Sites web gratuits et Agence Web en ligne

Informations

Responsable : Claude Mulé

(Président / Gérant / Autre)

Téléphone : 0664144327

Voir aussi : les autres sites web (Saône-et-Loire 71)

Dernières actus du site internet :

Rapport suite à enquête publique 07/2016



Charnaysiennes et Charnaysiens,
Prenez connaissance du rapport du Commissaire Enquêteur et des réponses apportées aux observations des citoyens sur la modification du PLU, en vous rendant sur notre page "actualités".

EXPRIMEZ-VOUS....

Charnaysiennes et Charnaysiens,
EXPRIMEZ-VOUS
nombreux et librement, sur les
PROJETS D’URBANISATION EN COURS
de notre municipalité
Venez pour cela en ce moment, à la RENCONTRE
dans le centre de Charnay des
ENQUÊTEURS DE NOTRE
COMITÉ D’INTÉRÊT DES QUARTIERS NORD DE CHARNAY.
Pour toute précision, contactez-nous
par notre site Internet.


Faut-il un "boulevard urbain" Charnaysien ?!


POUR
RÉSOUDRE L’EXCÈS
DE TRAFIC ROUTIER DE
TRANSIT
(4 fois une heure par
jour)
DANS LA RUE DES PETITS
CHAMPS
NOUS PROPOSONS UNE AUTRE
SOLUTION
QUE NOUS AVONS PRESENTÉE
PUBLIQUEMENT LE 20 JUIN 2015
cliquer ici pour la voir
PLUTÔT QUE DE CRÉER
UN PSEUDO-CONTOURNEMENT PAR
UN « BOULEVARD
URBAIN »
cliquer ici pour
le voir,
DE 23 M DE
LARGEUR D'EMPREINTE AU SOL
EN PLEIN CŒUR
NORD ENCORE VIERGE
DE CHARNAY.
Si vous soutenez notre
proposition de solution,
au moins sa première étape
économique
adressez-nous votre
pétition signée,
cliquez ici pour la voir et
l'imprimer.

Faut-il un "boulevard urbain" Charnaysien ?!


POUR
RÉSOUDRE L’EXCÈS CHRONIQUE
DE TRAFIC ROUTIER DE
TRANSIT
(4 fois une heure par
jour)
DANS LA RUE DES PETITS
CHAMPS
NOUS PROPOSONS UNE AUTRE
SOLUTION
QUE NOUS AVONS PRÉSENTÉE
PUBLIQUEMENT LE 20 JUIN 2015
cliquer ici pour la voir
PLUTÔT QUE DE CRÉER
UN PSEUDO-CONTOURNEMENT PAR
UN « BOULEVARD
URBAIN »
cliquer ici pour
le voir,
DE 23 M DE
LARGEUR D'EMPREINTE AU SOL
EN PLEIN CŒUR
NORD ENCORE VIERGE
DE CHARNAY.



LA MASSONNE

LA MASSONNELA MASSONNE

Il est probable que l'origine du mot fut…. un nom de famille.

Il fut et demeure un domaine viticole important qui donna finalement son nom au quartier. Il appartint au 17 ème siècle à Claude Brosse dont la légende dit que, partit à Paris avec charrette, bœufs et pièces de son meilleur vin, il fut remarqué par le roi Louis XIV en raison de sa grande taille et lui vendit désormais son vin.

Une plaque apposée à l'entrée du domaine énumère les divers propriétaires qui lui succédèrent. En 1966, la commune acquit une partie des lieux, occupés aujourd'hui comme par le passé par un négociant en vins effervescents.

Retour à "un peu d'histoire"


LE PERTHUIS

LE PERTHUISLE PERTHUIS

Le Perthuis signifie en vieux français: défilé, passage.
Aujourd'hui bien habité (lotissement Domaine du Perthuis), ce hameau proche de La Massonne, se nommait également dans le passé, Le Perthuis de Levigny , en raison de sa proximité avec ce très gros hameau.
Le Perthuis possède toujours un Domaine du Perthuis appelé également Château Mirandol, situé à droite de la rue du Perthuis en partant du giratoire de la Massonne.
La rue du Perthuis axée dans le prolongement de la rue du bourg, conduisait de Charnay à Salornay et son château, dont l'origine remonte au plus tard au 13 ème siècle.
Aujourd'hui cette rue est très urbanisée tout au long de son parcours.
Retour à un peu d'histoire

