Sites web gratuits et Agence Web en ligne

Site web CVHG

Club / Association sportive
BasketBall

92230 GENNEVILLIERS
club.quomodo.com/cvhg

Informations

Responsable : Mohamed GRICHI

(Président / Gérant / Autre)

Téléphone : 0611371909

Voir aussi : les autres sites web (Hauts-de-Seine 92)

Dernières actus du site internet :

Le CVHG s'incline face au leader

Le CVHG s'incline face au leaderLa tâche s'annonçait difficile pour le CVHG avec la réception du leader invaincu Marseille.
Le 5 de départ côté Gennevilliers est composé de Karim Khelaifi, Ali Laghouti, Jules-Parfait Sinkot, Yves Manjakatsara, Houas Nait Challal.
La tactique imposée par le coach pour ce match consiste, après chaque panier marqué, à neutraliser l'excellent shooter Oualid Boustila. Ainsi, les deux "chasseurs" en ce début de match sont Yves et Jules-Parfait.
Comme c'est le cas depuis plusieurs matchs, le CVHG entame bien son match. Marseille prend un temps-mort à la 9ème minute alors que nous menons 13-10. Ce temps-mort va relancer Marseille dans le match, et ainsi leur permettre de virer en tête à l'issu du premier quart-temps (15-17).
A la 16ème minute, Said remplacera Yves, qui a commis sa 3ème faute (21-24) : Said et Jules-Parfait sont les "chasseurs". Le CVHG finit bien ce 2ème quart-temps et mène 29-28 à la mi-temps.
Le coach du CVHG met en garde ses joueurs en rappelant que Marseille gagne ses matchs en...

Gennevilliers prend sa revanche

Gennevilliers prend sa revanchePour ce premier match de la phase retour, le CVHG recevait son voisin parisien Cap Saaa, qui l'avait emporté de 20 points au match aller (77-57).
Jules-Parfait Sinkot, titulaire habituel était suspendu pour ce match en raison de ses 3 fautes techniques récoltées sur 2 matchs de la phase aller.
Said Moussaoui manquait également à l'appel pour soucis personnels.
Le coach disposait donc de 9 joueurs pour ce match.
Le 5 de départ côté Gennevilliers sera composé de Karim Khelaifi, Elvis Yaneu, Mohamed Chikh, Yves Manjakatsara, Houas Nait Challal.
Le coach donne comme consignes de neutraliser les 2 principaux scorers de Cap Saaa : Abdou Sakho et Hassen Grira.
Le CVHG inflige un 6-0, et le coach de Cap Saaa prend alors un temps-mort pour recadrer son équipe. Cap Saaa réussit alors un 8-0, pour mener 8-6.
Gennevilliers va ensuite se remettre dans de bons rails, en réalisant un renversement de situation (12-2) pour mener 18-10 à la finde ce premier quart-temps.
Le deuxième quart-temps va être plus équilibré....

Le CVHG sort de la zone rouge

Le CVHG sort de la zone rougeAprès sa cruelle défaite à Dijon la semaine précédente, l'objectif du CVHG était la victoire pour quitter la zone rouge. Pour ce match, le coach disposait pour la première fois de la saison tout son effectif, soit 11 joueurs.
Le 5 de départ côté Gennevilliers sera composé de Karim Khelaifi, Elvis Yaneu, Jules-Parfait Sinkot, Yves Manjakatsara, Houas Nait Challal
Le coach donne comme consignes de ne pas laisser Nazif Arnaut shooter dans de bonnes positions : il charge Karim Khelaifi de défendre du côté de Nazif.
Cela fonctionne puisque Nazif ne mettra que 2 points dans ce premier quart-temps. Par contre, c'est Olivier Helleringer qui s'est du coup montré dangereux avec 10 points dont 2 tirs primés.
A la fin du premier quart-temps, le score est de 24-16 pour Gennevilliers.
Pour entamer le deuxième quart-temps, le coach demande à Elvis de défendre plus haut sur Olivier Helleringer, et Jules-Parfait d'assurer la couverture.
L'écart atteindra 12 points à la 19ème minute, mais quelques erreurs des...

