Sites web gratuits et Agence Web en ligne

Informations

Responsable :

(Président / Gérant / Autre)

Téléphone :

Fax :

Voir aussi : les autres sites web (Hors de France)

Dernières actus du site internet :

Exodus

Exodus

"Ecoute-moi Gabacha !
C'est Dieu, le Destin, la Providence, la Chance, l'Inexpliqué, l'Inexplicable, le buisson ardent, l'Amour, les Déménageurs Bretons ... qui te parle(nt) !
Ecoute-moi Franchuta !
En vérité, je te le dis :
Tu quitteras ton pays, ton travail, tes parents, tes amis.
Laissant tout derrière toi, sans regret, sans te retourner (j'ai dit : sans te retourner ! bon sang de bon Moi !), tu partiras au delà des Pyrénées, au delà de la Catalogne et des catalans, vers la terre Valencienne, où l'ORxata coule en abondance, où la manne substantielle se mange en tapas, où le soleil brûle la peau gabache....
Tu partiras le ventre rond d'un petit être qui naîtra polyglotte, vers les bras velus d'un presque macho ibérique.
Tu partiras sans boulot, mais heureusement pour toi non sans ressources (surtout intellectuelles, faut pas pousser non plus !)
Pour ne pas que la langue locale soit pour toi de l'hébreu, tu devras très sérieusement t'y remettre (cf. le passage sur l'absence d'emploi) ...
...

Fait chaud là, non ?

Fait chaud là, non ?Fait chaud là, non ?

Quand on arrive à Valence, surtout
bien sûr quand on arrive en été, force
est de constater qu’il y fait particulièrement beau. Précipitations pour ainsi dire
nulles, 25°C en moyenne… on peut donc même dire qu’il fait beau ET chaud, pour
reprendre une célèbre contrepèterie belge.


Eh bien, on ne sait pas ce qu’on
dit tant qu’on n’a pas vécu un jour de Poniente !






J’ai déjà eu vraiment chaud dans
ma vie : le jour où j’ai passé mon permis, certains samedi soir fièvreux (à
l’instar d’un certain John, qui se reconnaîtra), lors de mon séjour en Haïti (faisait
vraiment vraiment chaud là), ou encore la fois où je me suis brûlée en voulant
sortir un plat du four avec la main où y’avait pas la manique.


Bref, on peut dire que j’ai déjà
vraiment eu chaud dans ma vie.


Eh bien, tout cela n’est rien (à
part peut-être Haïti, où faisait vraiment vraiment chaud là), comparé à un jour
de Poniente à Valence !





Quand le Poniente souffle sur le Levante, l'ouest et l'est s'opposant, ...
...

Saisons et épisodes :

Saisons et épisodes :
9 saisons, la 10ème est en cours de réalisation


- Saison 1 : 1,
...

Même en ne

Même en ne
zappant que de temps en temps (vue la qualité de la télé espagnole, mieux vaut ne pas faire d'abus), il y a
forcément un jour où on tombe sur Aida.
Aida, à première vue c'est une sorte de Plus belle la vie, version banlieue (fictive) de Madrid. Un décor en carton pâte
et des rues toujours bien propres. Rien de bien alléchant a priori...


Et pourtant… C’est drôle, même très drôle parfois.
La série fait
rire les espagnols depuis 2007 ; c’est la plus regardée d’Espagne. Elle a
reçu d’ailleurs de nombreux prix.

Alors, comme référence,
il n’y a pas beaucoup mieux pour se mettre au fait de certaines formules
passées dans le langage courant ou certaines habitudes « tipik’
spanish ».

Moi, je me suis
dit aussi que pour parfaire mon castillan, c’était parfait : une dose d’Aida tous les matins, rien de tel pour
mieux comprendre et mieux me faire comprendre de mes voisins ! ...

... ou comment Plus Belle la Vie, version drôle et espagnole, améliore moncastillan....

... ou comment Plus Belle la Vie, version drôle et espagnole, améliore mon castillan. ...

La Grande Muraille d'AlbarraCHinE !

La Grande Muraille d'AlbarraCHinE !
ou, comme disait Jules Ferry, "C'est toujours ça que les Chinois n'auront pas !"


Bien sûr elle n'est pas aussi impressionnante que sa copine chinoise, bien sûr on ne la voit pas (non plus) depuis la lune, mais il faut avouer qu'elle se défend plutôt pas mal (ce qui est la moindre des choses), la muraille d'Albarracin.

Abarracin, c'est l'un des plus beaux pueblos d'Espagne, d'après mon ami José, "l'un des 5 plus beaux" a-t'il même ajouté avec l'esprit de précision qui ne le caractérise pas.
Et force est de reconnaître qu'il faut lui donner raison sur ce coup là ! Je ne sais pas comment sont les 4 autres, mais le village d'Albarracin est un petit bijou.

