’OGC Nice se révèle ainsi être l’équipe fraîcheur de la saison,
puisant sa réussite dans un 4-4-2 en losange toujours au service du jeu.
Décryptage.


C’est incontestablement la
surprise de la saison. Habitué depuis deux saisons à se morfondre en bas de
classement, Nice se retrouve depuis le début du championnat à jouer les
premiers rôles, le tout en produisant l’un des jeux les plus attractifs et
séduisants de Ligue 1. Si les arrivées de Ben Arfa et Valère Germain semblent
avoir favorisé cette évolution, c’est surtout le changement de philosophie de Claude
Puel qui explique le parcours tonitruant du Gym. Frileuse l’année dernière,
l’équipe niçoise se caractérise cette saison par son audace. Sans jamais
dépendre de Ben Arfa, l’OGC Nice séduit par son insouciance et son envie de
jouer, sans jamais reculer et perdre de vue ses ambitions,...

Bruno Derrien : "Jesuis pour la vidéo"

Bruno Derrien : "Je<br/>suis pour la vidéo" La vidéo va être testée par la FIFA à partir de la saison
prochaine. En septembre 2013, nous interviewions l'ancien
arbitre international Bruno. Il revenait sur les nouveautés
arbitrales.


Making-off : Contacté via un célèbre réseau social à l'oiseau bleu-clair, Bruno Derrien a tout de suite
accepté notre demande d'interview. Joint par téléphone, l'ancien arbitre fut très joyeux et même drôle.
Après avoir écouté le déroulement de l'interview, il a glissé : "J'ai l'impression de parler à un
commandant de police !". Au bout d'une heure passionnante, il en ressort une interview agréable à lire
et qui nous permet de sortir de son point de vue de spectateur mais aussi de voir le football de l'œil d'un
ancien arbitre. Extrait.

Bonjour Bruno, le football évolue, le jeu va plus vite. Etes-vous favorables à une assistance
vidéo pour l'arbitre afin de l'aider à prendre ses décisions en cas de doute ?


Bonjour. Justement, j'ai écrit un livre en 2010 sur la Coupe du Monde qui s'appelle SOS Arbitre, SOS...

Infantino, le nouveau Président de la FIFA

Infantino, le nouveau Président de la FIFAOn peut être chauvin. On peut regretter que Platini ne soit pas à l'heure actuelle président de la FIFA.
Mais on ne peut en aucun cas critiquer les premières décisions de Gianni Infantino à la tête de
l'instance.

Avant de savoir s'il arrivera à lutter contre la corruption et satisfaire tout le monde tout en restant dans
la légalité, regardons ses premières mesures.

Fin de la triple peine carton rouge-penalty-suspension. Sauf si la faute est violente ou empêche le
ballon de franchir la ligne de but, elle ne sera passible que d'un carton jaune.

Le ballon au coup d'envoi n'aura plus besoin d'être joué vers l'avant. L'engagement pourra donc se
faire seul.

Autorisation d'un 4ème remplacement en cas de prolongations.

Si un joueur blesse un adversaire et reçoit un carton, son adversaire pourra être soigné sur le terrain.
Il ne sera plus obligé de sortir et son équipe ne sera pas en infériorité numérique.

Si un joueur a un comportement non-approprié avant un match, l'arbitre pourra l'empêcher de...

50 bonnes raisons de… regarder la Ligue 1 le samedi soir

50 bonnes raisons de… regarder la Ligue 1 le samedi soir1. Parce que ce
n'est pas commenté par Christian Jean-Pierre.

2. Parce qu'on est célibataire

3. Parce que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Et
pour se lever tôt, il faut se coucher tôt. Et la Ligue 1 se finit à 22 heures.

4. Parce qu'on n'est jamais invité en soirée.

5. Parce qu'en face, c'est The Voice. Et que voir Jennifer donner
conseils de chant, c'est comme si Élie Baup donnait des conseils tactiques.

