Sites web gratuits et Agence Web en ligne

Informations

Responsable :

(Président / Gérant / Autre)

Téléphone :

Voir aussi : les autres sites web (Hors de France)

Dernières actus du site internet :

nouvelle adresse WEB master :

nouvelle adresse WEB master :

mgraal.wallon@gmail.com ...

Situation identique à la nôtre en Brabant Flamand

Le choix d'habiter autrement



Le choix d'habiter autrement

Sophie Devillers

Mis en ligne le 12/05/2006 © La Libre Belgique 2006



En Brabant wallon, près de 300 personnes vivent en camping ou en parc résidentiel. Trois communes bénéficieront des primes du plan «Habitat permanent». Reportage à Genappe, au camping La Cala.


Bras nus, sous le soleil, Dany tond sa pelouse, poussant avec application sa machine électrique devant sa caravane.

Cet Américain originaire d'Orlando, en Floride, installé depuis 33 ans en Belgique, habite depuis 9 ans au camping La Cala, à Genappe. «Je suis d'abord venu trois ans en vacances, puis j'ai décidé de m'installer ici. Trop marre de Bruxelles!» L'ancien mécanicien a donc aménagé sa caravane pour son épouse et lui. Il a recouvert la tôle d'éternit noire et rouge, ajouté une «véranda» de plastique à l'avant, démoli la petite salle de bain pour installer une cabine de douche. «J'en ai eu pour un million de FB!», confie-t-il en rallumant le moteur de la tondeuse.

Dans ce parc, ...

...

A l'entrée du camping, les résidents ont accès à la buvette, ouverte le soir et le week-end, et aux sanitaires, où l'on trouve aussi les machines à laver communes. Le prix de la location, allant de la simple parcelle à la caravane, varie de 60 à 200 euros par mois. «Quand on sait qu'un loyer, même à Genappe, revient à 400/500 euros par mois... Pour moi, c'est la solution la plus économique et la plus simple», affirme Guy, qui revient du Canada et attend des papiers pour retourner y travailler. «Il s'agit d'un logement transitoire...», ajoute-t-il en sirotant sa bière, devant sa maison roulante.

Sur le chemin de terre, devant les caravanes résidentielles protégées par des haies, deux femmes discutent. Comme Dany, elles sont d'abord venues ici pour les vacances, avant de quitter définitivement Bruxelles. «C'était trop cher de payer tout deux fois: l' électricité, le loyer... Et puis, j'ai fait un choix», indique cette pensionnée, installée à la Cala depuis 10 ans. «On ne l'aurait peut-être pas fait, s'il s'agissait d'un camping rempli de béton», appuie son amie, qui s'est domiciliée ici il y a 15 ans. «Ici, on a la nature, la verdure. Derrière ma caravane, je vois les poules et les oies!»

Auparavant la résidente vivait à La Cala avec ses deux fils. «C'était une bonne façon pour eux de se lancer dans la vie. Rester ici, ça leur permettait de faire l'économie d'un loyer. Puis, finalement, ils ont pu partir sur Genappe. Le seul problème, ce n'est pas le confort - on a tout -, c'est les transports en communs. On est à l'écart, et il n'y a qu'un bus par jour. Alors, pour aller faire les courses, on emprunte le véhicule de l'un ou l'autre... On s'entraide.»

Lors du départ de ses fils, cette ancienne citadine a bien visité quelques appartements, notamment à Genappe. Sans être convaincue. «On ne sait pas combien de temps encore on pourrait rester ici. Mais en tout cas, ce serait vraiment trop dur de retourner vivre dans les briques...» ...

Publié le Jeudi 26 Avril 2012 à 12h04 sur le site de LaLibre.be




Publié le Jeudi 26 Avril 2012 à 12h04 sur le site de LaLibre.be

Genappe: Les locataires du camping de Glabais sont en sursis







Les locataires du camping “ La Cala ” ont peur. Depuis deux ans et un “ acte ” de vente signé par le propriétaire, ils ne savent pas de quoi leur avenir sera fait. Du jour au lendemain, ils pourraient se retrouver sans logement. Une situation difficile à gérer au quotidien.



