Sites web gratuits et Agence Web en ligne

Informations

Responsable :

(Président / Gérant / Autre)

Téléphone :

Fax :

Voir aussi : les autres sites web (Pas-de-Calais 62)

Dernières actus du site internet :

les oiseaux...

Sur cette page,vous allez découvrir de nombreuses chose sur les oiseaux et vous y trouverez de belles photos.


Les oiseaux sont des vertébrés tétrapodes.
I l existe près de 10000 espèces.
Ils ont notamment un bec,des plumes,des ailes et ils pondent des oeufs.

Les mésanges;
Les mésanges sont de jolies petits oiseaux que nous pouvons voir dans notre jardin.
Il en existe 4 sortes:

nonette bleue huppée charbonnière




les reptiles...

Sur cette page,vous y trouverez des informations et des photos sur les reptiles.

Voici quelques reptiles;

Les plus connus sont;
les lézards, les tortues, les serpents, les alligators,les scorpions et lesmygales.
...

les chevaux et les poneys...

Sur cette page,vous y trouverez des informations et des images sur les chevaux et les poneys...

Vocabulaire... Quelques photos...




Informations:
Un poney est un cheval de petite taille.
Par rapport aux chevaux, les poneys présentent souvent une crinière épaisse, une queue et un pelage fournis, ainsi que des jambes proportionnellement plus courtes, un corps plus large, une ossature plus lourde, une encolure plus courte et épaisse,une tête plus courte avec le front plus large.








...

les poissons

Sur cette page,vous allez découvrir de nombreuses choses sur les poissons.




Dans la classification classique, les poissons sont des animaux vertébrés aquatiques à branchie, pourvus de nageoires et dont le corps est le plus souvent couvert d'écaillles. On les trouve abondamment aussi bien dans les eaux douces que dans les mers.

En tant que nourriture, partout dans le monde ; qu'ils soient pêchés dans la nature ou élevés en pisciculture.
Ils sont aussi exploités à des fins récréatives, avec la pêche et l'aquariophilie, et sont parfois exposés dans de grands aquariums publiques.
Ils jouent et ont joué un rôle significatif dans de nombreuses
cultures, en tant que déités et symboles religieux, ou sujets de contes,
légendes, livres et films.
En jouant un rôle écosystémique important.
En contribuant aux cycles biogéochimiques,dont le cycle de carbone et en particulier en contribuant aux puits de carbone océanique.




...

Hamster,chinchilla,souris,lapin,écureuil,gerbille,cochon-d'inde,rat et furet.

Sur cette page,vous allez découvrir les rongeurs.
Je vais vous les présenter et vous donner des informations sur ces animaux.
Vous y trouverez aussi de nombreuses photos...

Hamster Chinchilla Souris

Lapin Ecureuil Gerbille

Cochon-d'Inde Octodon Rat

Furet

Caractéristiques de ses rongeurs;

Les hamsters:
Poids:environ 120 g.Longeur:13 à 15 cm.
Espérance de vie: 3 ans.

