Sites web gratuits et Agence Web en ligne

Site web Club d'Echecs de St-Just en Chaussée

Club / Association sportive
Echecs
Saint-Just en Chaussee
60130 St-Just en Chaussee
club.quomodo.com/lestoursinfernales

Informations

Responsable :

(Président / Gérant / Autre)

Téléphone :

Fax :

Voir aussi : les autres sites web (Oise 60)

Dernières actus du site internet :

Statistiques individuelles :

Comme l'année passée, Emmanuelle marque le plus de points.
Olivier, le seul à rester invaincu, réalise le meilleur pourcentage. La montée en N2 a bien été acquise en équipe, chaque joueur apportant sa pierre à l'édifice !

-Emmanuelle 7 pts/9 (+6 =2 -1) 77,77%-Jean-Paul 6,5 pts/9 (+6 =1 -2) 72,22%
-Pierre 6 pts/9 (+5 =2 -2) 66,66%
-Wilfried 5,5 pts/8 (+4 =3 -1) 68,75%
-Valérie 5,5 pts/9 (+4 =3 -2) 61,11%
-Olivier 4,5 pt/5 (+4 =1 -0) 90%-Ivan 3,5 pts/6 (+3 =1 -2) 58,33%
-Vincent 3,5 pts/6 (+3 =1 -2) 58,33%-Gaël 1,5 pts/4 (+1 =1 -2) 37,50%-Achraf 1,5 pts/7 (+1 =1 -5) 21,42%

Valérie et Emmanuelle, deux Tours infernales à Lille !

Le 10e open de Lille a lieu du 6 au 12 avril 2019 au Palais Rameau
Ce tournoi réunissant 126 participants dont 18 joueurs titrés affiche une moyenne élo à 1756.

Seulement 7 féminines sont présentes dont nos deux Tours infernales, Valérie (2091) qui pointe au 27e rang initial et Emmanuelle (1875) au 48e.

Elles jouaient toutes deux avec les noirs à la 1e ronde. Valérie maîtrise d’un bout à l’autre la situation face à Jean De Lagontrie (1786). Resté au centre, le roi adverse est devenu la proie des pièces à longue portée sur les multiples lignes ouvertes. Voyant sa fin arriver, l’adversaire prend la sage décision de capituler. A la table 16 face à Benjamin Defromont (2200), Emmanuelle se retrouve dans une partie compliquée où chaque coup revêt une grande importance. Le choix du grand roque suivi un peu plus tard d’un autre coup critiquable suffisent à la mettre dans une situation complètement défavorable. Très vite, la position s’effondre.

Pour la ronde 2, Valérie est opposée au jeune (benjamin)...

Ronde 6 : Maignelay le 7/04/2019

La 6e journée du Grand Prix de l’Oise 2018-2019 a réuni 58 participants à Maignelay.

Pour le club de St Just, 4 Tours infernales étaient présentes.
Nos représentants n’ont pas été brillants… Daniel (1564), Guillaume (1372) et Yvon (1391) totalisent chacun 4 points et se classent respectivement 23e, 24e et 25e. A noter cependant deux bons résultats à la 1ere ronde : La victoire de Guillaume face à JD. Diener (1612) et celle de Yvon face à J. Dumoulin (1640)
Bertrand marque 3,5 points et se classe 39e

Pour cette fois, Cyril Le Brech se classe 2e avec 7 points. Il a été battu par celui qui termine à la 1ere place avec 7,5 points, le cadet Compiègnois Nima Armand Saleh.


Grille de résultats après la ronde 8

Grille de résultats après la ronde 6


Prochaine ronde le dimanche 28 avril 2019 à Senlis

Statistiques individuelles :

Daniel marque le plus de points. Invaincu, il réalise le meilleur pourcentage de réussite. Williams affiche également une belle réussite. Philippe obtient la moitié des points face à des adversaires dont la moyenne élo était nettement plus élevée que son élo.
-Daniel (1569) 6,5 pts/8 (+5 =3 -0) 81,25% élo moyen adv. 1586
-Williams (1533) 6 pts/8 (+6 =0 -2) 75% élo moyen adv. 1424
-Henryk (1522) 5 pts/8 (+4 =2 -2) 62,50% élo moyen adv. 1479-Hugo (1752) 4,5 pts/8 (+4 =1 -3) 56,25% élo moyen adv. 1785
-Philippe (1731) 4 pts/8 (+4 =4 -2) 50% élo moyen adv. 1815
-Gervais (1669) 4 pts/8 (+2 =2 -4) 50% élo moyen adv. 1639-Yvon (1364) 2 pts/7 (+2 =0 -5) 28,60% élo moyen adv. 1300
-Kristel (1552) 1,5 pt/4 (+1 =1 -2) 37,50% élo moyen adv. 1480

L'équipe rate de peu la 3e marche du podium. Elle réalise tout de même un excellent parcours avec cinq matchs gagnés, un nul et deux défaites

Ronde 9 (31 mars 2019) : Un match sans réel enjeu !

