Sites web gratuits et Agence Web en ligne

Informations

Responsable :

(Président / Gérant / Autre)

Téléphone :

Fax :

Voir aussi : les autres sites web (Haut-Rhin 68)

Dernières actus du site internet :

Qu’est-ce qu’une séance d’entraînement ?

La séance
d’entraînement est un moyen utilisé par les entraîneurs pour permettre à
l’équipe et aux joueurs d’atteindre des objectifs fixés.
Toute séance d’entraînement est déterminée par le ou les objectifs que l’on
cherche à atteindre c'est-à-dire ce que l’on cherche à améliorer, à développer
et à enseigner (exemple : contrôler le ballon, le démarquage, etc.). Le choix
de ces objectifs est déterminé par l’âge et le niveau des joueurs.
L’objectif de la séance va déterminer le plan et le contenu de la séance :

Le plan :
On peut diviser la séance d’entraînement en 4 parties :
- Echauffement

- Physique

- Technique individuelle

- Tactique

Le plan de la séance peut varier d’une
séance à une autre, d’un entraîneur à un autre. Il n’y a pas un plan de séance
universel. Le plan de la séance est tout d’abord fonction des objectifs fixés.
Un plan de séance est également déterminé par le nombre d’entraînements
hebdomadaires de l’équipe, par la durée de ces séances et autres aléas. ...
...

Comment préparer un programme d'entraînement ?

Un
programme d'entraînement est composé de plusieurs séances d'entraînement qui
vont se succéder sur une certaine période de temps.


Déterminez la catégorie de votre équipe (débutant, poussin, séniors, etc...) et
les objectifs que vous voulez atteindre.

Les objectifs vont être différents en fonction de la catégorie, il y a une
progression logique dans l'entraînement du footballeur. On n'enseigne pas la
même chose à des débutants et à une équipe de - 15 ans. De même, si on se
concentre sur l'apprentissage et l'acquisition des bases techniques et
tactiques dans la formation des jeunes footballeurs, la recherche de résultat
devient prépondérant chez les seniors. La mise en place d'un programme
d'entraînement, quelle que soit sa durée, est definie par les objectifs fixés.


Une fois la catégorie et les objectifs fixés, il faut déterminer la durée du
programme, le nombre et la durée approximative des séances.


En fonction de la durée du programme, vous devrez peut-être modifier les
objectifs et ... ...

LE BEES 1 (Option Football)DESCRIPTION DE LA FORMATION

LE BEES 1 (Option Football)DESCRIPTION DE LA FORMATION
LE METIER L’éducateur sportif en football est autonome dans son activité :Il accueille, initie et perfectionne tous publics à la pratique du football dans le cadre du projet global de la structure.
Il organise, anime et conduit des projets d’animation et d’entraînement en intégrant des cycles d’apprentissage et de perfectionnement adaptés aux caractéristiques et niveaux du public et dans le cadre de la réglementation en vigueur.
Il encadre une équipe de joueurs engagée en compétition régulière de niveau départemental jusqu’au niveau régional, il participe au développement et à l’animation d’une association, d’un club. Le recrutement de nouveaux joueurs, la participation au fonctionnement et à la structuration technique, administrative et financière sont également des fonctions que peut remplir l’éducateur sportif en football.

LES DEBOUCHES L’éducateur sportif 1er degré Football peut travailler pour un club de football à plein temps lorsque...

L'ANIMATEUR SENIORSDESCRIPTION DE LA FORMATION

L'ANIMATEUR SENIORSDESCRIPTION DE LA FORMATION
DEFINITION Développer les compétences pour permettre l'encadrement d'équipe de football à 11 de formation (18 ans) et séniors de district et la conduite de séances pour ces âges et niveaux de compétition.
L’objectif de ce stage est de former des responsables d’équipes du District Seniors.
CONDITIONS Conditions d'acceptation de la candidature :Avoir minimum 18 ans.
Etre licencié dans un club affilié à la FFF.
Etre titulaire de l'Initiateur 1er degré.
Etre titulaire de l'Initiateur 2ème degré.

PROFIL Responsable d’équipes de seniors au niveau District.
Stage de formation organisé par le District.
Durée : 4 jours, examen compris en internat.
Etre titulaire du diplôme d’initiateur 1er degré et 2ème degré.
Age d'admission : 18 ans.
Etre licencié FFF.