Origines:Comparé au chat qui partage la vie de l’homme depuis 6 000 ans, le
est un animal de compagnie très « jeune ». Les premiers fossiles de
rongeurs retrouvés en Amérique du Nord et en Eurasie, et que l’on peut
considérer comme les ancêtres de son espèce, datent du paléocène ... ...
La famille la plus nombreuse des rongeurs est celle des
Cricétidés (plus de 500 espèces), mais on en élève seulement cinq en
qualité d’animaux de compagnie. Il s’agit du hamster doré
(le plus connu), du hamster russe, du hamster sibérien, du hamster de
Roborowsky et du hamster chinois. En revanche, le Hamster commun
(Cricetus cricetus), qui est plus gros, est un animal assez agressif qui
ne supporte pas la compagnie de l’homme. Les hamsters russe, sibérien,
chinois et de Roborowsky sont répertoriés comme des hamsters nains à
cause de leur taille réduite.
Maître idéal:
Le hamster convient aux adolescents. La
reproduction est facile et très intéressante. Pour un enfant, attention
au mode de vie nocturne et aux morsures.
Mâle ou femelle?
Si l’on décide d’acheter un hamster , peu
importe que ce soit un mâle ou une femelle, car le comportement des
deux animaux est identique. Les femelles hamsters sont parfois plus
agressives que les mâles, mais c’est juste l’expression d’un trait de
caractère « personnel ».
Seul ou en couple?
La cohabitation du hamster doré avec
d’autres hamsters est impossible car cet animal préfère vivre seul, ce
qui signifie que si on achète plusieurs spécimens, il faut les installer
dans des cages séparées. En revanche, le hamster russe, le hamster
sibérien et le hamster de Roborowsky aiment vivre en couple, surtout
s’ils y sont habitués dès leur plus jeune âge. L’idéal est d’acheter un
mâle et une femelle, mais dans ce cas le maître doit savoir à l’avance à
qui donner les petits qui naîtront. En revanche, s’il est quasiment
inévitable que deux mâles adultes placés dans la même cage se battent
entre eux, il est probable que deux femelles s’entendront bien, même si
rien évidemment ne permet d’en être sûr. Enfin il faut séparer les
femelles de hamsters chinois, car elles sont très agressives.
L'âge idéal:
L’âge a aussi une certaine importance et l’idéal est d’adopter un hamster
âgé de 5 à 10 semaines. En effet, les animaux trop jeunes qui sont
encore nourris au lait maternel pourraient rencontrer quelques
difficultés à manger seuls. En revanche, les hamsters plus âgés qui ont
grandi dans une animalerie et ne sont pas habitués à se laisser
manipuler risquent de s’adapter moins facilement à la vie domestique.
Comportement:
Le hamster dort le jour, s’active la nuit
et peut hiberner si la température est inférieure à 10 °C. Il est très
fouisseur et aime beaucoup se cacher. Il préfère être seul ; les
femelles attaquent souvent les mâles. Il ne faut pas le déranger quand
il dort.
Alimentation:
À l’état naturel, le hamster n’est pas
vraiment végétarien mais plutôt omnivore car il mange aussi bien des
végétaux (plantes, graines, tubercules, fruits) que des aliments
d’origine animale (insectes, vers, escargots, grenouilles, souris,
petits oiseaux, etc.). En outre, il aime avoir le choix entre plusieurs
types d’aliments ; il est donc vivement conseillé de lui proposer un «
menu » riche et assez varié.
Santé:
La température normale est de 37 à 38 °C. Des pertes de
poils peuvent se produire par manque de vitamines ou par la présence de
parasites (poux, puces...). le hamster peut avoir la
diarrhée et il est très sensible aux affections pulmonaires. Pour éviter
toutes ces affections, il faut lui donner des complexes vitaminés, ne
pas mettre la cage dans un endroit froid ni exposé aux courants d’air et
ne lui donner de l’alimentation fraîche (salade, fruit) qu’une fois par
semaine.
Reproduction:
Maturité sexuelle à 2 mois
Période de reproduction : toute l’année
Nombre de portées par an : 6
Nombre de petits par portée : 6 à 9
Durée de la gestation : 17 jours
Durée de la lactation : 3 semaines
Poids à la naissance : 2 g
Les chinchillas:Poids:400 à 600 g.Longeur:25 à 30 cm.
Espérance de vie:10 à 12 ans.
Origines:
Le chinchilla
est apparu il y a 50 à 60 millions d’années, au cours de l’ère
tertiaire, aussi appelée « âge des mammifères ». Originaire d’Amérique
du Sud (de la Cordillère des Andes), il s’est développé dans un
environnement naturel qui n’était certes pas des plus accueillants : les
hauts plateaux du Chili, du Pérou, d’Argentine et de Bolivie, situés
entre 3 000 et 6 000 mètres d’altitude. Ce sont des territoires très
arides, où la seule source d’approvisionnement régulier en eau provient
de la rosée. La végétation est rare et l’amplitude thermique très forte.
On passe en effet de 30 °C le jour à –10 °C la nuit.
Maître idéal:
Le chinchilla convient plus aux adultes
car il est fragile et supporte mal les manipulations incessantes. En
effet, les manipulations à outrance actionnent son moyen de défense,
utile dans la nature. Il perd des touffes de poils ou une partie de sa
queue pour éviter d'être attrapé par ses prédateurs. Ce réflexe
s'appelle l'autonomie.
Voilà sept questions que tout futur propriétaire devrait se poser avant d’acheter un chinchilla :
1. Avez-vous au moins une heure par jour à lui consacrer pour le nourrir, nettoyer sa cage, le cajoler et jouer avec lui ?
2. Y a-t-il une pièce tranquille pour sa cage ?
3. Êtes-vous disposé à le laisser gambader un moment dans la maison tous les jours ?
4.
Y a-t-il une pièce, ou pouvez-vous en préparer une, « à l’épreuve du
chinchilla », où il sera en sécurité et ne provoquera pas de dégâts ?
5. Parviendrez-vous à ne pas vous mettre en colère si vous trouvez ses « besoins » dans la maison ?
6. Pendant les vacances, pouvez-vous l’emmener avec vous ou trouver quelqu’un qui s’occupe bien de lui ?
7. L’idée d’avoir un chinchilla plaît-elle à toute la famille ?
Mâle ou femelle ?
Reconnaître un mâle d'une femelle chez le Chinchilla
est plutôt simple : le corps du mâle est plus petit, et la distance
entre l'anus et l'organe sexuel est plus grande chez le mâle que chez la
femelle.
Concernant le choix entre un mâle ou une femelle Chinchilla, du point
de vue de la vie en famille et du caractère, cela n’a aucune incidence.
Chacun de ces charmants rongeurs possède une personnalité très
affirmée, indépendamment du sexe ; le choix d’un « Lui » ou d’une « Elle
» est avant tout une question de feeling et de… coup de foudre.
Seul ou en couple ?
Pour le bien-être du Chinchilla, il est
recommandé d'en avoir deux. Deux mâles ou deux femmelles peuvent très
bien vivre ensemble s'ils se connaissent depuis qu'ils sont jeunes.
L'idéal est également qu'ils soient l'un et l'autre castrés. Il est
conseillé de se procurer une cage spacieuse pour assurer leur vie en
communauté.
Si l'on veut tenter d'introduire un autre individu de même sexe et
non castré avec le premier Chinchilla, il est judicieux de respecter une
période de "quarantaine", pendant laquelle les deux rongeurs pourront
s'envisager mais pas entrer en contact.
Soyez vigilant pendant les premières rencontres entre les deux
Chinchillas car il est très habile avec ses pattes avant qu'il utilise
pour attraper sa nourriture ou soulever des objets. Il peut engager un
combat avec ses pattes avant, mais aussi ouvrir sa cage.
Comportement:
Le chinchilla un animal nocturne, au
caractère vif et curieux. Il est très actif le soir. Il faut l’aborder
avec calme et douceur car il est craintif. Il n’hiberne pas. C’est un
animal très propre.
Alimentation:
On sait que les hauts plateaux d’Amérique du Sud, arides et escarpés, n’offrent guère de diversité alimentaire aux Chinchillas
qui, avec le temps, ont développé un appareil digestif capable de
transformer les végétaux secs et riches en cellulose. Il faut donc
veiller attentivement à ce qu’on leur donne à manger pour respecter les
habitudes qui leur permettent de rester en bonne santé. Les aliments qui
exigent une mastication prolongée sont recommandés pour « limer » les
dents qui poussent continuellement, et ils constituent un bon apport de
fibres pour leur système digestif.
Il faut au chinchilla une alimentation équilibré, riche en fibres car
les troubles intestinaux sont responsable de 70% du taux de mortalité
de cet animal. Une bonne alimentation et constituée de 70 à 80% de foin,
d'aliments pour chinchilla, et de branches d'arbres fruitiers. Il faut
éviter de lui donner des friandises sucrées qui peuvent provoquer un
diabète.
Si l'on propose au chinchilla une alimentation a base de produits
frais (fruits, salade, légumes..), cela lui provoquera des troubles
intestinaux ou une dégénérescence progressive du foie, donc
l'alimentation industrielle est préconisée.
Santé:
Le chinchilla est naturellement un animal
peu sensible aux maladies. S'il est placé dans de bonnes conditions de
vie, qu'il a une bonne alimentation et qu'il n'est pas soumis au stress
il sera très robuste.
Toutefois 2 indices permettent de mesurer l'état de santé de votre
Chinchilla : son comportement, et ses déjections. Les crottes du
Chinchilla sont généralement un peu ovales, de couleur brune, assez
sèches et inodores. Un Chinhilla en bonne santé est vif et curieux,
tandis qu'il se mettra en boule dans un coin de la cage s'il est malade.
Le Chinchilla peut souffrir d'alopécies, la perte de ses poils, suite
à un grand stress ou à des carences alimentaires. Il peut aussi
souffrir de problèmes dentaires comme l'ensemble des rongeurs, et de
problèmes digestifs (majoritairement sous forme de diarrhées ou de
constipations) à cause d'une mauvaise alimentation, d'un stress ou d'un
changement brutal d'environnement.
Reproduction
Maturité sexuelle à 8 mois
Période de reproduction : de novembre à mai
Nombre de petits par portée : 2 à 3
Durée de la gestation : 111 jours
Durée de la lactation : 2 mois

Les souris:
Poids:400 à 600 g.Longeur:25 à 30 cm.
Espérance de vie:10 à 12 ans.