Cette ultime ronde ne présentait pas d’importance pour notre équipe hormis une place sur le podium final. L’équipe de Beauvais 1 était nettement supérieure à la notre. Cependant le match fut serré très longtemps.

Hugo n’est pas très bien embarqué dans une variante particulière de la Défense Alekhine. La rapide intrusion des pièces noires fait des dégâts. Sur l’agression de son roi, Hugo cède un pion important au centre, puis un deuxième sur le grand roque. Peu après, une erreur grossière lui coûte une pièce. Même si l’adversaire rend une pièce au lieu de porter l’estocade, la différence matérielle est trop importante. Le Beauvaisien marque le point.

Au 2e échiquier, les joueurs ont transposé dans la variante des quatre cavaliers de la Partie Espagnole avec en particulier la variante Rubinstein. Philippe capture un pion au prix d’un retard de développement. Très vite, cela s‘avère néfaste. Dans une autre prise de pion abusive, il se fait enfermer une tour et doit céder une qualité. La finale...

Ronde 9 : montée en N2 dans la jubilation !!

(31 mars 2019)
Le chouïa de stress dans
l'attente de cette ultime rencontre se dissipe rapidement quand Senlis présente
sa compo, qui n'est pas la meilleure possible. Si ça peut rendre les choses plus
faciles, nous sommes preneurs ! Et le match sera effectivement à sens unique.
Manu ouvre le score. Elle part
à l'assaut d'une Pirc. L'adversaire néglige son développement et la protection
de f7. La défense s'écroule et le gain est immédiat. Avec les Noirs, Ivan prend
l'avantage dans l'ouverture. Il gagne un pion puis deux et la finale avance
tout seul. 2-0. Face à une sicilienne fermée, Valérie domine petit à petit.
Elle doit tout de même rater quelque chose dans le manque de temps car son
adversaire arrive à s'infiltrer et ça se complique. Dans la suite de son
zeitnot, elle gère vraiment bien alors que son adversaire se précipite. Il
pense trouver une joute tactique favorable qui en fait se retourne aussitôt
contre lui. 3-0. Avec les Blancs, Wilfried ne connait pas de difficultés, il
est un...

Ronde 8 : la montée en N2 nous tend les bras !

(30 mars 2019)
Ayant réalisé l'exploit contre
Enghien à la ronde 7 (victoire 3-2), synonyme de prise de pouvoir dans ce
groupe de N3, il ne nous reste plus qu'à assurer lors des 2 dernières rencontres
contre les derniers et avant-derniers du classement. Mais cette montée en N2 qui
nous tend les bras, si proche, paraît encore bien lointaine ! Il faut les jouer ces matchs !
Ce samedi, nous nous déplaçons
à Marines et, au vu de leur composition, il n'y a pas lieu de trop s'inquiéter.
Et, de fait, le début de match nous installe rapidement sur de bons rails.
Certes, Achraf se fait piéger dans une ligne théorique très dangereuse que
l'adversaire connaît par cœur. Il ne trouve pas la meilleure réponse et son Roi
est aussitôt agressé (sacrifice Fxf7) jusqu'à devoir déposer les armes. Nous
sommes menés 1-0. De plus, Jean-Paul s'endort après un début trop tranquille
avec les Noirs et joue un vilain coup entraînant une horreur positionnelle. Heureusement,
son adversaire n'étant pas très incisif, il...

Ronde 7 : un match au sommet épique !

Ronde 7 : un match au sommet épique !(17 mars 2019)
En photo : Wilfried, le double buteur du week-end !

Quel match ! La 1ère place est en jeu et la tension est palpable.
Valérie et Achraf se mettent en difficulté dès l'ouverture et doivent "scotcher". Par contre, Wilfried et Vincent prennent rapidement un bon petit avantage positionnel et Jean-Paul peut espérer lancer une attaque. Pour Pierre, Olivier et Emmanuelle, il n'y a rien de fait dans les premiers coups.
Vers 17h, il y a de quoi être optimiste. Wilfried gagne de l'espace, jouit de bonnes cases d'appui et des failles se créent dans la défense noire. Pierre s'empare d'un pion sans compensation. Vincent domine une peu tout l'échiquier, les Noirs sont recroquevillés. Et, un court instant, Achraf revit, son adversaire se fourvoyant en troquant Fou et Cavalier contre Tour et pion. Il faut réussir à se libérer de la position très resserrée avant d'espérer lutter pour l'avantage. Jean-Paul prépare toujours l'assaut.
Quelques petites minutes après, la physionomie de la rencontre...