Gennevilliers s'impose contre Corbeil

Gennevilliers s'impose contre CorbeilAprès une défaite de 20 points, à Cap Saaa, lors de la première journée de championnat, Gennevilliers se devait de réagir à domicile.
Un casse-tête s'était mis en place suite à la blessure de Houas Nait-Challal (classé 1 pt), qui ne permettait pas, du coup, de pouvoir aligner une équipe de 5 joueurs sans dépasser 14,5 pts comme l'impose le règlement.
Heureusement, la mutation de Yves Manjakatsara (2 pts), ex-joueur de Cap Saaa, a été effective vers 11h le jour de match.
Une grosse bouffée d'oxygène pour le coach, qui pouvait alors se concentrer sur les différentes compositions d'équipes possibles.
A noter que, comme lors de la première journée, Gennevilliers était privé de sa nouvelle recrue et "gachette" Ali Laghouti.
C'est donc un 5 majeur sans 1 pt, et du coup, sans son pivot top-scoreur Karim Khelaifi (5 pts), qui allait commencer la partie.
La tournure de ce début de rencontre était favorable puisqu'à la fin du premier quart-temps, nous menons 18-14, avec de belles phases offensives basées...

Lourde défaite au Puy-En-Velay

Lourde défaite au Puy-En-VelayPour ce déplacement au Puy-En-Velay, l'équipe de Gennevilliers se déplaçait avce un effectif de 9 joueurs. Mohamed Chikh et Chaffik Bennour étaient absents, mais le coach pouvait compter, pour la première fois de la saison, sur la présence de la nouvelle recrue Ali Laghouti.
C'est avec un 5 majeur qui n'a jamais joué ensemble que le coach décide d'entamer ce match : Karim Khelaifi, Ali Laghouti, Jules-Parfait Sinkot, Yves Manjakatsara, et Houas Nait-Challal.
Gennevilliers se heurte à une équipe très physique, dont l'objectif est de bien défendre, pour jouer rapidement vers l'avant en surnombre.
Au bout de 5min20 de jeu, le coach de Gennevilliers prend un temps-mort alors que le score est de 14-6 pour Le Puy.
Alors qu'il reste 3min de jeu dans ce QT1, et que l'écart ne se réduit pas (17-8), le coach procède à deux changements pour apporter plus de jeu physique : Dahmane Grine et Elvis Yaneu remplacent Karim Khelaifi et Houas Nait-Challal.
A la fin du QT1, le score est toujours en faveur du Puy...

Merci Mokhtar

Merci Mokhtar
Après une saison passée au CVHG (2013-2014), Mokhtar Messaoudene a décidé d'être prêté jusqu'à la fin de la saison à Clichy, son précédent club.

Le CVHG remercie Mokhtar pour son année passée, ainsi que ce début de saison.
Mokhtar est un joueur dévoué et amoureux du handibasket : il n'a raté qu'un seul entrainement lors de son passage au CVHG.

Le CVHG souhaite à Mokhtar de reprendre confiance en lui, et d'apporter un plus dans sa nouvelle équipe de Clichy, qui évolue au plus haut niveau national.

Mokhtar, on te donne rendez-vous à la fin de l'année ...

Première victoire pour Gennevilliers

Première victoire pour GennevilliersComme lors du dernier match, nous entamons mal la rencontre, puisqu'au bout de 3'30 de jeu, le coach prend un temps-mort, alors que nous sommes menés 8 à 4.
Celui-ci pousse une gueulante, car la défense est du gruyère et les joueurs manquent de hargne ! La défense est alors meilleure, mais nous perdons trop de balles en attaque.
Le coach décide alors de faire 2 changements alors que nous sommes menés 11 à 6 : le pivot Karim Khelaifi et Dahmane remplacent Moktar et Mohamed Chikh.
Ce changement n'a pas d'effet bonifique puisque nous finissons le QT1 à -8 (9-17).
Le coach change alors de tactique : à chaque remise de Berck, 3 joueurs devront perturber la remontée de balle de Berck. Alors que nous revenons à 13-19, le coach de Berck prend un temps-mort.
La défense va mieux, mais pas l'attaque. A 19-26, le coach fait un nouveau changement : Chaffik et Mohamed Chikh remplacent Karim Khelaifi et Samir.
Nous atteignons la mi-temps à 20-28.
Le coach décidera de commencer le QT3 en presse ...
A ...
... ...