Origines:

Les souris
comptent parmi les plus vieux mammifères de la Terre, puisque leur
présence y est attestée dès l’ère tertiaire, il y a donc 65 millions
d’années. Des doutes planent sur leurs origines, mais les premiers
élevages débutèrent sûrement en Chine et en Europe, à peu près mille ans
avant notre ère. Élevées au rang d’idoles en Asie Mineure, les souris
étaient déjà considérées comme des animaux de compagnie en Chine, mais –
aussi cruel que cela puisse paraître – leur destin consistait à finir
sur les tables des banquets !
Maître idéal:
La souris n'est pas adapté aux enfants car elle est fragile et plutôt crépusculaire.
Voici sept questions que tout futur propriétaire devrait se poser avant d’acheter une souris :
1.
Avez-vous une heure par jour minimum à lui consacrer pour lui donner à
manger, nettoyer sa cage, la cajoler et jouer avec elle ?
2. Disposez-vous d’un endroit, isolé mais pas trop, où installer sa cage ?
3.
Avez-vous la certitude qu’aucun membre de votre foyer n’« accusera » sa
cage d’être une source de saleté ou de mauvaises odeurs ?
4.
Pendant les vacances, avez-vous la possibilité de l’emmener avec vous
ou, dans le cas contraire, de lui procurer un hébergement adéquat ?
5. Si un autre animal vit déjà à vos côtés, aurez-vous l’envie et le temps de les aider tous deux à s’entendre ?
6. La décision d’avoir une souris a-t-elle été prise d’un commun accord avec l’ensemble de la famille ?
7.
Êtes-vous sûr qu’aucun membre de la famille n’est allergique aux souris
(à leurs poils ou… à l’idée d’en avoir une à la maison) ?
Mâle ou femelle ?
Le vendeur conseille généralement une femelle à quiconque souhaite acheter une souris
de compagnie : plus douce et moins agressive qu’un mâle, elle… sentira
aussi moins fort ! Il convient alors de s’assurer qu’elle n’a pas
séjourné dans une cage avec un mâle, sous peine de se retrouver, en
l’espace de quelques semaines, avec non pas une mais plusieurs souris
(une portée se compose en moyenne de six à huit souriceaux).
Seul ou en couple ?
Dans la nature, les souris vivent en
petits groupes très bien organisés (ayant, par exemple, des lieux précis
pour manger, jouer, dormir, etc.), où règne une parfaite harmonie. Dans
la mesure du possible, mieux vaut donc toujours adopter au moins deux
souris et les installer dans la même cage pour qu’elles se tiennent
compagnie. Si vous n’avez pas l’intention d’entreprendre une
reproduction, choisissez deux sujets du même sexe et, de préférence,
deux femelles. Plus douces que les mâles, elles sentent meilleur et ne
manqueront pas de s’entendre, en finissant par devenir d’excellentes
amies.
L'âge idéal:
L’idéal consiste à adopter une souris
domestique âgée d’environ 1 mois, qui aura ainsi acquis toute son
autonomie. Les animaux trop jeunes, qui se nourrissent encore du lait
maternel, risquent en effet d’avoir du mal à manger tout seuls. Les
souris plus « adultes », qui ont grandi dans une animalerie et n’ont pas
l’habitude de se laisser manipuler, pourraient s’adapter moins aisément
à la vie en votre compagnie.
Comportement:
La souris est diurne, parfois farouche.
Plus elle est jeune, plus il est facile de l’apprivoiser. Il est
préférable de l’élever seule. C’est le plus joueur des rongeurs.
Alimentation:
Même si, dans la nature, la souris se
montre très friande de maïs, de blé et d’orge, elle n’a pour autant
absolument rien d’une végétarienne et peut être considérée comme
omnivore, dans la mesure où elle se nourrit aussi bien de végétaux que
d’aliments d’origine animale (des insectes, par exemple). Elle aime en
outre avoir le choix entre plusieurs types de denrées, de sorte qu’il
est vivement recommandé de lui proposer un menu riche et assez varié.
Son régime idéal comprend cinq catégories d’aliments différents : foin,
graines sèches, légumes frais, fruits ; dans la cinquième catégorie
figurent, entre autres, le pain, le fromage et les granulés.
Santé:
La température normale est de 37 à 38 °C. la souris
est très sensible aux maladies de peau. Une bonne hygiène de la cage
permet de les éviter. Il faut la protéger du froid car elle est sujette
aux pneumonies surtout chez les jeunes animaux.
Reproduction
Maturité sexuelle : 45 jours pour le mâle, 40 à 45 jours pour la femelle
Période de reproduction : toute l’année
Nombre de portées par an : 4 à 8
Nombre de petits par portée : 6 à 12
Durée de la gestation : 21 jours
Durée de la lactation : 3 semaines
Poids à la naissance : 1,5 g

Les lapins:
Poids:800 à 2000 g.Longeur:environ 20 cm.
Espérance de vie:5 à 8 ans.
Origines:
Le lapin
de garenne est apparu sur la terre il y a environ un million d’années,
et c’est le « grand-père » de tous les lapins contemporains. Au début,
il vivait en Europe du Nord, mais les rigueurs du climat le poussèrent
très vite à transférer son « lieu de résidence » vers les régions
méditerranéennes d’Italie et d’Espagne ainsi que dans les îles. Un
papyrus représentant un homme qui tient un lapin de garenne par ses
longues oreilles est le plus ancien document parvenu jusqu’à notre
époque. Mais les Phéniciens relatent dans leurs écrits qu’à leur arrivée
dans les Pyrénées, vers 1100 avant Jésus-Christ, ils trouvèrent de
nombreux lapins sauvages. Les Phéniciens, qui appelaient le lapin
shepam, le diffusèrent dans d’autres pays pour pouvoir en consommer la
viande.
Variétés:
Il existe de nombreuses variétés de lapins
nains : Polonais, nain Britannia, Bélier nain, nain de couleur, nain
Angora, nain Hotot, nain Rex, Angora Anglais ( Jersey Wooly), Fuzzy
Lop...
Il existe quatre variétés de couleur :
- les unicolores.
- les
agoutis : le tour des yeux, des narines, le dessous du menton, de la
queue et du ventre sont de couleur différente de celle du pelage.
- les variétés avec des marques : les oreilles, le museau et l’extrémité des pattes sont plus foncés.
- les variétés à dessin qui présentent des figures colorées sur certaines parties du corps.
Maître idéal:
Le lapin convient aux enfants car c'est
un animal très affectueux, pouvant vivre en liberté. Toutefois, le lapin
est un animal peureux et très fragile, il est donc indispensable que
l'enfant soit responsabilisé à la manipulation et l'entretien de
l'animal au préalable.
Voici dix questions que n’importe quel futur maître doit se poser avant d’acheter un lapin nain :
1. Disposez-vous d’au moins une heure par jour pour le nourrir et nettoyer sa cage ?
2.
S’il reste seul à la maison, le lapin souffre de solitude. L’achat d’un
autre animal pour lui tenir compagnie est-il envisageable ?
3. Y a-t-il une pièce peu bruyante, sans trop d’allées et venues, pour installer sa cage ?
4. Disposez-vous d’un balcon ou d’un jardin où le lapin pourra courir à la belle saison ?
5. Êtes-vous prêt à le laisser se promener dans la maison une heure par jour ?

6. Réussirez-vous à ne pas vous fâcher si vous trouvez des excréments
dans la maison ? Il s’agit uniquement des crottes, puisqu’il urine dans
sa caisse.
7. Pendant les vacances, pouvez-vous l’emporter avec vous ou vous arranger pour le faire garder ?