Ronde 6 : serré jusqu'au bout !

Ronde 6 : serré jusqu'au bout !(16 mars 2019)
Notre premier match du week-end contre Cergy-Pontoise 2, une équipe très proche de la notre au niveau elo, n'est pas une sinécure. Le score sera serré jusqu'au bout.
Nous marquons les premiers par Pierre qui mène rondement une attaque à la baïonnette sans la moindre anicroche, profitant de quelques coups faibles au passage. Notre avantage est de courte durée car Vincent doit rendre les armes. Après un coup de Cavalier douteux, sa réponse à l'attaque est inadaptée et, quelques coups plus tard, son Roi resté au centre subit logiquement un assaut destructeur. Puis Achraf, pourtant auteur d'un bon début, nageant mieux en eaux troubles que son adversaire, voit sa partie complètement basculer. Il n'a pas assez bien senti le danger et, malgré un pion de plus, ne peut lutter contre un pion passé soutenu, avec des menaces sur le Roi qui plus est. Nous sommes menés 1-2. Nous égalisons rapidement grâce à un Wilfried impérial qui réalise une partie propre avec les Blancs. Il mène bien...

Ronde 7 (3 mars 2019) : Le match des occasions ratées !

L’équipe de St Just, qui ne comportait pas de joueur au 8e échiquier, aurait pu profiter de la composition affaiblie de celle de Mouy.
Un peu trop de ratages pour gagner ce match, dommage !!
Gervais rate le gain facile d’une tour. Philippe aurait pu ramasser une pièce mineure grâce à une menace de mat. Daniel ne parvient pas à concrétiser son attaque qui devait pourtant lui rapporter une pièce.

Dans son ouverture habituelle avec les noirs, Philippe affaiblit sa structure centrale en fin de développement. Cependant, suite aux tergiversations et tâtonnements de l’adversaire, il obtient une position convenable. Le jeu reste actif pour chaque camp. Les tours s’opposent sur la colonne d. Dans une séquence d’échanges au centre, l’adversaire ne prête pas attention à l’ordre des coups. A l’issue de la suite jouée, il est exposé à la perte d’un fou sur une attaque de mat. Soucieux de défendre, Philippe rate malheureusement cette occasion. Au lieu de cela, il perd un pion, puis un deuxième et un troisième....

Ronde 2 (24 février 2019) : St Just prend la tête du classement !

Pour ce match reporté de la ronde 2, l’équipe de St Just comptait 1 point avant le départ car le 8e échiquier Soissonnais n’était pas pourvu.

Au 7e, Williams prend un net avantage positionnel mais tarde à le mettre à profit. Sur un mauvais choix des noirs, il gagne un pion. Peu après, il empoche une qualité. L’adversaire bloque ensuite la structure de pions pour tenter de faire le blocus. Williams sacrifie une tour pour deux pions et se crée des pions passés. L’adversaire peut encore espérer mais il se trompe en offrant une pièce. Cette fois, la finale D+T est gagnante grâce aux pions passés.

Kristel ne rencontre aucune difficulté. Son adversaire offre une pièce au 7e coup. Kristel gère ensuite pour apporter un point de plus au compteur. St Just mène 3-0

Rien n’est fait sur les autres échiquiers où les parties sont plus équilibrées.

Henryk n’obtient rien de l’ouverture. Il opte pour le roque inversé. Son attaque, mal ordonnée, est contenue par l’adversaire qui produit une contre-attaque gagnante.

7 Tours infernales en quête de performances !

7 Tours infernales en quête de performances !7 Tours infernales participent au 35e open de Cappelle la Grande du 16 au 22 février : Valérie (2109), Wilfried (2103), Vincent (1978), Emmanuelle (1861), Hugo (1744), Gervais (1667), Kristel (1546)


Ronde 1 : 4 points sur 7 pour les Tours
Valérie joue avec les blancs contre M. Freialdenhoven (1804). Alors que la position est égale, l’adversaire tente une attaque. Son plan n’est pas bon et cela se retourne contre lui.
Gros challenge pour Wilfried qui est opposé au Grand Maître Géorgien S. Fedorchuk (2604). Face à la grande maîtrise de l’adversaire, Wilfried tente des coups inhabituels mais très vite, la position devient intenable. Il abandonne.
Vincent joue avec les blancs contre G. Philippe (2347). Dans son attaque habituelle, Vincent se procure du jeu mais la défense adverse est bonne. La position est tendue avec des pièces restant en prise de part et d’autre. Finalement, le manque de temps des blancs se fait sentir et la contre-attaque des noirs est bien menée. Vincent s’incline.
Emmanuelle...