DOMINANTES Acquisition de connaissances psychologiques, techniques et pédagogiques.
Organisation de l’entraînement.
Jeu.
Pédagogie appliquée.
Lois du jeu.
La direction d’une équipe senior de District.
Administration.

EXAMENS

L'INITIATEUR 1DESCRIPTION DE LA FORMATION

L'INITIATEUR 1DESCRIPTION DE LA FORMATION
DEFINITION Développer les compétences pour permettre l'encadrement d'une école de football, la gestion d'équipes de football à effectif réduit et la conduite de séances de football d'éveil (débutants), d'initiation (poussins) et de perfectionnement (benjamins).
PROFIL Educateur spécialiste de l'éveil et de l'initiation à l'école de football (de 6 à 11 ans).
Stage de formation: organisé sur le plan départemental (District).
Stage décentralisé.
Durée : 5 jours, examen compris.
Age d'admission : 18 ans.

DOMINANTES Acquisition de connaissances psychologiques.
Technique.
Organisation de l'entraînement.
Jeu.
Pédagogie appliquée.
Lois du jeu.
Acquisition de la maîtrise du comportement d'éducateur adapté aux jeunes.
Administration.

EXAMENS Contrôle continu (Pédagogique, Connaissance du football).
Epreuves écrites (Lois du jeu).
Note de stage.

INITIATEUR 2DESCRIPTION DE LA FORMATION

INITIATEUR 2DESCRIPTION DE LA FORMATION
DEFINITION Développer les compétences pour permettre l'encadrement d'équipes de football à 11 de préformation (13 et 15 ans) et la conduite de séances pour ces catégories d'âge.
PROFIL Educateur spécialisé de la préformation (13 et 15 ans).
Stage organisé au plan régional (Ligue) et départemental (District).
Durée : 6 jours, examen compris.
Conditions d'admission : être âgé de plus de 18 ans.
Etre titulaire du diplôme d'initiateur 1er degré.

DOMINANTES Acquisition de connaissances : psychologique technique et pédagogique.
Le jeu.
L'administration.
Les lois du jeu.
L'organisation de l'entraînement.
Acquisition de la maîtrise du comportement d'Educateur de football adapté aux jeunes.

EXAMENS Epreuves écrites : Football ; préparation athlétique ; lois du jeu ; règlements
Epreuve pédagogique
Epreuve technique
Note de stage.

L'EDUCATEUR DE FOOTBALL

L'EDUCATEUR DE FOOTBALL
L'importance du rôle de l'éducateur est fondamentale dans l'évolution du jeune footballeur. De nombreuses qualités humaines sont indispensables pour être à la "hauteur" de l'enfant.
L'éducateur doit être un pédagogue passionné, compétent et exemplaire dans son comportement. Son message est toujours éducatif. Il doit être un rassembleur doté d'une capacité d'adaptation et d'organisation. Toujours à l'écoute des jeunes, il obtient la confiance de ces derniers.Sa compétence doit continuellement chercher à s'enrichir par une envie d'apprendre permanente et par une réactualisation des connaissances.
L'éducateur aime le football et ses valeurs qu'il cherchera à transmettre au mieux à ses joueurs.

LES OBJECTIFS PRIORITAIRES
L'objectif principal des formations d'éducateur est d'aider les clubs à structurer leur encadrement technique. L'encadrement et l'accompagnement en opération ou en compétition de chaque catégorie d'âge nécessitent des connaissances et des compétences particulières...

LA CONSERVATION DU BALLON

LA CONSERVATION DU BALLON
INTRODUCTION
Le football total n'a aucun secret: il est fondé sur la possession de la balle et la situation des joueurs sur le terrain.
Il s'agit, lorsqu'un joueur reçoit le ballon, qu'il ait plusieurs options de passe et que, même s'il choisit la pire, l'équipe adverse continue à devoir poursuivre le ballon.
Pour jouer de cette manière il faut des joueurs de qualité qui enchaînent des actions de base parmi lesquels on trouve les duels (30 à35%) et les passes (60 à 65%).
La conservation du ballon, basée sur le jeu de passes, l'utilisation de l'espace et les duels avec ballon (dribble), est un élément stratégique du jeu qui dénote une maîtrise technique, tactique et morale.
Claude Doucet (Perfectionnement tactique - Edition Amphora)

Les élements de la conservation :
A - La passe :

Le nombre moyen de passes dans un match de haut niveau varie entre 320et 400. La passe détermine le jeu collectif d'une équipe par son aspect tactique et social. Au sein d'une équipe, les joueurs ...