8. S’il y a déjà un animal à la maison, aurez-vous assez d’énergie et
de temps à accorder aux deux pour qu’ils puissent s’entendre ?
9. L’idée d’élever un lapin plaît-elle à toute la famille ?
10. Êtes-vous sûr qu’aucun membre de la famille n’est allergique aux poils ?
Mâle ou femelle ?
En termes de charme, d’intelligence et d’affection, il n’y
a aucune différence entre les mâles et les femelles. Cependant, les
femelles sont généralement plus tranquilles, alors que les mâles
présentent l’inconvénient de démarquer leur territoire, c’est-à-dire les
murs et les meubles de la maison, par un jet d’urine quand ils arrivent
à l’âge adulte. Ce comportement étant purement instinctif, il ne sert
strictement à rien de réprimander le lapin.
Seul ou en couple ?
Dans la nature, les lapins sont des
animaux qui vivent en colonies abondantes parfois composées de plusieurs
dizaines d’individus, et cela leur permet de ne pas souffrir de
solitude. Si le maître passe beaucoup de temps à la maison, sa compagnie
peut suffire au lapin ; mais dans le cas contraire, il faut trouver une
solution pour éviter que l’animal devienne mélancolique. Il existe
quelques solutions. Acheter deux petites lapines : elles font
généralement bon ménage, surtout lorsqu’elles ont grandi ensemble, et
c’est encore mieux quand elles sont soeurs.
L'âge idéal:
Quand on décide d’acheter un lapin, il
faut également tenir compte de son âge, car il ne faut pas le séparer
trop tôt du reste de sa famille. Pour une séparation sans traumatismes
et pour qu’il s’adapte plus facilement à sa nouvelle vie, le meilleur
moment se situe aux alentours de sept ou huit semaines. Mais rien
n’oblige à acheter un lapereau, car un lapin adulte s’habitue aussi très
vite à faire ses besoins dans une caisse, il est souvent plus calme et
fait moins de bêtises quand il est en liberté dans la maison.
Comportement:
Le lapin est un animal diurne (qui vit le
jour) qui cohabite sans problème avec les cochons d’Inde et
s’apprivoise très bien. Il peut vivre un peu en dehors de sa cage.
Alimentation:
Le lapin est exclusivement herbivore. Ce
qui ne veut pas dire qu’il ne mange que de l’herbe, mais que son
alimentation est surtout composée des fibres contenues dans les
végétaux, de foin, de carottes et de graines. Le lapin doit mâcher tous
ces aliments assez longtemps, car pour rester saines les dents de
l’animal ont besoin de ronger toute la journée des aliments « bruts ».
Santé:
La température normale est de 38 à 39 °C. Le lapin
est très sensible au coryza, à la chaleur qui entraîne des problèmes
cardiaques, aux diarrhées dues à une mauvaise alimentation, et à la gale
des oreilles. Pour éviter ces pathologies, ne changez jamais son
alimentation, surveillez tout écoulement du nez et des yeux et
maintenez-le à une température ambiante de 18 °C. Il est sensible à la
myxomatose, il existe un vaccin à faire à partir de trois mois.
Reproduction
Maturité sexuelle à 6 mois
Période de reproduction : toute l’année
Nombre de portées par an : 2 ou 3
Nombre de petits par portée : 3 ou 4
Durée de la gestation : 1 mois
Durée de la lactation : 3 semaines
Poids à la naissance : 30 à 40 g

Les écureuils:
Poids:70 à 120 g.Longeur:10 à 15 cm.
Espérance de vie:5 à 12 ans.


Origines:
Bien qu’il existe un écureuil
« de chez nous », celui qui est devenu depuis quelques années un animal
de compagnie est considéré par beaucoup comme exotique car il provient
surtout d’Asie et d’Amérique. C’est un fait : l’écureuil fait de plus en
plus souvent son entrée dans nos maisons.
Variétés:
Il existe différentes variétés d'écureuil : roux européen, gris nord-américain, tricolore, volant...
Maître idéal:
L'écureuil convient plutôt aux adultes car ce rongeur n'a qu'un seul maître et il peut se montrer mordeur.
Mâle ou femelle ?
Hormis le fait que les femelles sont parfois plus agressives que les mâles, mais uniquement envers les autres écureuils,
il n’y a aucune différence du point de vue des habitudes et du
comportement. La seule chose qui puisse faire préférer un écureuil
femelle est l’idée de lui trouver un jour un « mari » et de participer à
la merveilleuse expérience de voir grandir ses petits.
Seul ou en couple ?
Les écureuils sont des rongeurs qui, dans
la nature, vivent en solitaires et non en groupe. Ils se comportent
donc généralement de la même façon dans une maison. Si vous n’en avez
jamais eu, l’idéal est de prendre un seul animal car il sera plus facile
d’établir une relation avec lui et d’apprendre à mieux le connaître. En
revanche, ceux qui ont une certaine expérience des petits rongeurs
peuvent se laisser tenter par l’idée d’en avoir deux. Si ce sont des
mâles, mieux vaut qu’ils soient jeunes pour s’habituer l’un à l’autre
sans jalousie ni rivalité. Dans le cas de deux femelles, il est
également très important qu’elles proviennent de la même portée sinon,
une fois adultes, elles pourraient se chamailler continuellement. Enfin,
en choisissant un mâle et une femelle, on pourra avoir la satisfaction
de voir naître leurs petits.
L'âge idéal:
Domestiquer un écureuil, en lui apprenant
à prendre la nourriture dans nos mains ou bien à nous suivre lorsque
nous le faisons sortir de la cage, est certainement plus facile quand il
est jeune. Non seulement, comme on l’imagine bien, il est plus petit
que l’animal adulte, mais il est également plus rond, avec une tête et
des yeux plus grands. Habituellement ceux qui sont en vente dans les
magasins ont environ six mois et, comme les petits écureuils naissent en
avril-mai, vous devriez trouver votre bonheur autour de novembre.
Comportement:
L'écureuil vit le jour (diurne), est très
sociable mais préfère vivre seul. C’est un grimpeur et il creuse des
terriers. Il suffit d’observer sa journée type pour comprendre qu’il est
relativement routinier et plutôt autonome : il se réveille le matin,
sort de sa tanière en s’étirant et consacre beaucoup de temps à la
remise en ordre de son nid et à sa toilette. Seule entorse à ses
habitudes : il se précipite jusqu’à sa gamelle lorsqu’on lui apporte à
manger.
Alimentation:
Même dans la nature, l’écureuil n’est pas
exclusivement végétarien ; en effet, c’est également un animal omnivore
puisqu’il mange aussi bien des végétaux (graines, baies, glands,
fleurs, feuilles) que des nutriments d’origine animale (insectes, larves
et parfois même des oisillons). En outre, il aime bien pouvoir choisir
parmi tous ces types d’aliments, aussi faudra-t-il lui proposer des «
repas » riches et variés.
Santé:
L’écureuil est un animal robuste et il
tombe difficilement malade : s’il vit dans une cage propre et spacieuse,
a la possibilité de se promener dans la maison chaque jour et mange des
aliments nourrissants et adaptés, il restera en bonne santé et actif
jusqu’à sa « vieillesse ».
Reproduction
Maturité sexuelle à 11 mois.
Période de reproduction : printemps-été.
Nombre de portées par an : 4.
Nombre de petits par portée : 3 à 5.
Durée de la gestation : 29 à 35 jours.
Durée de la lactation : 2 mois.