Ronde 5 : en équipe !

(27 janvier 2019)
Les premiers instants de la rencontre semblent nous
promettre un succès aisé.
Achraf saute à la gorge de son
adversaire en ciblant efficacement une pièce clouée et gagne un pion sans
compensation. Wilfried joue à sa main un début type avec les Blancs. En
quelques coups, Valérie égalise et peut même espérer davantage. Gaël et
Jean-Paul ne connaissent pas de difficultés. Olivier apporte un premier point
rapidement. Son adversaire s'affaiblit tout seul, est déroqué, un pion tombe et
la position s'écroule, offrant même à Olivier le plaisir de mater pour
conclure. Emmanuelle joue un début tendu et incertain. Pierre est le seul à se
trouver en mauvaise posture suite à un mauvais choix dans l'ouverture.
Puis, la partie d'Achraf
bascule totalement en 2 coups successifs alors qu'il pouvait simplement garder
un bon avantage avec son pion de plus. Pas si grave peut-on se dire parce que
dans le même temps Wilfried porte le score à 2-0. La partie n'est pas exempte
d'erreurs mais son...

Ronde 6 (27 janvier 2019) : Une défaite prévisible face au leaders !

Alors que son développement n’est pas terminé, Hugo perd un pion en voulant agir à l’aile-dame. Sa situation s’aggrave par la chute d’un 2e pion. Son roi resté au centre est pourchassé jusqu’à la reddition.

Face au début du pion-dame, Philippe adopte une ouverture particulière. Il parvient à prendre de l’espace à l’aile-dame tout en cherchant à contre-attaquer le centre. Son adversaire commet une erreur grossière qui lui coûte un pion et fait ensuite le choix de céder une qualité. La différence est faite mais la finale nécessite de la méthode. Philippe ne se trompe pas et marque ainsi le seul point de l’équipe.

La partie est longtemps égale au 3e échiquier jusqu’au moment où Gervais décide de donner la qualité pour la récupérer ensuite. Cette manœuvre est mal venue car elle favorise la structure adverse. La finale est difficilement tenable. Une erreur met un terme aux débats.

Dans la variante d’échange de la Française, Daniel se trouve en légère infériorité positionnelle. Ensuite, à l’image...

Valérie, seule maître à bord !!

Valérie, seule maître à bord !!En fin d'année 2018, la Fédération Internationale des Echecs a décerné le titre de Maître FIDE Féminin à Valérie.
Le diplôme a été remis par l'intermédiaire de Luc Fancelli, président de la commission technique de la Fédération Française des Echecs, membre de la Direction Nationale de l'Arbitrage et président du Comité Départemental de l'Oise.
Valérie est la seule joueuse de notre département à avoir obtenu ce titre.

En quelques mots, voici ses principaux résultats sous forme de CV :

Valérie fait ses premiers pas aux échecs à l’âge de 7 ans 1/2 en janvier 1995 au club de Maignelay.
Changement de club en septembre 1999 avec la création du club des Tours Infernales de l’ACLES.

Elle se qualifie chaque année pour le championnat de France jeunes de 1996 à 2007 où elle obtient pratiquement chaque fois une place dans le top 10 du classement final.
Son heure de gloire arrive en 2001 au championnat de France Jeunes d’Amiens. Après avoir fait la course en tête, Valérie se classe 3e. Elle remporte sa 1ère...

Ronde 5 (13 janvier 2019) : Victoire sur le fil !

Ronde 5 (13 janvier 2019) : Victoire sur le fil !Après un début irrégulier où les principes élémentaires sont peu respectés, Yvon profite bien des errements positionnels adverses pour empocher deux pièces mineures ! Cependant, la partie n’est pas vraiment pliée car il fait le choix, sur une suite tactique, d’échanger sa dame contre une tour. Alors qu’il est toujours gagnant avec deux tours + cavalier et fou contre dame et tour (et avec même un pion de plus), Yvon se laisse intimider. Sur un mauvais choix de défense, sa position s’effondre complètement. Ainsi, St Just est rapidement mené 0-1.