...

LES PRINCIPES DE JEU

LES PRINCIPES DE JEU
INTRODUCTION
Le football est basé sur plusieurs princpes de jeu immuables. Ils vont permettre la mise en place du jeu et sont abordés tout au long de la saison à l'entraînement.
De façon dissociés ou associés, ils vont permettre d'améliorer la cohérence des courses en situation offensive ou défensive.

L'occupation du terrain
La recherche de la largeur favorise la profondeur dans le jeu
" Si nous avions eu une meilleure maîtrise dans la largeur et si nous l'avions occupée plus rationnellement avec de meilleurs déplacements latéraux, nous aurions eu aussi plus de possibilités dans la profondeur" (A. Wenger, Entraîneur d'Arsenal).

L'occupation du terrain dépend directement du système de jeu : 4/4/2, 3/5/2 etc...


- Occupation en largeur pour créer des espaces :
Arrières
Milieux excentrés
Ailiers

- Occupation en profondeur pour aller de l'avant :
Appel
Appui/Soutien



plusieurs principes de jeu :
- L'occupation du terrain
- Le jeu entre deux
- Une circulation rapide de balle
- Fixation et renversement ...


...

LA FINITION

LA FINITION
INTRODUCTION
La fintion se matérialise par un tir ou un but. C'est l'expression terminale du jeu et l'aboutissement logique des actions. Le tir ou le but succèdent à tous les autres éléments techniques du jeu.
C'est pour marquer un but que toute l'équipe oeuvre collectivement et essaie de placer le "tireur" dans les meilleures conditions.

Les enchainements :
Les diverses actions de jeu qui composent les séquences efficaces sont des interceptions, des passes avec et sans contrôle, des tirs, des duels...

En résumé, la séquence (suite d'actions) "modèle", déterminée pour des équipes de haut niveau et qui se termine par un but, se compose de :
1,7 passe avec contrôle
0,5 passe sans contrôle
0,6 duel
0,8 conduite.

De ces observations on peut dégager quelques renseignements pratiques pour l'entraînement tels que :
- Faire travailler les joueurs par groupe interlignes (attaquants + milieux ou défenseurs) avec des enchaînements à leur portée.
- Déceler chez les jeunes, dès que possible, ceux qui ...



...

LES DUELS

LES DUELS
INTRODUCTION
Pour réussir des duels, le joueur doit posséder toutes les qualités techniques du football. Le duel est, par ce principe, l'action de base de la formation des jeunes. Il est la base du football par laquelle s'exprime un joueur.
Il développe la pensée tactique et l'action opérative. Il requiert toutes les qualités qui doivent être développées.
Lors de la formation des jeunes, les éducateurs doivent donc insister sur la fréquence et la qualité des duels. Qu'ils n'hésitent pas à laisser libre un jeune joueur et à réprimander les fautes intentionnelles qui vont contre l'esprit du jeu.
Claude Doucet (Perfectionnement tactique - Edition Amphora)

C'est quoi un duel ?
Jouer un duel avec ballon, c'est conduire en dribble la balle dans un espace de terrain occupé par un adversaire qu'il faut éviter ou contourner. le dribble réclame de l'aisance corporelle, de la souplesse, un parfait équilibre, un contrôle permanent de la situation de jeu, des adversaires, des placements et des courses ...



...

LA RECUPERATION DU BALLON


LA RECUPERATION DU BALLON
INTRODUCTION
Le gain et la perte du ballon sont des actions duales et très liées qui constituent le début et la fin des phases d'opposition d'attaque et de défense où chaque joueur intègre sa part individuelle de travail dans le collectif.
Ce sont des phases où les rôles sont constamment inversés et dans lesquelles la lutte de l'esprit offensif contre l'esprit défensif constitue l'animation de l'équipe.




NEUTRALISER LES DEPLACEMENTS ET LES ESPACES OCCUPES PAR L'ADVERSAIRE


La perte du ballon :
Le football se carcatérise par une grand variété de situations parmi lesquelles les fautes ou les imprécisions font qu'environ 85 à 99 % des séquences sont interrompues par l'activité directe ou semi-directe de l'adversaire et seulement 0,5 à 1,5 % se terminent par un but.
Dans un match, une équipe perd en moyenne entre 210 et 260 fois le ballon ; on ajoutera les tirs non convertis en but.
Observations :
Les observations montrent que la perte des ballons lors des dribbles est un paramètres ...