Les gerbilles:
Poids:75 à 120 g.Longeur:environ 12 cm.
Espérance de vie:3 à 5 ans.
Origines:
On considère que la gerbille
fait partie des « sept magnifiques » car, avec les souris, les
hamsters, les cobayes, les écureuils, les lapins nains et les furets, la
gerbille est l’un des compagnons de jeu les plus aimés des enfants. En
outre, son caractère sociable et la facilité avec laquelle elle se
laisse manipuler et caresser font d’elle un animal particulièrement
apprécié et recherché. D’où vient-elle ? Des régions désertiques du nord
de la Chine. Un premier coup d’oeil distrait pourrait la faire
confondre avec un hamster ou une souris, mais en l’observant
attentivement on note vite des différences. En voici quelques-unes : _
elle est plus grande qu’une souris et sa taille l’apparente plutôt à un
jeune hamster ; _ sa queue est longue et n’est pas nue comme celle des
rats mais entièrement couverte d’un poil doux, et elle se termine par un
drôle de pinceau ; _ quand la gerbille est immobile, elle se redresse
souvent un peu comme une vedette, en s’appuyant sur ses pattes arrière.
Variétés:
Outre la gerbille de Mongolie, il existe
d’autres races, peut-être moins courantes, mais tout aussi gracieuses.
C’est le cas de la gerbille de Pallid (Gerbillus perpallidus), de la
gerbille d’Égypte (Gerbillus pyramidum), plus petite et grassouillette,
et de la mérione du Negev, dont la gerbille à queue grasse (Pachyuromys
duprasi) est la sous-espèce la plus connue. Il s’agit d’un petit animal
gracieux doté d’une étrange queue massive, rose et sans poil qui lui
sert à « emmagasiner » l’eau et la nourriture pour survivre dans les
périodes critiques, si fréquentes dans les climats désertiques où elle
vit à l’état sauvage.
Maître idéal:
La gerbille convient aux adolescents et
adultes passionnés de biologie. Les gerbilles sont très intéressantes à
étudier mais un peu vives pour des câlins.
Voici neuf questions à se poser avant de prendre une décision définitive :
1. Dispose-t-on d’un endroit convenable pour installer les gerbilles, confortable, calme et à la bonne température ?
2. Est-on en mesure de les soigner et de les montrer à quelqu’un si elles tombent malades ?
3. Dispose-t-on d’au moins une heure par jour pour les nourrir, les nettoyer, jouer avec elles ?
4. Les enfants en bas âge sont-ils prêts à avoir de petits animaux, à ne pas les considérer comme des jouets ?
5. S’il y a d’autres animaux à la maison, s’entendront- ils avec les gerbilles ? 6. Qui va s’en occuper pendant les vacances ?
7. Toute la famille est-elle d’accord, sans hésitations et sans doutes ?
8. Est-on certain que personne dans la maison n’est allergique au poil des animaux ?
9. Quelqu’un dans votre famille a-t-il des préjugés vis-à-vis des rongeurs qui ressemblent à des rats ?
Ce n’est qu’après avoir effectué cet examen approfondi que l’on peut passer à la deuxième étape: l'achat.
Mâle ou femelle ?
Il est important de le savoir afin d’éviter les imprévus,
c’est-à-dire des portées de petits qu’il faudra ensuite placer
correctement, ce qui n’est pas toujours facile. Mieux vaut donc deux
mâles ou deux femelles qui s’entendent bien et ne créent pas de
problèmes de surpopulation. Attention cependant à ne pas prendre une
femelle ayant été en cage avec des mâles, au risque d’avoir des
surprises ; il faut exiger des garanties du vendeur et se fier à son
honnêteté.
Seul ou en couple ?
La gerbille peut être élevée en couple (qui sont unis pour la vie) ou en groupe.
L'âge idéal:
La durée de vie moyenne de la gerbille
oscille entre 3 et 5 ans. Mieux vaut les adopter quand elles ont plus de
six semaines, de préférence à l’âge de 2 mois. Elles seront alors
sevrées et indépendantes et n’auront plus besoin de leur mère. Comme
elles auront vécu longtemps dans les cages du magasin, il y a peu de
risques qu’elles n’aient pas l’habitude de se laisser manipuler et
qu’elles soient timides.
Comportement:
La gerbille est très sociable, facile à apprivoiser. Elle aime creuser des terriers.
Alimentation:
On partira du principe qu’à l’état sauvage les gerbilles
sont principalement herbivores et se nourrissent de feuilles, de
brindilles, de racines et de graines, mais également d’insectes, de
petits lézards, de grenouilles, d’oisillons, et parfois de petits
serpents. Elles aiment accumuler de la nourriture dans leur nid. On
connaît le cas d’une gerbille sauvage ayant ainsi réussi à entasser 20
kilos de graines. Cela dit, pour nourrir ces petites compagnes de façon
équilibrée, en évitant à la fois les carences et les excès très néfastes
pour leur santé, le menu idéal devra comprendre des graines, des
fruits, des légumes, du foin et des protéines (croquettes pour chat,
soja, vers, ou préparations industrielles conçues pour elles), tout en
prenant quelques précautions par rapport à leur vie à l’état sauvage. La
raison ? À l’état sauvage, les gerbilles mènent une activité physique
très intense qui leur permet de manger sans problème ce qu’elles
trouvent, alors que la vie en captivité implique certaines «
restrictions » si l’on ne veut pas voir apparaître de problèmes
d’intestins… ou de corpulence. Voyons donc comment bien les nourrir.
Santé:
Le choix de la bonne « maison » est important pour
héberger nos petites compagnes et il est essentiel de les installer de
façon à leur éviter l’humidité, les courants d’air et les fortes
variations de température, extrêmement funestes pour leur santé.
Reproduction
Maturité sexuelle : 1 an
Période de reproduction : toute l’année
Nombre de petits par portée : 4 ou 8
Durée de la gestation : 26 jours
Durée de la lactation : 3 semaines
Poids à la naissance : 3 g
Fin de la reproduction à 18 mois

Les cochons-d'Indes:
Poids:700 à 1000 g.Longeur:20 à 40 cm.
Espérance de vie:4 à 8 ans.