Le match est mal engagé pour notre équipe car la situation de Williams à la table 7 semble compromise après la perte d’un pion au centre. Daniel se trouve sous pression retranché derrière sa ligne de pions, son roi est déroqué. Les positions des échiquiers 2, 3, 5 et 6 sont égales. La seule situation positive revient à Hugo qui a pris l’avantage d’une qualité.
Enfin, l’espoir revient :
L’adversaire de Daniel maintient la pression mais ne fait pas un...

Cinq

CinqCinq
Tours infernales ont participé au 39e open de Béthune du
26 au 30 décembre 2018. Valérie était engagée dans l’open A
réservé aux joueurs classés à plus de 1900 pts élo. Emmanuelle
et Gervais ont joué dans l’open B (élo entre 1600 et 2000). Kristel et Henryk ont bataillé dans l’open C (élo inférieur à
1700)

Les
9 rondes jouées sur la cadence d’une seule période de 1h30 + 30
sec/coup imposaient un rythme de deux parties par jour. Chaque
tournoi fût relativement difficile.

L’open
A rassemblait 80 participants dont 36 joueurs titrés et affichait
une moyenne élo à 2193. Valérie (2102) pointait parmi le groupe
des élos les plus faibles. Après une première partie victorieuse,
elle enchaîne quatre défaites face à des maîtres Fide dont la
moitié avait un élo proche de 2400. Elle ne perd plus ensuite et
limite la casse en marquant 3 points sur 4. Valérie totalise 4
points et se classe 54e avec une perf à 2069. Sur la base
du classement de décembre, elle devrait perdre 9,8 points élo. Les
résultats...

Daniel, un petit tour en Ile-de-France avant Noël

Dimanche 23 décembre 2018, Daniel est allé jouer les 9 rondes du tournoi rapide du Vesinet (78)
Ce tournoi a réuni 90 participants venus en grande majorité des clubs d'Ile-de-France

Notre Tour infernale perd 3 parties contre plus fort (nettement plus fort avec l'appariement au yo-yo)
Daniel (1608) gagne tout de même les 6 autres parties (rien n'est jamais acquis d'avance) et se classe 18ème juste devant le seul autre joueur de la ligue des HDF qui lui, affichait un élo à 2050

Ce résultat lui permet de gagner le 2e prix attribué à la catégorie élo 1600-1799. Bravo Daniel !

Grille de résultats

Ronde 4 (16 décembre 2018) : périple victorieux à Château-Thierry

Au terme d’un long trajet pour arriver dans le bas de l’Aisne, notre équipe était prête à affronter Château-Thierry, vainqueur surprise de Beauvais 1 deux semaines auparavant.

Au 5e échiquier, Daniel obtient rapidement l’avantage, l’adversaire donnant une pièce mineure contre deux pions. La perte matérielle se poursuit et la position blanche se dégrade inexorablement pour se terminer en mat.

Henryk sort de l’ouverture avec un léger avantage positionnel (meilleur contrôle du centre, pièces plus actives, plus d’espace). Le déséquilibre commence par la perte d’un pion à l’aile-roi. Puis, sous une pression constante, les Noirs enchaînent les erreurs et finissent par se faire mater au 37e coup. Il faut avouer que la victoire était largement facilitée par une erreur assez rare : L’adversaire ne se rappelait plus de la prise «en passant» !

St Just mène 2-0 mais les positions des échiquiers 7 et 8 ne laissent rien présager de bon.
Face au gambit danois qu’il accepte, Yvon ne réagit pas de la meilleure...

Ronde 4 : un match équilibré

(16 décembre 2018)
Le match est équilibré, un peu mieux pour nous au début, plus favorable à Maisons-Laffitte par la suite. Un beau combat qui débouche logiquement sur un score de parité 3-3.
Pour autant, l'incertitude a longtemps été de mise. Wilfried mène bien sa barque avec les Blancs, Jean-Paul joue une position atypique à l'affut du contre-jeu, Valérie doit trouver la voie face à une défense hollandaise inspirée, Vincent pose les premières pierres d'une offensive à venir, Emmanuelle tombe rapidement dans une position égale, Pierre doit tenir sa position avec les Noirs, Gaël est légèrement mieux et Ivan égalise puis fait le forcing.
L'évolution de la rencontre a un temps donné l'avantage à l'adversaire du jour avant de finir à l'équilibre.
Wilfried continue à mettre la pression et s'empare de la qualité. L'adversaire active ses pièces mineures et la nulle proposée à cet instant est acceptée. Gaël ne trouve pas les coups précis qui peuvent maintenir un petit avantage. Pire, il gaffe dans...

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z