Gennevilliers chute à Corbeil

Gennevilliers chute à CorbeilGennevilliers perd un match à sa portée, dans le money-time. Tout avait pourtant bien commencé puisqu'au bout de 6 minutes, nous menons 14 à 6.
Par rapport au dernier match, le coach a modifié son 5 de départ pour ne jouer qu'avec un seul 1 point sur le terrain, afin d'avoir plus d'impact physique.
Ce changement lui donne raison car nous faisons la course en tête, jusqu'à atteindre 10 pts d'avance (16 - 26) dans le 2ème quart-temps.
Mais un relâchement et de l'énervement font que nous perdons 27 -26 à la mi-temps, malgré deux temps-mort, et un changement.
Le coach décide de changer son 5 en 2ème mi-temps, afin de pouvoir faire entrer son pivot Karim Khelaifi.
On est au coude à coude avec Corbeil : l'écart ne dépasse jamais plus de 3 points.
A 3 minutes de la fin, nous sommes menés de 3 pts : le coach demande à ses joueurs de passer en presse tout-terrain.
A 40 secondes de la fin, nous menons de 1 point, puis Corbeil reprend l'avantage.
A 20 secondes de la fin, nous sommes en possessionxxxx
La balle revient donc à Corbeil à 8 secondes de la fin.
Un de nos joueurs fait alors faute immédiatement afin d'arrêter le chronomètre.
Malheureusement, David Franek ne tremble pas, puisqu'il réussit ses 2 lancers-francs.
Le coach prend alors un temps-mort pour mettre en place un système, afin de faire shooter Chaffik à 3 pts.
Le système se déroule comme prévu, sauf qu'un joueur shoote à 3 pts alors qu'il devait la passer à Chaffik, qui avait réussit à se démarquer.
Beaucoup trop d'erreurs bêtes (mauvaises passes, fautes alors qu'on a la possession, shoots sous le panneau sans opposition ratés, marché ...) qui font qu'on perd ce match largement à notre portée.

Corbeil-CVH Gennevilliers (57-54)
(14-18) (13-8) (12-14) (18-14)

Corbeil : Tarsim 6, MBaye, Celestin 6, Boulay 6, Sehriri 14, Franek 14, Aboukir 11
CVHG : Messaoudene 8, Moussaoui 2, Da Silva, Bennour 6, Zarban 10, Radi 4, Chikh 4, Khelaifi 20
...

Faux départ pour Gennevilliers

Faux départ pour GennevilliersGennevilliers est passé complètement à côté de son match lors du derby face à Saint-Ouen. Sans réussite aux tirs et avec un nombre incalculable de mauvaises passes, Gennevilliers a donné le bâton à Saint-Ouen pour se faire battre.
Pourtant, l'entame de match fut correcte face à une équipe de Saint-Ouen, qui a débuté le match sans son redoutable shooteur à mi-distance, Khalid Ennadi, puisque nous atteindrons la fin du premier quart-temps à 10 - 11.
Avec l'entrée en jeu de Kahlid Ennadi, Saint-Ouen va poser son jeu pour shoots extérieurs et pick and roll lors de la sortie d'un défenseur sur le shooteur. Au bout de 3 minutes de jeu dans le deuxième quart-temps, alors que le score est de 10 à 17, le coach de Gennevilliers prend un temps-mort et effectue deux changements pour mettre en place une presse tout-terrain.
Cette option ne s'avère pas payante, puisque l'écart se creuse encore, pour atteindre un retard de 14 points à la mi-temps (16 - 30).
La mi-temps sera l'occasion pour le coach ...
... ...
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z