Tout a commencé il y a deux ans, lorsque la femme du propriétaire est décédée. “ C’est à ce moment-là qu’il a décidé de vendre le camping ”, explique Robert, résidant depuis 15 ans à “ la Cala ”. “ Mais le problème n’est pas qu’il ait vendu, mais que cela s’est fait dans notre dos. Nous l’avons appris via du bouche à oreille. Il n’a pas osé nous annoncer la couleur. ”



Depuis cet instant, les locataires sont sous la menace. En effet, plusieurs problèmes se posent et l’idée du bourgmestre de Genappe, Gérard Couronné, de faire passer cette zone de loisirs en zone d’habitat, ne plaîtxxxxLe problème, c’est que si cela se fait, l’entrepreneur n’aura aucun état d’âme et pourra construire ce que bon lui semble à la place de nos caravanes. Ce n’est pas du tout ce que nous souhaitons bien évidemment. Nous sommes bien ici et je me demande d’ailleurs qui peut se permettre de juger si cet endroit est “ décent ” ou pas si nous, de notre côté, sommes contents et heureux de vivre ici ”, continue Robert qui précise “ que de toute manière, soyez-en certain, ce camping restera bien une zone de loisirs et nous allons tout faire pour en tout cas. ”
...

Le camping vit un compte à rebours






Le camping vit un compte à rebours

Sophie Devillers Mis en ligne le 08/11/2012 sur Lalibre.be



Le camping “résidentiel” La Cala, à Glabais, devrait fermer en 2015. Une vingtaine de personnes y habitent toujours.

Reportage

Sous la pluie de novembre, le spectacle est plutôt lugubre. La plaine de jeux est déserte, le panneau lumineux à l’entrée de la cafétéria a perdu de ses ampoules. Cela fait un bon moment maintenant que le panneau indiquant l’entrée du camping La Cala, à Glabais, a disparu. Le long des allées bordées de haies, les caravanes sont encore nombreuses, mais seule une vingtaine est encore habitée. Vingt-trois ménages sont domiciliés ici. Les autres caravanes, aux fenêtres borgnes et aux parois moussues, ont été abandonnées par leurs anciens propriétaires. Le 31 décembre 2014, le camping résidentiel de Genappe, surnommé le "camp" par ses habitants, fermera ses portes. Le propriétaire, vieillissant, ne veut plus s’occuper du site, et a décidé de vendre (lire par ..." ..., se désole Nadia. Son compagnon Eric a perdu son travail, et ils ont deux enfants, dont un est atteint d’une maladie génétique. Vivre au camping est une solution de recours après des difficultés, mais pour eux, cela a plein d’avantages : "C’est une autre vie qu’à Bruxelles, ici, on s’entraide, on fait des barbecues entre nous Mais ce n’est plus comme avant.. Le camping se vide. On nous met la pression pour partir, mais nous, on ne veut pas !"
...

Le choix d'habiter autrement



Le choix d'habiter autrement

Sophie Devillers

Mis en ligne le 12/05/2006 © La Libre Belgique 2006



En Brabant wallon, près de 300 personnes vivent en camping ou en parc résidentiel. Trois communes bénéficieront des primes du plan «Habitat permanent». Reportage à Genappe, au camping La Cala.


Bras nus, sous le soleil, Dany tond sa pelouse, poussant avec application sa machine électrique devant sa caravane.