...

L'ORGANISATION A ONZE

L'ORGANISATION A ONZE
INTRODUCTION
De façon générale, l'organisation collective d'une équipe suppose la mise en place d'un dispositif de base et la définition des principes d'animation de ce dispositif.
En conséquence, l'animation de l'attaque ou animation offensive consiste à ordonner efficacement les manoeuvres d'attaque permises conjointement par le dispositif et la valeur des joueurs.
Le choix du dispositif et de l'animation sont dictés soit par des considération qualitatives (potentiels des joueurs), soit par un concept particulier à l'entraîneur du jeu.
De manière générale, l'entraîneur doit s'efforcer de préciser les tâches de chacun tout en sachant que les directives données ne servent finalement que de repères permettant de mieux intervenir ou de mieux se situer.
L'animation offensive s'appuie sur deux grands principes tactiques :
L'approche,
La finition.

Claude Doucet (Perfectionnement tactique - Edition Amphora)

Généralités :Rubrique
L'organisation du jeu constitue la base de l'évolution ...



...

LA TACTIQUE


LA TACTIQUE
INTRODUCTION
Si la technique s'affirme comme un élément du succès, il convient de lui associer un travail tactique de façon à développer depuis le plus jeune âge une culture tactique.

PRINCIPES GENERAUX DE LA TACTIQUE :
Dès qu'un joueur fait appel à un oartenaire, dès qu'il doit gérer une situation, dès qu'il doit faire un choix pour faire progresser la ballon, il utilise son sens tactique.
La culture tactique s'apprend en priorité par des jeux libres où la créativité donne son libre cours. L'entraineur veillera donc à laisser une place à ces jeux en les répartissant dans ses entraînements avec les exercices et les jeux dirigés.
L'objectif est bien sûr de faire travailler tous les éléments du jeu :
Qui rentrent dans l'établissement de la stratégie ou organisation de jeu,
Qui régissent le jeu collectif de l'équipe,
Qui influencent les éléments tactiques propres à chaque joueur.

Le but final recherché est de former un bon joueur de football qui possède une très bonne technique, une physiologie ...



...

LE CENTRE

LE CENTRE
Les critères d'observation :Le centre
L’ajustement :
Le joueur accompagne la course du ballon en regardant la position des joueurs devant le but et réduit ses foulées à l’approche du ballon.
La position :
Le joueur garde ses hanches faces à la ligne de but jusqu’à l’impact.
L’équilibre :
Son pied d’appui est face à l’objectif et il finit son geste avec le poids du corps vers l’arrière (surtout si il doit redresser la course d’un ballon qui lui échappe).
Le contact :
Au moment de l’impact il recule son buste et utilise la partie antérieure de son cou-de-pied pour donner de la vitesse au ballon en gardant le contrôle et la trajectoire.
Le rythme :
Le joueur va le plus vite possible au ballon et ralentit sa course au dernier moment.
Centre en retrait :
Le joueur utilise le cou-de-pied pour casser la course du ballon et lui donner une trajectoire rasante.
Centre lobbé :
Le joueur passe le pied sous le ballon pour le faire monter rapidement (« racler le sol »).


Posez-vous la bonne question ...


...

LES TECHNIQUES DEFENSIVES

LES TECHNIQUES DEFENSIVES
Les critères d'observation :Les techniques défensives
La couverture d’un partenaire :
La distance et l’angle de couverture sont déterminés par le déplacement et la distance du joueur qu’il couvre par rapport à son adversaire direct et la zone où s’effectue la couverture.
La couverture intérieure sur ballon opposé :
Il limite entre lui et le joueur de l’axe le plus proche. Il n’est pas plus proche de son but que le dernier joueur de l’axe (« être sur la même ligne »)
Le cadrage :
Il juge la trajectoire pour monter sur le temps de passe (« partir dans l’armer du passeur »). Il freine sa course sans se faire éliminer si l’adversaire maîtrise le ballon. Son angle de montée est important et il tient compte des aides possibles (lecture). Il se replace dès que l’adversaire direct renvoie le ballon. Il communique avec ses partenaires en permanence.
Défendre en zone :
Il ne se fait pas embarquer par les joueurs adverses qui se déplacent, mais cible un joueur dans sa zone sans ...



...

