Sites web gratuits et Agence Web en ligne

Site web USCLAS D'HERAULT TAMBOURIN

Club / Association sportive
Balle Au Tambourin

34230 USCLAS D HERAULT
club.quomodo.com/usclas_tambourin

Informations

Responsable :

(Président / Gérant / Autre)

Téléphone : 06 77 44 01 45

Fax :

Voir aussi : les autres sites web (Hérault 34)

Dernières actus du site internet :

l'histoire

Créée en 1949, trois ans avant le Championnat de France, elle se tient d'avril à août. Dès 1952, le premier champion de France, Usclas-d'Hérault, signe le premier doublé coupe-championnat.
Avec onze victoires, le club de Gignac domine le palmarès.

la competition

La Coupe de France du Jeu de Balle au Tambourin est une compétition annuelle à élimination directe. Tous les clubs peuvent participer et présenter une seule équipe masculine et une féminine.
Des tours préliminaires ont lieu jusqu'aux 1/8ème de finale et à ce stade de la compétition, entrée des 10 équipes de Nationale 1.



L'HISTOIRE

Les championnats de première et deuxième série existent déjà avant 1952, mais ils deviennent officiellement championnats de France à cette date.
En 1952, Usclas d'Hérault remporte le 1er championnat officiel...

En 1993, Cournonterral enlève le titre au goal-average devant Vendémian. A cette période, un club peut aligner son équipe fanion et sa réserve en première série, nom du championnat d'élite à l'époque. C'était le cas pour Gignac en cette saison 1993 (3e avec son équipe 1 et 6e sur 8 avec sa réserve). C'est désormais interdit par les règlements des compétitions qui limitent à une équipe par club les différents championnats nationaux. En 2008, Vendémian est le premier club à aligner son équipe fanion en N1, sa réserve en N2 et son équipe 3 en N3 (aujourd'hui Ligue).

En 2016, Vendémian devient champion de France après un match d'appui et en gagnant 13-10 face à Cazouls d'Hérault après une lutte de 3h00 et un match de haute volée.

A partir de 2008, les rencontres de Nationale se disputent...

LA COMPETITION

Le championnat comprend deux phases. La phase régulière où les 10 équipes s'affrontent en matches aller - retour. Une 2ème phase fait s'affronter les 8 premiers en quart de finale (le 1er contre le 8ème, le 2nd contre le 7ème...), puis demi-finale et finale en match aller/retour.



USCLAS D'HERAULT / CAZOULS D'HERAULT

La Finale du 7ème Championnat de Tambourin, organisé par l'Eclair, a été disputée le 9 septembre 1928 à Pézenas par les équipes d'Usclas et de Cazouls. Pour la quatrième fois, Usclas a remporté la victoire.

(Extrait du journal l'Eclair) : 28 août 1925

Suspense... qui rencontrera Mèze, Usclas ou Pézenas ?


(Extrait du journal l'Eclair) : 6 août 1925

Liste des équipes engagées. 3 séries de niveau différent existent à cette époque. La 1ère série correspond au plus haut niveau. On peut noter l'existence d'une série Juniors.

(Extrait du journal l'Eclair) : 10 août 1925

Tirage au sort du Championnat du Languedoc : Usclas jouera contre Pézenas, le grand favori de la compétition.

(Extrait du journal l'Eclair) : 21 août 1925

L'Equipe piscénoise est considérée, avec juste raison, comme très dangereuse. Elle a beaucoup de partisans qui semblent être assurés de sa victoire...
...Pour les vaincre, il faut être fort...
...Usclas, toutefois, possède un joueur que beaucoup lui envient. Hugol, le grand frappeur, est capable de toutes les prouesses. Si Gouzin le seconde par une batterie régulière, les sportsmen assisteront à un très beau match...

(Extrait du journal l'Eclair) : 27 août 1925

Usclas - Pézenas : match interrompu par la nuit. Usclas mène 3 jeux à deux dans la 3ème manche...

(Extrait du journal l'Eclair) : 31 août 1925

Apès sa victoire sur Pézenas, Usclas étrille Mèze sur le score de 4-0, 4-0. Usclas est en finale du championnat.

(Extrait du journal l'Eclair) : 4 sept 1925

Usclas affrontera Montarnaud en finale pour le titre de champion du Languedoc

(Extrait du journal l'Eclair) : 2 sept 1925

La rencontre de 1ère série, Mèze (Bourdiol) contre Usclas (Gouzin) fut complètement dénuée d'intérêt. Les Mézois opposèrent une faible résistance à Usclas. Bourdiol fit une excellente batterie, ses équipiers frappèrent quelques ballons, et ce fut tout...
... Aussi, le résultat en faveur d'Usclas, de 4-0, 4-0 indique clairement que Gouzin et ses équipiers eurent la tâche facile pour vaincre leurs valeureux adversaires. Usclas n'en joua pas moins avec coeur, pour s'assurer la victoire d'abord et ensuite pour faire plaisir aux milliers de spectateurs, qui ne leur ménagèrent pas leurs applaudissements.

(Extrait du journal l'Eclair) : 8 septembre 1925.

Montarnaud, vainqueur de Tourbes à Montpellier et Usclas d'Hérault vainqueur de Mèze à Pézenas s'affrontent en finale du championnat du Languedoc à Montpellier sur le mythique terrain des Arceaux (Photos ci-contre).

(Extrait du journal l'Eclair) : 10 septembre 1925.

...Nous saluons bien haut les vaillants vainqueurs de la petite localité d'Usclas. Leur victoire est belle et méritée.
Souhaitons qu'ils défendent leur titre de Champion du Languedoc avec la même ardeur qu'ils ont mise pour l'acquérir.

(Extrait du journal l'Eclair) : 14 septembre 1925.

Palmarès du Championnat du Languedoc

(Extrait du journal l'Eclair) : 30 juillet 1925

Dotation de 3.000 Francs pour les épreuves du Championnat du Languedoc créé par le Journal L'Eclair.

(Extrait du journal l'Eclair) : 8 juin 1925

Concours de Pézenas pour le titre de champion du Languedoc. Convocation des équipes d'Usclas d'Hérault et de Pignan

nul

Ces derniers se tiennent sur plusieurs week-end avec des finales (première et deuxième série) à la fin de l'été. En 1922. le quotidien régional L'Éclair organise et dote la première édition du Championnat du Languedoc mettant aux prises les vainqueurs de ces deux concours. Une première version de la Fédération française de tambourin est alors déjà active, mais l'accès aux concours reste ouvert aux clubs fédérés ou non. Montarnaud, sacré Champion du Languedoc fin octobre 1922, ne se constitue en club fédéré qu'en janvier 1923. La Fédération organise un championnat de France également doté de prix à partir de 1923. 143 équipes répartis entre Narbonne et Marseille y participent. Une baisse de la pratique est notée dès le début des années 1930. La Fédération a disparu, la Championnat du Languedoc de L'Éclair et le concours de Montpellier ne sont plus disputés. Le concours de Pézenas se maintient jusqu'en 1937. Pour pallier cette carence, Max Rouquette fonde une deuxième version de la Fédération...

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z