C'est à peu près à 2h de Valencia, au nord-ouest de Teruel. Sur la route, le paysage est magnifique et l'arrivée tortueuse.
Du coup, comme le mal au coeur est tout à fait envisageable, je vous conseille de vous arrêter dès le premier parking à l'entrée de la ville, et d'en profiter pour passer par l'Office du ...
...

Je dis "tôt ou tard", car j'en suis sure vous ne manquerez pas de flâner ('autant...

Je dis "tôt ou tard", car j'en suis sure vous ne manquerez pas de flâner (d'autant plus que ça grimpe quand même pas mal) dans les rues étroites qui rayonnent autour de la plaza mayor. Ah ! pendant que j'y pense ! A ne pas louper sur cette place un superbe balcon en bois et en coin (judicieusement appelé "balcon esquinero").
Toujours en chemin vers les hauteurs "emmuraillées", je vous conseille de faire une petite halte, si l'appétit vous en




...

dit, chez Francisco ou chez un autre (je ne touche pas de pourcentage) et e...

dit, chez Francisco ou chez un autre (je ne touche pas de pourcentage) et de goûter à l'une des spécialités du coin, las migas con uvas, un petit délice.
Vous pourrez ainsi affronter sans problème les quelques mètres qui vous séparent encore du but fixé et enfin admirer vue dans haut la belle Albarracin.

Si vous avez encore un peu de temps, faites le paseo fluvial, le long du Guadakaviar ... c'est ombragé, c'est joli, et avec de la chance on peut même croiser une loutre (enfin du moins ce que j'ai identifié comme étant une loutre !)

Une dernière chose : tout au long de la route, mon Ibère préféré m'avait soutenu mordicus que j'étais déjà allée à Albarracin, alors que, bien que ma mémoire me joue parfois des tours, j'étais convaincue moi de n'y avoir jamais mis les pieds, ni jeté même ne fût-ce qu'un oeil. Quand j'arrivai, il n'y avait plus de doute, c'était bien la première fois que je venais : Albarracin est un village que l'on n'oublie pas ! ...

Gabacho, gavache et autres gavacheriesUn copier, collé sans vergogne depui...

Gabacho, gavache et autres gavacheriesUn copier, collé sans vergogne depuis le blog hispanisant de Mathieu de Taillac

"La première fois est une expérience toute particulière. Vous maîtrisez les tapas, peut-être même les pintxos, vous avez appris à demander la cuenta et non plus la "nota", à payer par tarjeta, pas par "carta". Vous savez qu'il existe en Espagne d'autres boissons que la sangría, peut-être même qu'une corrida n'est pas nécessairement liée aux taureaux et qu'un francés n'est pas qu'une nationalité.

Vous vous sentez en voie de parfaite intégration ibérique. Et puis, vous tombez des nues. Vous apprenez que les Espagnols ont un petit nom pour vous désigner. "Gabacho".
Une fois le coup encaissé, et si le substantif n'est venu accompagné d'aucun complément socioprofessionnel ou physiologique, vous demandez à votre interlocuteur d'où vient ce mot. Le plus probable est qu'il vous rétorque que c'est une expression "de toute la vie".

De toute la vie du plaisantin, c'est certain, mais de ...
...

Quand on arrive à Valence, surtout bien sûr quand on arrive en été, forceest...

Quand on arrive à Valence, surtout bien sûr quand on arrive en été, force est de constater qu’il y fait particulièrement beau. Précipitations pour ainsi dire nulles, 25°C en moyenne… on peut donc même dire qu’il fait beau ET chaud, pour reprendre une célèbre contrepèterie belge.
Eh bien, on ne sait pas ce qu’on dit tant qu’on n’a pas vécu un jour de Poniente !

J’ai déjà eu vraiment chaud dans ma vie : le jour où j’ai passé mon permis, certains samedi soir fièvreux (à l’instar d’un certain John, qui se reconnaîtra), lors de mon séjour en Haïti (faisait vraiment vraiment chaud là), ou encore la fois où je me suis brûlée en voulant sortir un plat du four avec la main où y’avait pas la manique.
Bref, on peut dire que j’ai déjà vraiment eu chaud dans ma vie.
Eh bien, tout cela n’est rien
....

Lire la suite... ...

Esto no es un sitio turístico

Esto no es un sitio turístico
Esto no es un sitio gastronómico
Esto no es una guía práctica
Esto no es un diario narcisista

Esto no tiene nada de objectivo
Esto no tiene nada de exhaustivo

Es sólo un pequeño extracto, versión 2.0,
de la vida de una francesa que viene
200 años después de Napoleón a la peninsula Ibérica,
más exactamente a las tierras valencianas ,
tierras de naranjas, de paella
de Fallas y de horchata, de almuerzo
y de desempleo masivo ...

La pequeña historia virtual de
UNA GABACHA EN VALENCIA ! ...
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z