Cet Américain originaire d'Orlando, en Floride, installé depuis 33 ans en Belgique, habite depuis 9 ans au camping La Cala, à Genappe. «Je suis d'abord venu trois ans en vacances, puis j'ai décidé de m'installer ici. Trop marre de Bruxelles!» L'ancien mécanicien a donc aménagé sa caravane pour son épouse et lui. Il a recouvert la tôle d'éternit noire et rouge, ajouté une «véranda» de plastique à l'avant, démoli la petite salle de bain pour installer une cabine de douche. «J'en ai eu pour un million de FB!», confie-t-il en rallumant le moteur de la tondeuse.

Dans ce parc, ...

...

A l'entrée du camping, les résidents ont accès à la buvette, ouverte le soir et le week-end, et aux sanitaires, où l'on trouve aussi les machines à laver communes. Le prix de la location, allant de la simple parcelle à la caravane, varie de 60 à 200 euros par mois. «Quand on sait qu'un loyer, même à Genappe, revient à 400/500 euros par mois... Pour moi, c'est la solution la plus économique et la plus simple», affirme Guy, qui revient du Canada et attend des papiers pour retourner y travailler. «Il s'agit d'un logement transitoire...», ajoute-t-il en sirotant sa bière, devant sa maison roulante.

Sur le chemin de terre, devant les caravanes résidentielles protégées par des haies, deux femmes discutent. Comme Dany, elles sont d'abord venues ici pour les vacances, avant de quitter définitivement Bruxelles. «C'était trop cher de payer tout deux fois: l' électricité, le loyer... Et puis, j'ai fait un choix», indique cette pensionnée, installée à la Cala depuis 10 ans. «On ne l'aurait peut-être pas fait, s'il s'agissait d'un camping rempli de béton», appuie son amie, qui s'est domiciliée ici il y a 15 ans. «Ici, on a la nature, la verdure. Derrière ma caravane, je vois les poules et les oies!»

Auparavant la résidente vivait à La Cala avec ses deux fils. «C'était une bonne façon pour eux de se lancer dans la vie. Rester ici, ça leur permettait de faire l'économie d'un loyer. Puis, finalement, ils ont pu partir sur Genappe. Le seul problème, ce n'est pas le confort - on a tout -, c'est les transports en communs. On est à l'écart, et il n'y a qu'un bus par jour. Alors, pour aller faire les courses, on emprunte le véhicule de l'un ou l'autre... On s'entraide.»

Lors du départ de ses fils, cette ancienne citadine a bien visité quelques appartements, notamment à Genappe. Sans être convaincue. «On ne sait pas combien de temps encore on pourrait rester ici. Mais en tout cas, ce serait vraiment trop dur de retourner vivre dans les briques...» ...

Le plan Habitat Permanent jette le bébé avec l’eau du bain



Le plan Habitat Permanent jette le bébé avec l’eau du bain

Par Hélène Ancion de la Fédération Inter-Environnement, le 8 février 2012

(cliquez sur la petite image pour être redirigés vers le site de la FIE)






La saga "Tire ton plan [de secteur] !" est inscrite chaque année au programme d’activités de la Fédération Inter-Environnement Wallonie en aménagement du territoire. Elle fera à nouveau partie de nos projets en 2012. Cette année, ce sont les paysages et le plan Habitat Permanent qui concentreront notre énergie et nos réflexions collectives sur le bien-fondé de la planologie wallonne.

Pour les paysages, une récente nIEWs de Virginie Hess a annoncé la couleur ; les citoyens-sentinelles de l’Observatoire Citoyen du Paysage seront appelés en 2012 à travailler ensemble afin de formuler des recommandations au monde politique, recommandations qui devraient aboutir, en 2013, à un positionnement politique de la Fédération. Dans un autre registre, que nous considérons comme ...plan ... ...
...

Publié le Jeudi 26 Avril 2012 à 12h04 sur le site de LaLibre.be




Publié le Jeudi 26 Avril 2012 à 12h04 sur le site de LaLibre.be

Genappe: Les locataires du camping de Glabais sont en sursis







Les locataires du camping “ La Cala ” ont peur. Depuis deux ans et un “ acte ” de vente signé par le propriétaire, ils ne savent pas de quoi leur avenir sera fait. Du jour au lendemain, ils pourraient se retrouver sans logement. Une situation difficile à gérer au quotidien.



