Sites web gratuits et Agence Web en ligne

Site web handball.base

Club / Association sportive
Handball

66600 RIVESALTES
club.quomodo.com/handball-base

Informations

Responsable :

(Président / Gérant / Autre)

Téléphone : 0658616308

Fax :

Voir aussi : les autres sites web (Pyrénées-Orientales 66)

Dernières actus du site internet :

Bienvenue sur Handball bases

Bienvenue sur Handball basesCe site est spécialisé dans le handball, crée pour vous aidez. ...

Les yeux

On tire forcément en fonction du contre qui se profile. On fait aussi attention au placement du gardien qui est soit dans "l'ombre" où à découvert, au "soleil". C'est un peu comme au foot. On doit masquer au maximum. ...

Les abdos

Le côté du corps que tu utilises le plus est bien sûr le plus solide. De bons abdos permettent de se rabattre plus vite. Il s'agit d'une partie du corps importante pour l'explosivité. ...

Les jambes

Fortes, souples, explosives, c'et l'idéal. Daniel Narcisse n'as pas des jambes très épaisses, est plus petit que les autres mais il compense avec une extrême tonicité qui lui permet de sauter au-dessus de la défense. ...

Les pieds

Les appuis sont souvent décisifs. Pour le placement avant le tir, pour le jeu en un contre un. Les arrières ont souvent des pieds larges qui leur permettent d'avoir de très bons appuis. Pour les tirs en appui, je ne suis pas adepte. C'est plus l'affaire des demi-centres. ...

Les bras

La puissance est une chose. La laxité, en est une autre, toute aussi importante. Daniel Narcisse ou moi, sommes par exemples plus souples qu'un Karabatic dont la principale qualité est la puissance. Le "fouetté" du poignet fait le reste. En ce qui concerne, je ne peux tirer du bras gauche qu'aux six mètres. Mon père, qui étais ambidextre, m'avait un peu appris à travailler mon bras faible, mais les entraîneurs préfèrent souvent qu'on bosse à fond sur notre bras forts. En France, Guillaume Gille est capable de tirer des deux mains. ...

La bouche

Il faut qu'elle soit solide. Les mâchoires sont souvent accrochées...Pour ce qui est de la communication, on l'utilise surtout pour la défense. Pour ma part, j'écoute plus que je ne parle. Je dois un peu le faire violence. Quand je parle en équipe de France, c'est surtout avec Bertrand (le pivot). Mais en général, c'est plus l'affaire des demi-centres. ...

Les yeux

L'organe le plus important. On cherche toujours à gagner du temps. Si on n'a pas une bonne lecture du jeu, on ne sera pas capable de discerner les infos pertinentes et, donc, on effectuera des mauvais choix.

Les abdos

Le travail à effectuer est complexe. C'est le lien entre le haut et le bas du corps, et comme tout sportif de haut niveau, on doit posséder de bon s abdos. Cela peut permettre d'éviter des défenseurs, notamment par un déplacé de tronc. ...

Les jambes

On doit avoir une bonne force explosive donc une capacité à pousser sur nos jambes et, cela, sur des moments très courts. Cela nécessite donc un travail de musculation. ...

Les pieds

La dynamique part souvent de pied. Si on possède de bkns appuis, on sera rapide et explosif. Mais, dans l'ensemble, la motricité entre le haut et le bas du corps est très importante. ...

Les bras

Il n'y à rein de spécifique pour le demi-centre. Les positions du bras sont celles de tout handballeurs. La différences, c'est que l'on est amené à tout faire sauf ou, en tout cas rarement, des roucoulettes ou chabalas. ...

Les abdos

Les deux ceintures, abdominale et dorsale, doivent être très musclées. Car le jeu du pivot nécessite beaucoup de rotation, avec généralement un ou deux défenseurs au dos. Les abdos et les dorsaux permettent aussi à la chaîne dorsale de ne pas trop souffrir suite aux différentes chutes ou contacts avec le sol ou l'adversaire. Ou, encore après les tirs, quand on se retrouve tout contorsionné. ...

Les avants-bras

En défense, je me tiens un peu comme un pivot au basket. Je m'en sers beaucoup pour bloquer l'adversaire. Les avants-bras nous sont aussi utiles en attaque pour aider à nous démarquer. ...

Les mains

Essentielles pour un pivot, afin d'attraper le ballon dans des positions qui sont très souvent inconfortables. Moi, j'essaie de montrer mes mains un peu haut, après un bloc ou dans l'intervalle. Je préfère recevoir la balle en l'air. En défense, elle nous permettent de bloquer les ballons ou de contrôler l'adversaire. Quand aux doigts, ils nous servent parfois à annoncer les combinaisons. ...

La bouche

Cela reste le moyen le plus efficace pour correspondre entre nous, annoncer les différentes combinaisons en attaque. En défense, on communique sur le déplacement du pivot adverse et sur les relations des arrières (courses, croisés...) elle est aussi très utile pour discuter avec l'entraîneur. ...

Les pieds

Au moment de réagir, j'essaie d'être sur les avant-pieds plutôt que sur les talons. il est toujours préférable d'aller au devant de la balle plutôt que de subir le tir. En plus, si on avance, on réduit l'angle de shoot. Cela se joue à tellement peu de chose que si on n'avance pas, on touche la balle du pied mais ne la dévier suffisamment pour qu'elle sorte du cadre. ...

Les poignets

Une articulation à ne pas négliger au moment de l’échauffement, puisque c'est généralement, avec les mains, les premières parties qui vont toucher le cuir. Au moment des pompes pour l'échauffement des bras, changer l'orientation des mains, faire des mouvements circulaires. Pensez à prendre une balle de tennis et l'écraser si vous en avez une. ...

Les bras

C'est certainement la partie la plus utilisée. Un travail d'entretien permanent est conseillé, afin de se renforcer au niveau musculaire pour éviter les gros problèmes de coude. Deux ou trois séries de pompes peuvent préparer aux futurs chocs. Pour ma part, au moment de ma position dite de pré-parade, je tien généralement mes bras levés. ...

La bouche

Il est très important de maintenir un dialogue avec sa défense, pour encourager, pour penser à lever les bras afin de contrer (quand la fatigue s'installe en fin de rencontre), pour conserver un climat de confiance si l'une des deux parties (moi ou un défenseur) est momentanément en difficulté. Je dialogue aussi avec les défenseurs sur d'éventuels placements à modifier ou sur des particularités de leur adversaire direct (exemple: un joueur connu pour aimer les passes entre les jambes afin de mettre son pivot en situation de tir...) ...
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z