Sites web gratuits et Agence Web en ligne

Informations

Responsable :

(Président / Gérant / Autre)

Téléphone :

Fax :

Voir aussi : les autres sites web (Ille-et-Vilaine 35)

Dernières actus du site internet :

En



En
conclusion, le football a connu plusieurs transformations sur le plan économique
et footballistique. Le football tel, qu'on le connaît, est passé professionnel
en 1885 en Angleterre alors qu'en France, seulement en 1932. Il a connu
plusieurs noms, comme la soule, où il y trouve ses vraies racines.
Sur
le plan économique, le football a beaucoup évolué depuis sa création. Les
sponsors, ce sont multipliés. Cela a permis aux clubs d’avoir une entrée
d’argent plus conséquente et aussi une augmentation du nombre de spectateurs.
De plus, le prix d’une place a, ainsi, augmenté.
De
ce fait, des organisations, comme la DNCG ont été créées pour réguler cette
entrée d’argent en masse et éviter les fraudes fiscales.
Parler
des transferts amène à évoquer les salaires. Pour la saison 2007-2008,
le salaire moyen net mensuel en Ligue 1 était de 41 000 euros bruts, selon France
Football. Pour la saison 2008-2009, il était de 51 300 euros bruts soit une...

. Dietschy Paul, La passion du football.

. Dietschy Paul, La passion du football.

. Pretti Rachel, Le journal l'Equipe (23/10/13), page 18.

. France Football (03/09/13), page 19.

. France Football (16/07/13), page 19.

. Grafton Ben, Crazy About Football, page 11-18.

. Platini Michel, Le journal l'Equipe (31/12/11), page 6-14.

. Minonziu Pierre-Etienne, Le journal l'Equipe (05/09/13), page 15.

. Glo Pascal, Le journal l'Equipe (13/09/13), page 18.

. R.Martin, Le journal l'Equipe (02/09/13), page 7.

. http://www.bfmtv.com/diaporama/bfmbusiness/10-transferts-plus-chers- lhistoire-football-180.html


. http://www.football-story.com/pages/toute-l-histoire-du-football-8521095.html

. http://www.ballon-football.com/ancetres-football/ancetres-football.php

Les



Les
transferts, trading d'un genre nouveau, génère plus de trois mille cinq-cent
mutations de joueurs par an. Par exemple, en 2010, les indemnités de transfert
ont généré plus de 3,3 milliards d'euros dans les 53 pays affiliés à l'UEFA.
D'ailleurs près de 85% de cette somme concernaient les 5 grands championnats
Européen (Allemagne, Angleterre, Espagne, France et Italie).
Les clubs de
l'élite continentale ont générer plus de 1,6 milliards d'euros de pertes soit
58% des 373 clubs européens, ce déficit est passé à 1,1 milliards d'euros
l'année d'après pour plus de 13 milliards de revenus. Le cumul des
rémunérations et des frais de transferts
nets représentaient ainsi 71% des revenus des clubs Européens de l'élite en 2010.
Véritable "poumon" au cœur du football business, comme le décrivent
bien Jérôme Jessel et Patrick Mendelewitsch dans leur enquête sur le milieu
obscur du football ("La face cachée du foot business", Flammarion),
ce phénomène n'est pas prêt de voir son ampleur régresser...

Le football, ce sport si populaire mais



Le football, ce sport si populaire mais
pourtant si fermé.
Aujourd'hui, le football est devenu
une économie à part entière. Des sommes astronomiques y sont
déversées pour pouvoir être toujours plus fort. Nous nous demanderons comment ce sport distractif, devenu professionnel, est aujourd'hui, un business à enjeux économiques.
Pour vous
expliquer cela, nous allons vous parler, dans un premier de temps, de
l'histoire du football. C'est à dire, du commencement à la professionnalisation du football. Et savoir comment l'argent s'est introduit dans
ce sport, pour donner le football, tel que nous le connaissons aujourd'hui, où
tout se joue à coup de millions.
Dans un second temps, nous allons vous parler
des transferts. Les transferts prennent une place extrêmement
importante dans le football car, c'est un domaine dans lequel de
nombreux facteurs rentrent en jeu. Nous verrons les débuts des
transferts dans le football pour arriver jusqu'à aujourd'hui, où des
sommes pharaoniques sont mises...

Le football se transforme en business dès le milieu des



Le football se transforme en business dès le milieu des
années 1880 au Royaume-Uni. Les importantes recettes enregistrées aux guichets
permettent de financer la professionnalisation des championnats et la
construction de stades. Si les maillots restent longtemps vierges de toute
publicité, le stade est très vite doté de panneaux publicitaires tandis que les
produits dérivés, des programmes de matches aux gadgets aux couleurs des clubs,
apparaissent également dès la fin du XIX siècle en Grande-Bretagne. Au niveau
des affluences, la première saison du championnat d'Angleterre (1888-1889)
affiche 4 639 spectateurs de moyenne par match. La barre des 10 000 spectateurs
de moyenne est franchie avant la fin du XIXe siècle, celle des 20 000 avant la
1ère Guerre mondiale.

Les recettes aux
guichets restent l'élément essentiel du budget des clubs jusqu'aux années 1990.
Les droits payés par la télévision représentent depuis lors entre un tiers et
deux tiers des budgets des clubs. La publicité...