LE TIR

LE TIR
Les critères d'observation :Frappe coup de pied
L’ajustement :
Ses appuis sont petits et accompagnent la course du ballon (bouger avec le ballon).
La position :
Le ballon n’est pas en face du joueur mais un peu dans la diagonale. Il pose son pied d’appui à la hauteur du ballon mais pas trop près : pour laisser la hanche et avoir un appui « large ».
L’armer :
Le joueur lance la jambe sur le côté plutôt que de face (la désaxe) et fléchit le genou.
L’équilibre :
Sa jambe d’appui est souple mais solide (il est « long sur l’appui ») et il se sert de ses bras pour s’équilibrer (il vise l’objectif avec le doigt du même côté que le pied d’appui).
Le contact :
Le joueur tire sur la pointe et contacte le ballon avec « la boule » du pied (montrer l’endroit précis !!!) et finit la pointe du pied tendue vers l’objectif.
Le rythme :
Sa jambe de frappe eccélère au dernier moment et il finit le poids du corps vers l’avant.


Posez-vous la bonne question :Frappe cou-de-pied et diagonaleAvec quelle partie du...



LE JEU DE TETE

LE JEU DE TETE
Les critères d'observation :Le jeu de tête
La position :
Le joueur est sur l’avant des pieds. Il perçoit l’adversaire et prend de la distance avec le bras (antenne), ses appuis sont légèrement de côté (ne pas être « sur les talons ») pour pouvoir reculer ou avancer plus rapidement, et prend la position préférentielle pendant la trajectoire.
L’appréciation :
Il se déplace lentement avant le départ du ballon et garde toujours un œil fixé sur le ballon et son adversaire direct, puis anticipe rapidement en attaquant le ballon (« ne pas subir le ballon »).
L’impulsion :
Il « bouge sous le ballon » le plus longtemps possible et privilégie l’appel d’un pied pour les trajectoires hautes et utilise la vitesse pour ajouter de la puissance à son geste.
L’armer/frapper :
Il a un petit retrait du buste avant de frapper le ballon (« laisser rentrer le ballon ») puis met un coup de tête (« dire oui ») en gardant les yeux ouverts.
L’équilibre :
Il écarte les coudes pour s’équilibrer et se protéger ...

...

LA VOLEE ET DEMI-VOLEE

LA VOLEE ET DEMI-VOLEE
Les critères d'observation :La reprise
La lecture :
Le joueur apprécie d’abord le départ du ballon (vitesse et trajectoire) puis se déplace en conservant toujours le regard sur le ballon.
L’ajustement :
Les appuis du volleyeur se réduisent et accompagnent la direction de la trajectoire jusqu’à la retombée du ballon (« bouger sous la balle jusqu’au dernier moment »).
L’attitude :
Il présente l’épaule opposée au ballon et recule le buste vers l’arrière juste avant le contact en ouvrant sa hanche et en pointant le genou vers l’arrière.
Le contact :
Il pointe le pied vers l’avant et serre la cheville (« durcir le pied ») en présentant le cou-de-pied au ballon et serre les fesses à l’impact (« sortir la hanche »), et contacte le ballon d’avant en arrière (et pas de bas en haut).





Posez-vous la bonne question :Centre et jeu de voléeAvec quelle partie du pied peux-tu réaliser un centre fort ?
Quelles sont les différentes sortes de centre ?
Lorsque tu affrontes un adversaire sur le ...


...

LES DRIBBLES ET FEINTES

LES DRIBBLES ET FEINTES
Les critères d'observation :
La feinte :
Le joueur est en appui sur la pointe (réactif), il a le buste mobile, les bras écartés et se rapproche un peu du sol (« baisser son centre de gravité »).
Le rateau :
Le joueur se grandit et n’est pas sur les talons, il est bondissant (ne pas rester planté), il ouvre la hanche, sa jambe et sa cheville sont souple.
Le crochet intérieur :
Le joueur lance et tape le pied sur le ballon (« couper le ballon »)
Le crocher extérieur :
Il monte un peu le genou, lance et arrondit la jambe, passe le pied au delà du ballon et le tape avec l’empeigne (de haut en bas).
Le crochet derrière la jambe d’appui :
Le joueur pose le pied d’appui bien au-delà du ballon.
Le changement de rythme :
Le joueur ralentit, touche le ballon et accélère sur le même contact, le premier appui est aussi le pied qui a touché le ballon (« partir sur le même appui »).
La profondeur:
Le joueur conserve de la vitesse lorsqu’il a de l’avance et de l’espace : « il pousse le ...

...
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z