Origines:
Les premiers Européens qui rencontrèrent ces petits animaux trapus et douillets, que l’on appela ensuite cochons d’Inde,
furent les soldats espagnols qui, vers 1530, atteignirent et conquirent
les mystérieuses cités incas du Pérou et du Chili. Les Incas les
élevaient, pour les manger, dans des gros paniers à l’intérieur de leurs
cabanes, et ils les appréciaient tellement qu’ils les offraient aux
défunts, en guise de dot pour l’au-delà, comme en témoignent les
nombreux corps de rongeurs retrouvés momifiés dans les sépultures.
Ensuite, au XVIIIe siècle, les cobayes arrivèrent en Europe dans les
cales des navires des explorateurs hollandais, et on commença à les
élever pour en faire des animaux de compagnie. On sait que la famille à
laquelle il appartient, celle des cobayes, remonte à l’ère tertiaire, et
plus exactement au miocène (entre 5 et 20 millions d’années avant notre
ère). Mais les origines du cochon d’Inde, appelé aussi cobaye, ne sont
pas encore tout à fait définies. En effet, on ne connaît pas avec
précision les ancêtres de ce sympathique petit animal que l’on accueille
souvent dans nos maisons. Il vient probablement d'un croisement entre
deux espèces sauvages. Désormais, on ne le trouve plus dans la nature,
mais il semble que, même autrefois – lorsqu’il vivait en Amérique du
Sud, sur les hauts plateaux herbeux des Andes, à des altitudes qui
pouvaient atteindre 4 200 mètres –, il était plutôt différent des
espèces sauvages que nous connaissons aujourd’hui.
Variétés:
Il existe plusieurs variétés de cochons d'Inde, classées
en plusieurs catégories : les Poils Lisses, les Poils Longs et les Poils
Durs. Parmi ces catégories, il y a plusieurs types de poils (satins) et
de couleurs. On trouve même des cochons d’Inde nus, comme le Skinny ou
le Balwin.
Maître idéal:
Le cochon d’Inde n’est pas idéal pour les
jeunes enfants. C’est un animal fragile et très sensible. Contrairement
à d’autres rongeurs, il ne peut pas se défendre, ce qui le rend très
vulnérable.
Mâle ou femelle ?
Si l’on décide d’acheter un seul cochon d’Inde,
peu importe que ce soit un mâle ou une femelle, car le caractère et le
comportement sont proches. La seule différence est que le mâle est un
peu plus gros. Cependant, si l’on choisit une femelle, il vaut mieux
vérifier auprès du vendeur qu’elle n’a pas été en cage en compagnie d’un
mâle car, dans le cas contraire, on risque de se retrouver, au bout de
quelques semaines, avec toute une nichée de cochons d’Inde à la maison
alors qu’on croyait n’en avoir qu’un seul (c'est ce qu'on appelle une
portée "kinder surprise") !
Seul ou en couple ?
À l’état naturel, les cochons d’Inde
vivent en petits groupes, composés d’un mâle, le chef, de ses « femmes »
(eh oui, il en a plusieurs) et de leurs petits. Les membres du groupe
demeurent toujours près les uns des autres et accomplissent ensemble
leurs activités, parce que le contact réciproque les rassure et leur
donne un sentiment de protection : par exemple, ils se reposent souvent
allongés côte à côte. Donc, si cela est possible, il est toujours
préférable de prendre au moins deux cobayes et de les mettre dans la
même cage. Comme nous l’avons déjà dit, mieux vaut choisir deux animaux
du même sexe, à moins que l’on n’ait envie de faire s’agrandir
rapidement la petite famille. Il faut savoir que la reproduction du
cobaye est bien plus délicate que chez les autres rongeurs. Aussi il est
recommandé ne pas acquérir des cochons d'Inde dans le but de les faire
reproduire.
Si il ne faut pas généraliser, deux femelles s’entendront très bien,
de même que deux mâles s’ils sont ensemble depuis qu’ils sont petits et à
condition qu’il n’y ait pas de femelle dans les parages, car, dans ce
cas, c’est inévitable… ils se battront en duel. Il faut toutefois
prendre en compte la "crise d'adolescence" du cochon d'Inde, pendant
laquelle chaque individu remet en cause la hiérarchie. Ainsi, des
cobayes qui s’entendaient très bien peuvent, d’un jour à l’autre, se
mettre à se battre à mort. La vie sociale du cochon d’Inde est très
souple et changeante selon les circonstances, contrairement à la
majorité des autres rongeurs.
L'âge idéal:
L’idéal est d’adopter un cochon d’Inde
âgé de cinq à six semaines. En effet, les animaux trop jeunes, qui
n’auraient pas encore été sevrés, ne sont pas encore socialisés et leur
système immunitaire est encore en développement. Ainsi un cobaye non
sevré peut souffrir de retard de croissance et rester faible toute sa
vie.
Comportement:
Le cochon d'Inde est très sociable, il
aime vivre en couple.Contrairement à certains rongeurs comme le hamster,
il vit le jour (diurne) mais le cobaye passe une partie de la journée à
se reposer. Très docile, il mord et griffe très rarement. Il communique
par des petits bruits.
Alimentation:
Comme pour tout autre animal, l'alimentation la plus
adaptée est celle qui ressemble le plus à la nourriture que le cochon
d'Inde trouverait dans la nature. Le cochon d’Inde est un herbivore
strict. Son alimentation doit se composer de foin en permanence, ainsi
que de légumes (l’équivalent de minimum 10% de l‘animal) et plus
rarement, de fruits. Tous ces végétaux frais ou séchés lui permettent
d’user ses dents qui poussent en permanence, surtout le foin qui
contient des cristaux abrasifs. Les extrudés (granulés complets, surtout
pas de mélange) sont aussi nécessaires, mais on peut s’en passer. Il ne
faut jamais donner de friandises sucrées ou industrielles, qui sont
très mauvaises pour la santé.
Santé:
La température normale est de 38 à 39 °C. Le cochon d'Inde
est très fragile sur le plan cardiaque, il faut éviter de le prendre
brusquement ou de faire du bruit. S’il est mal nourri ou souffre d’un
problème héréditaire, ses dents poussent parfois trop (malocclusion) et
il ne peut plus manger, il faudra alors les limer et lui donner de la
nourriture liquide. Il est sensible aux affections de la peau, une bonne
hygiène de la cage et la pratique de la quarantaine pour les nouveaux
venus permettent de les éviter. Il peut souffrir de cystite ou de
pneumonie. Il est très sensible à la carence en vitamine C.
Reproduction
Maturité sexuelle à 3 mois pour les mâles, 2 mois pour les femelles
Période de reproduction : toute l’année
Nombre de portées par an : 2 à 4
Nombre de petits par portée : 1 à 6
Durée de la gestation : 68 jours en moyenne
Durée de la lactation : 3 semaines pour les mâles, 4 semaines pour les femelles
Poids à la naissance : entre 60 et 120 g
Les octodons:
Poids:200 à 300 g.Longeur:12 à 20 cm.
Espérance de vie:5 à 10 ans.