Les jeux de balle au pied existent dès l'Antiquité. Ce sont

Les jeux de balle au pied existent dès l'Antiquité. Ce sont
des jeux et non des sports. Les Grecs connaissent ainsi plusieurs jeux de balle
se pratiquant avec les pieds : aporrhaxis et phéninde à Athènes et épiscyre à
Sparte. La situation est identique chez les Romains où l'on pratique la pila
paganica, la pila trigonalis, la follis et l'harpastum. Les Chinois
accomplissent également des exercices avec un ballon qu'ils utilisent pour
jongler et effectuer des passes ; cette activité pratiquée sans buts et en
dehors de toute compétition sert à l'entretien physique des militaires (cuju).
Les premiers textes concernant le cuju datent de la fin du III siècle av J-C.
et sont considérés comme les textes les plus anciens liés au sport chinois. À
la fin du XV siècle, le Calcio Florentin apparaît en Italie. Il s'agit d'un
lointain cousin du football, qui disparaît totalement en 1739.

Le football trouve ses racines réelles
dans la soule (ou choule) médiévale. Ce jeu sportif est pratiqué dans...

L'UEFA et la Fifa travaillent sur la question de " l'économie football "....


















L'UEFA et la Fifa travaillent sur la question de " l'économie football ". L'association européenne de
football, présidé par Michel Platini, cherche à contrôler les dépenses des clubs avec son
«fair-play financier» (mesure qui oblige les équipes européennes
de football à équilibrer leurs comptes). Une fois n'est pas
coutume, la Commission européenne s'est également penchée sur le
dossier. Bruxelles songe à imposer une taxe comprise entre 5% et 8%
sur les transferts trop élevés (aucun minima n'a encore été
déterminé), qui serait reversée aux clubs moins huppés. «Une
telle mesure serait catastrophique pour le football français, répond
Vincent Chaudel. Elle pourrait inciter les propriétaires du PSG et
de Monaco à se retirer et d'autres à ne pas venir en France.». Gageons que Bruxelles voudra également éviter toute entente sur les
prix entre les différents clubs fortunés européens.
De plus, la
FIFPro ( Fédération International des footballeurs
professionnel ) s'est penchée sur ce dossier...

Javier Pastore pour 42

Javier Pastore pour 42
millions d'euros en 2011, Thiago Silva pour 49 millions en 2012,
Radamel Falcao pour 60 millions en mai dernier et Edinson
Cavani pour 63 millions, ce mercredi. En deux ans, le titre du plus
gros transfert de Ligue 1 a changé quatre fois de main, symbole d'un
marché dérégulé où de plus en plus d'acteurs importants se font
concurrence pour dénicher l'oiseau rare. Ces montants astronomiques
posent toutefois plusieurs questions.


• Comment fixe-t-on le prix d'un transfert?


Lors de notre rendez-vous avec Éric Atta, un ancien footballeur
professionnel, ayant jouer au Stade Rennais mais contraint d’arrêter
sa carrière suite à une grave blessure au genou, il nous a expliqué ceci : Comme pour une voiture ou un appartement, un footballeur
dispose d'un prix théorique et d'un prix réel.
Le prix dépend donc, de plusieurs paramètres : son âge, son statut (est-il international
ou pas ?) ou encore, sa situation contractuelle (est-il en fin de
contrat ou pas ?). Zlatan Ibrahimovic,...




















Le marché des transferts aussi appelé
mercato (Italianisme signifiant « marché ») désigne la période
pendant laquelle les clubs professionnels de football sont autorisés
à transférer ou à prêter leurs joueurs dans d'autres clubs. Un marché au sens économique est un lieu de rencontre entre l'offre(club d'appartenance) et la demande (club acheteur) qui va déboucher sur la fixation d'un prix.
Habituellement, cette période se déroule pendant l'été, avant la
reprise de la saison (trêve estivale) et pendant la coupure durant
la période de fête de fin d'année (trêve hivernale). En dehors de
ces périodes, un joueur ne peut être transféré ou prêté dans un
autre club.

Le premier mercato de la saison se
situe pendant les vacances d'été et dure à peu près deux mois. Il
commence après la fin de la saison, en suivant le calendrier de la
plupart des championnats majeurs européens. En effet certains
championnats comme celui de la Russie, du Brésil ou de l'Australie
ont un calendrier différent....

Les transferts ont toujours existé dans le football et ils donnent



Les transferts ont toujours existé dans le football et ils donnent
rapidement lieu à une certaine surenchère.
Le Britannique Alf
Common est le premier joueur transféré pour 1 199 € (1905). La
marque des 5 999 € est atteinte en 1922 avec Syd Puddefoot, 11 998
€ en 1928 pour David Jack, 23 996 € en 1947 pour Tommy Lawton,
119 980 € en 1961 pour Denis Law, 599 900 € en 1979 pour David
Mills, 1 199 700 € pour Trevor Francis en 1979 également. Le
record actuel est détenu par le transfert de Cristiano Ronaldo de
Manchester United vers le Real de Madrid pour 94 millions d'Euros.



Les salaires des footballeurs restent longtemps médiocres.
Certains clubs comme le Real Madrid ou les clubs anglais proposent
toutefois de meilleures conditions salariales dans les années
1950-1960, mais il faut attendre la mise en place du contrat à temps
dans les années 1970 pour voir les salaires des footballeurs
augmenter de manière significative.
Au milieu des années 1980, les
salaires des footballeurs...

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z