6. Parce que regarder la Ligue 1, ça
donne une excuse pour ne pas écouter sa copine qui te raconte sa journée
shopping.

7. Parce qu'on a des
problèmes de sommeil et que ça coûte moins cher que les somnifères.

8. Pour voir Imorou marquer dans le
but adverse.

9. Pour comprendre
les vannes du CM de Toulouse.

10.
Pour l'ambiance de Louis II.

11.
Parce que c'est la 38ème journée et que si on ne regarde pas la
Liguain maintenant, on la regardera jamais.

12. Parce qu'on ne paye pas 13€ par mois pour le beach volley ou
le rugby à XIII.

13. Parce que Les Simpson, oui mais non.

14. Parce que mon...

Dis-moi ça vient d'où… Anfield Road

Dis-moi ça vient d'où… Anfield Road "When you
walk...", quel supporter n'a jamais rêvé de ne serait-ce seulement
susurrer l'hymne mythique du Liverpool Football Club à Anfield ? Situé dans le
quartier du même nom, le stade des Reds voit toutes les deux semaines environ
40 000 supporters se déchaîner en tribunes et dans les pubs. La devise du club "You'll never walk alone" ("Tu ne marcheras plus jamais seul"
en Français) orne le portail de l'enceinte. Les spectateurs affluent,
quelques fois imbibés d'alcool et vêtus de leurs tuniques rouges sous l'œil de
Bill Shankly.

Encore et toujours là, entraineur de 1959 à 1974 il n'a jamais
vraiment quitté le stade. Une statue continue de rappeler ses traits, les bras
levés, souvenir de son titre de champion glané en 1973. Le portail, inauguré en
1982, est aussi un monument à sa mémoire. Un autre souvenir, plus discret,
rappelle le protagoniste de la remonté du club dans l'élite en 1962. Une
pancarte "This is Anfield"
prône dans le tunnel d'accès des joueurs. C'est lui qui l'installa,...

Hommage à Trifon Ivanov

Hommage à Trifon IvanovTrifon Ivanov nous a quitté le samedi 13 février 2016. Il a succombé dans une froide matinée à
Samovodene, au cœur de la Bulgarie rurale.


Ivanov a laissé sept millions de Bulgares orphelins. Et pas
que. Dans ce petit pays au bord de la mer Noire, il était devenu une icône. Les médias ne parlent plus
que de lui ; le pays est en quelques sortes en période de deuil national.

Trifon Ivanov, c'était ces coupes de cheveux particulières, ce regard perçant et paraissant désintéressé,
ce cuissard sous le short et surtout un défenseur comme le pays n'en a jamais connu. "Le loup" comme
il était surnommé n'était donc pas un mannequin. 1,81 mètre, 80 kilos, une barbe imposante mal taillée
; voilà qui vous situe le bonhomme. D'ailleurs, personne ne lui reprochait. Trifon n'hésitait pas à marcher
sur les chevilles, à aller au contact, à la limite de la faute. Il était un cauchemar pour les attaquants.

Trifon Ivanov, c'était trois championnats de Bulgarie avec le CSKA Sofia, un championnat d'Autriche
avec...

La satisfaction Isla

La satisfaction IslaLongtemps priorité de Marcelo Bielsa,
Mauricio Isla est finalement arrivé à l’Olympique de Marseille au moment du
départ de l’entraîneur argentin. Après des débuts timides, l’international chilien
s’est imposé aux côtés de Lassana Diarra, devenant ainsi l’une des rares
satisfactions du mercato estival phocéen. Analyse.


On l’a connu milieu relayeur à l’Udinese, puis arrière droit
avec la Juventus, voilà qu’il brille en tant que milieu défensif à l’Olympique
de Marseille où sa grinta, sa technique et son intelligence tactique brillent
depuis fin 2015. Aux côtés de Lassana Diarra, Mauricio Isla s’est imposé comme
le travailleur de l’ombre, celui qui fluidifie le collectif et apporte l’équilibre.
Par son activité, il a permis de consolider un collectif fragile et d’apporter
de la variété à une équipe qui manque énormément d’inspiration. Un travailleur
de l’ombre, dont pas tout le monde ne parle, mais qui en quelques mois est
devenu l’un des piliers de l’Olympique de Marseille.

Polyvalence et...

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z