Origines:
C’est
au début du XIXe siècle que les naturalistes ont établi l’appartenance
directe du dègue du Chili à la famille des Octodontidés. Ainsi, les
membres de cette famille de rongeurs portent un signe tout à fait
caractéristique : le dessin en forme de huit sur la table d’occlusion de
leurs molaires. Ce signe leur a valu la dénomination d’Octodontidés,
construite sur le grec oktô , « huit », et odontos , « dent », laquelle a
donné son nom au genre octodon.
Maître idéal:
L'octodon est un très bon compagnon pour les enfants.
Seul ou en couple ?
Il est préférable d’élever au moins deux octodons
dans une cage, car un seul s’ennuie et peut dépérir. Les dègues peuvent
être associés par couple, ou par paire de femelles, ou par trio (un
mâle pour deux femelles).
Comportement:
Beaucoup plus petit que le chinchilla, il est très curieux
et très affectueux. Il adore jouer dans sa cage et se livre à de folles
poursuites avec ses congénères. L’octodon est par
nature propre, sans odeur, docile et facile à apprivoiser – à part
certains éléments agressifs. Il se laisse manipuler assez facilement et
les morsures sont rares si on sait ne pas l’effrayer. L’octodonest
un animal diurne (il vit le jour), mais dont le pic d’activité se situe
au crépuscule. Il n’hiberne pas et montre la même vivacité d’un bout à
l’autre de l’année. Dans la nature, il pousse de petits cris qui
ressemblent à un gazouillement d’oiseau. Le cri strident est réservé à
l’alerte en cas de danger, lorsqu’il vit en groupe.
Alimentation:
La nourriture de l'octodon est proche de celle du chinchilla.
Reproduction:
Maturité sexuelle: entre 3 et 5 mois
Période de reproduction: toute l'année
Nombre de petits par portée: 1 à 10
Durée de gestation 90 jours
Durée de lactation: 4 à 6 semaines
Les rats:
Poids:250 à 500 g.Longeur:20 à 28 cm.
Espérance de vie:3 ans.
Maître idéal:
Le rat est un animal très affectueux adapté à tous (enfants, adolescents, adultes).
Mâle ou femelle ?
On privilégiera les rats femelles car moins odorantes et agressives que les rats mâles, d'autant plus si le rat est destiné à être offert à un enfant.
Seul ou en couple ?
Si vous souhaitez acheter un couple, deux femelles sont
préférables à deux mâles car plus elles sont calmes que les mâles et
elles mèneront ainsi une existence sans conflit. Attention si vous optez
pour un couple constitué d’un mâle et d’une femelle : en peu de temps,
les deux rats donneront naissance à de nombreuses
portées qui généreront, à leur tour, d’autres portées ! C’est pourquoi
le choix du sexe est primordial pour une espèce aussi prolifique que le
rat.
Comportement:
Plus actif le jour que la nuit, le rat s’apprivoise très bien, est intelligent et très joueur. Il est particulièrement fidèle à son maître.
Alimentation:
Les rats sont des animaux omnivores dont
la nourriture doit reposer principalement sur : des légumes, grains,
verdure, foin, fruits, viande, fromage et pain.
Santé:
Le rat est surtout sensible aux problèmes
de peau et aux affections respiratoires. Il faut donc une très bonne
hygiène de la cage et éviter les courants d’air ou sources de froid.
Reproduction:
Maturité sexuelle : 40 à 50 jours pour le mâle et 30 à 75 jours pour la femelle
Période de reproduction : toute l’année
Nombre de portées par an : 6 à 8
Nombre de petits par portée : 7 à 14
Durée de la gestation : 21 jours
Durée de la lactation : 3 semaines
Les furets:
Poids:500 à 2000 g.Longeur:30 à 50 cm.
Espérance de vie:5 à 14 ans.



Origines:
Attention, le furet n'est pas un rongeur mais un mustélidé !
Le furet est peut-être incapable de rivaliser avec le chat,
apprivoisé depuis 6 000 ans, ou avec le chien, arrivé dans nos cavernes
il y a 12 000 ans, mais plus de trois millénaires passés en notre
compagnie ne sont pas quantité négligeable. Selon plusieurs documents
historiques, il semble que les premiers furets aient été domestiqués
dans l’Égypte ancienne vers 1300 avant Jésus-Christ. Ils avaient pour
fonction d’éliminer les horribles rongeurs comme les rats et les souris,
même s’ils ont ensuite été remplacés par les chats, qui supportaient
mieux la chaleur.
Description:
Son nom scientifique – Mustela putorius furo – est presque
intimidant mais, en réalité, il signifie… voleur puant. Cet adjectif
péjoratif fait référence à l’odeur de musc que dégage la peau des furets
(comme celle des putois, leurs ancêtres) tant qu’ils ne sont pas
opérés. Du reste, même le terme voleur est relativement approprié : dans
la nature, en effet, ces animaux aiment cacher leurs proies dans leurs
tanières, habitude qu’ils conservent en vivant avec nous. Ils volent
tous les objets qu’ils trouvent intéressants et les cachent dans un
endroit secret. Attention donc aux clés de la maison, aux gommes et aux
feutres, aux pièces et aux billets. La famille des Mustélidés, à
laquelle appartient le Furet, est celle qui comprend le
plus grand nombre d’espèces d’animaux carnivores : il en existe au
moins 65. On en trouve sur tous les continents, à l’exception de
l’Australie et de l’Antarctique, et les formes de leurs corps présentent
une certaine ressemblance, même si leurs tailles sont très variables
(des 35-70 grammes de la belette aux 35-40 kilos de la loutre de mer).
Une autre caractéristique commune à tous les mustélidés est la présence
de ce que l’on appelle les sacs anaux, glandes bien développées, situées
au bord de l’anus et produisant un liquide à l’odeur très intense. Chez
certaines espèces, ils constituent de puissantes armes de défense. Par
exemple, la moufette est capable de projeter le contenu de ses glandes
jusqu’à 2-3 mètres de distance, ce que le furet ne peut heureusement pas
faire.
Variétés:
Il existe deux variétés de furets domestiques qui se
distinguent par la couleur de leur pelage. L’une est albinos aux yeux
roses et l’autre est de couleur chamois avec le bout du museau, des
pieds et de la queue noir.
Maître idéal:
Voici dix questions que tout futur maître devrait se poser
avant d’acheter un furet. Si la réponse est toujours « oui », il n’y a
aucun doute : on sera en mesure de lui offrir une vie très belle et
confortable. En revanche, s’il y a quelques « non », il vaut mieux y
réfléchir encore un peu.
1. Dispose-t-on d’au moins une heure par jour pour lui donner à manger, nettoyer sa cage, le cajoler et jouer avec lui ?

2. S’il reste seul à la maison, le furet souffre de la solitude.
Peut-on envisager d’acheter un « petit frère » (ou un autre animal) pour
lui tenir compagnie ?
3. Y a-t-il une pièce calme dans laquelle installer sa cage ?
4. Est-on disposé à le laisser libre de se déplacer quelque temps dans la maison chaque jour ?