Tout a commencé il y a deux ans, lorsque la femme du propriétaire est décédée. “ C’est à ce moment-là qu’il a décidé de vendre le camping ”, explique Robert, résidant depuis 15 ans à “ la Cala ”. “ Mais le problème n’est pas qu’il ait vendu, mais que cela s’est fait dans notre dos. Nous l’avons appris via du bouche à oreille. Il n’a pas osé nous annoncer la couleur. ”



Depuis cet instant, les locataires sont sous la menace. En effet, plusieurs problèmes se posent et l’idée du bourgmestre de Genappe, Gérard Couronné, de faire passer cette zone de loisirs en zone d’habitat, ne plaîtxxxxLe problème, c’est que si cela se fait, l’entrepreneur n’aura aucun état d’âme et pourra construire ce que bon lui semble à la place de nos caravanes. Ce n’est pas du tout ce que nous souhaitons bien évidemment. Nous sommes bien ici et je me demande d’ailleurs qui peut se permettre de juger si cet endroit est “ décent ” ou pas si nous, de notre côté, sommes contents et heureux de vivre ici ”, continue Robert qui précise “ que de toute manière, soyez-en certain, ce camping restera bien une zone de loisirs et nous allons tout faire pour en tout cas. ”
...

G.R.A.A.L.

G.R.A.A.L.
Groupe deRecherches et d'Actions pour une Alternative au Logement

Nous sommes un groupe ouvert d’actions, de réflexions et de défense des domaines, parcs et campings de Wallonie, ainsi que de tout autre choix de logement alternatif.

Nous nous positionnons contre la politique menée par la Région Wallonne qui considère nos habitats indignes et qui souhaite pour cette raison fermer définitivement toutes les zones de logements alternatifs sans apporter de solution de relogement durable pour les résidents.

Notre objectif : Obtenir une modification de la loi pour le droit au logement alternatif et à la domiciliation. Nous sommes pour la régularisation d’une zone d’habitats alternatifs.

Nous avons besoin de vous, de vos idées, de vos connaissances, de vos expériences et de vos histoires.
...

Petite définition pour nous encourager (trouvée dans le dictionnaire) :



Petite définition pour nous encourager (trouvée dans le dictionnaire) :


GRAAL : la quête du Graal a un sens moderne concret : il décrit un objectif difficilement réalisable, mais qui apportera au monde des nouvelles connaissances ou permettra une application originale sur la matière.

Pour participer à un groupe de travail contactez sn.tips@yahoo.fr qui vous mettra en contact avec les membres déjà inscrits, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues !
- Web (gestion du site, on a besoin de volontaires avec accès internet !)
- Financements (recherche de fonds)
- Presse (création d'un dossier de presse)
- Actions (réflexion d'actions à mener pour sensibiliser)
- Terrain (contact des autres parcs, domaines et campings)
- Législations (travail sur la loi)

...

Le site ne peut fonctionner sans vous !

Le site ne peut fonctionner sans vous !



Pour le nourrir, envoyez à graal.wallon@gmail.com :



- Les comptes rendus complets de vos groupes de travail (dactylographiés svp ;)

- Les liens, images, documents ou vidéos que vous voulez partager,

- Vos coordonnées dans le but de créer une liste de contacts la plus complète possible (la liste n'est accessible qu'aux membres du forum)

- Vos suggestions et commentaires...



Merci et à bientôt ! ...

Cliquez sur l'intitulé pour être dirigé vers la vidéo :

Cliquez sur l'intitulé pour être dirigé vers la vidéo :


Camping Cala :

- "Habiter - La Cala" ...

Bienvenue sur votre site !

Bienvenue sur votre site !

et


Bonne visite ! ...
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z