5. Y a-t-il une pièce sûre ou est-il possible d’en aménager une où il
ne se mettra pas dans une situation difficile et ne causera pas non plus
de dégâts ?
6. Pourra-t-on éviter de se fâcher si l’on trouve ses déjections dans toute la maison ?
7. Pendant les vacances, peut-on l’emmener là où l’on part ou trouver une solution d’hébergement adaptée ?
8. S’il y a déjà un animal à la maison, s’occupera-t- n bien des deux pour les aider à s’entendre ?
9. L’idée d’avoir un furet plaît-elle à toute la famille ?
10. Est-on certain qu’aucun membre de la famille n’est allergique aux poils ?
Mâle ou femelle ?
Si vous n’avez pas l’intention de mettre en place un
élevage de furets – ce qui représente de nombreuses contraintes et
demande une certaine dose d’expérience –, le sexe n’a pas beaucoup
d’importance car, du point de vue du caractère et du comportement, mâles
et femelles sont absolument identiques. La seule différence est la
taille : le mâle est plus gros (il peut peser le double de la femelle).
Il est donc susceptible de causer moins de problèmes lorsqu’on le laisse
en liberté dans la maison car il est plus difficile à « perdre ».
Seul ou en couple ?
Chaque furet a sa personnalité propre : certains sont plus
affectueux et expansifs, d’autres sont plus réservés et indépendants.
Son caractère mis à part, si l’on a la possibilité de lui consacrer
suffisamment de temps pour jouer avec lui et lui faire des câlins, il
n’a généralement pas besoin de « compagnon de captivité ». Dans le cas
contraire, cela peut être une bonne idée d’en prendre deux : ils ne se
sentiraient pas seuls lorsque le maître n’est pas à la maison et il
serait très amusant de les observer pendant qu’ils jouent. Deux furets
élevés ensemble depuis leur plus jeune âge deviennent amis mais, en
prenant quelques précautions, il est possible de donner un compagnon à
un animal adulte. Habituellement, on conseille à ceux qui n’ont jamais
eu de furet de n’en prendre qu’un au début pour avoir le temps de le
connaître et de le dresser. Ensuite, au bout de six mois environ, on
peut lui procurer un « petit frère ».
L'âge idéal:
C’est surtout une question de choix personnel car chaque
âge comporte des avantages et des inconvénients. En général, les jeunes
furets se prennent d’affection plus rapidement mais doivent être
dressés. Un animal adulte a peut-être besoin d’un peu plus de temps pour
s’habituer à sa nouvelle vie avec vous mais, avec un peu de patience et
les bonnes attentions, il finira par s’attacher à son « maître »
exactement comme un chiot. De plus, au moment de l’achat, il est plus
facile de comprendre le caractère d’un furet déjà grand. Enfin, un
animal « vieux » (5-6 ans) a manifestement moins de temps à passer avec
vous, il a tendance à dormir plus et peut avoir quelques petits ennuis
de santé. Cependant, il est plus calme et se laisse cajoler plus
volontiers.
Comportement:
Le Furet est très joueur et s’habitue
très facilement au contact de l’homme. L’âge idéal pour l’acquérir est
deux mois. Il faut le surveiller au début de sa vie car il est très
explorateur et peut se faufiler partout, il est facilement victime des
fils électriques ou autres dangers de la maison. Il faut faire attention
aux mouvements brusques car il conserve parfois son instinct de
chasseur qui peut le conduire à mordre. De plus, son comportement avec
les jeunes enfants est parfois imprévisible.
Alimentation:
Le furet est un « pur » carnivore car son organisme a
besoin d’aliments d’origine animale, surtout parce qu’ils sont riches en
protéines, les briques grâce auxquelles le corps grandit et devient
fort. En revanche, cet animal est incapable d’utiliser de manière
efficace les protéines contenues dans les végétaux. Autre
caractéristique : il « brûle » si rapidement la nourriture qu’il
consomme qu’il doit manger peu et souvent.
Santé:
En général, un furet tombe difficilement malade : s’il vit
dans une cage propre et spacieuse, qu’il a la possibilité de courir, se
déplacer et jouer librement chaque jour, qu’il mange des aliments
nourrissants et adaptés, il restera en bonne santé jusqu’à sa «
vieillesse ». Il deviendra alors plus calme et dormira plus, mais en
contrepartie il sera plus doux et plus tendre.
Reproduction
Maturité sexuelle : 6 à 12 mois.
Gestation : 42 jours.
Portée : 8 petits.
Deux portées par an.
Poids à la naissance : 7 à 10 grammes.
Sevrage : 3 à 7 semaines.

Maintenant,j'espère que vous êtes bien informer!!!
Je vais à présent vous présenter des photos de nos petits amis!!!




...

Les chats

Sur cette page,vous y trouverez;(sur le chat)-des photos,
-l'anatomie et la morphologie,
-les différentes races,
-...



Anatomie et morphologie du chat;

Le squelette du chat comprend 279 à 282 os.
Les os sont, en général, allongés, grêles et minces, mais d'une grande résistance.
Les vertébres du chat sont reliées entre elles par des muscles et non par des ligaments comme chez l'homme, ce qui lui confère force et souplesse.

Le chat ne possède pas de clavicules, ce qui lui permet de se faufiler partout même dans des espaces trés réduits.
Son tube digestif est court, comme chez la plupart des carnivores.

Le chat a 32 dents. Ses canines sont bien développées, et ses molaires tranchantes, on les appele "carnassières".

Les chattes se reproduisent pendant une grande periode de leur vie, donnant naissance en moyenne à 4-5 chatons par portée. Les périodes de chaleurs durant lesquelles les chattes sont fécondes durent entre 2 et 4 jours et se reproduisent toutes les deux semaines. Ce cycle se déroule au printemps...

Les chiens

Sur cette page,vous aller y trouver;
-des images,
-quelques races,
-des informations sur;.l'alimentation,
.l'éducation,
.la santé,
.les sports canins.


Je vais vous faire découvrir différentes races de chiens.
Dans le monde, il existe de nombreuses races de chiens:
-le;labrador,chihuahua,bouledogue,berger allemand,border collie,yorkshire,beagle,carlin,jack russell,boxer,golden retriever,cocker,beauceron,bichon maltais,shih tzu,husky sibérien,basset,barzoï,barbet,colley,...

Beaucoup de français ont un chien mais certains n'en prennent pas soins.
Je vais vous donner des conseils pour bien prendre soin de votre chien pour qu'il se sente bien,qu'il soit en bonne santé et qu'il soit heureux.
L'alimentation;
Une alimentation
saine et équilibrée assure au chiot une croissance harmonieuse et
contribue au bien-être, à la forme et à la longévité du chien.
L'alimentation doit être conforme aux besoins spécifiques...

tous les animaux de compagnie...

Dans mon site,vous allez découvrir des informations sur tous les animaux domestiques.

Les animaux de compagnie que vous allez découvrir sont;

-les chiens,
-les chats,
-les rongeurs,
-les oiseaux,
-les poissons,
-les chevaux,
-les reptiles.


...

Bienvenue sur mon site des animaux de compagnie

Sur mon site,vous y trouverez des informations sur les animaux de compagnie;chiens,chats,rongeurs,reptiles,poissons,chevaux et poneys.






A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z