LA BATIE

LA BATIELA BATIE
Pour clore le parcours des
quartiers et hameaux regroupés dans le périmètre du comité d'intérêt des
quartiers nord de Charnay, l'on ne saurait terminer ce petit survol de
l'histoire sans dire quelques mots de la Bâtie, bien que ce quartier soit hors limite
du Comité; hormis par la symbolique du nom du giratoire de La Bâtie-Brackenheim
qui y donne cependant accès.
La Bâtie, en vieux français:
bastie, bastille signifie tour, château, forteresse. Elle était une seigneurie
ancienne qui, au travers les siècles, appartint successivement aux familles
Viré, Busseuil, Vauban puis Rambuteau, dont Claude Barthelot de Rambuteau, qui
fut également seigneur de Champgrenon.
Bâtiment défensif entouré de
fossés, elle devint une ferme dont en 1974, la commune fit l'acquisition avec
quelques terrains et, parmi les dépendances, le temple protestant dont il a été
question dans le paragraphe relatif à La Coupée.
Ces bâtiments de ferme accueillent aujourd'hui
l'école municipale de Musique.

Retour vers "un...

Histoire de nos quartiers ou hameaux

1) INTRODUCTION

Les quartiers ou hameaux se situant en tout ou partie dans le périmètre d'action du Comité d'intérêt des quartiers nord de Charnay les Mâcon:

Champgrenon, Les Chanaux, Les Combes, La Coupée, Les Gérards, La Grange Saint Pierre, Laval, Lévigny, La Maison Rouge, Malcus, La Massonne, Nouvelle Coupée, Les Petits Champs, Le Perthuis, La Ronze font partie de la quarantaine de quartiers ou hameaux que compte Charnay les Mâcon; Carnacus dans une passé très lointain.

Ces derniers couvrent à peu près le tiers de la surface de la Commune et, en l'état présent, entre 2500 et 3000 habitants.

Au Nord et de l'Ouest à l'Est, certains des quartiers ou hameaux de notre Comité, sont limitrophes des communes de Chevagny les chevrières, Hurigny et Mâcon.

Plus fortement urbanisés à l'Est à proximité de Mâcon et jusqu'à la rue Ambroise Paré, ces quartiers et hameaux conservaient au delà, il y a encore peu de temps, un aspect semi rural, puis rural au delà de l'autoroute qui coupe le territoire de...

LES GERARDS

LES GERARDSLES GERARDS

Ce petit hameau tire son nom… d'un "nom de famille". Proche de l'autoroute et de la rue de la Ronze qui y aboutit, mais aussi de Laval et de Levigny, il évoque de suite l'aspect rural de notre commune, coté nord.

Un château des Gérardes, chemin de Franclieu, appartint à la famille Gérards

Retour à "un peu dhistoire"

LES COMBES

<br/>LES COMBES
LES COMBES

Une combe est une vallée creusée au sommet et dans l'axe d'un pli anticlinal, dominée par des versants escarpés. A titre indicatif, un chemin des combes part de l'ouest/nord de Levigny, plus bas et en parallèle avec la rue du Perthuis.

Les Combes constituent un petit hameau désormais continuité de Levigny.


Retour à "un peu dhistoire"

LEVIGNY

<br/>LEVIGNY
LEVIGNY

A l'origine, souvenir de la colonisation romaine, son nom latin serait Liviniacus. Durant le moyen âge et jusqu'au 18 ème siècle, Levigny fut une seigneurie ecclésiastique distincte de celle de Charnay, mais dépendante comme cette dernière de l'abbaye de Saint Pierre hors les murs, comportant tous droits féodaux y compris de justice. La fusion progressive de ces deux seigneuries s'effectua au cours du 18 ème siècle.

Chemin de Laval, au nord de Levigny existait la chapelle Saint Jean Baptiste érigée en 1695 dans un enclos de bâtiments appartenant à J.B. Poncet et Louise Jeanne Trambly, près de la grange de la dîme. Probablement détruite à la révolution, il en demeure un pan de mur particulier et visible.

Plus tard Levigny devint un hameau bien peuplé de Charnay les Mâcon, qui possédait son four banal à proximité du lavoir. Celui ci et la fontaine l'alimentant, sont toujours visibles et bien fleuris dès le printemps.
Levigny conserve une place publique plantée depuis 1879 de platanes...

LAVAL

LAVALLAVAL

Ce petit hameau aurait pour origine étymologique le mot latin Vallis, vallée en français. Aujourd'hui, au nord de Levigny, il en est la continuité et se confond désormais avec ce dernier hameau

Retour à "un peu dhistoire"

CHAMP-GRENON

CHAMP-GRENONCHAMP-GRENON

Champ-Grenon veut dire, semble-t'il, champ des grains (champ grenu) mais ces mots pourraient conserver aussi le souvenir du patronyme Grinius.

Cette terre comprenant initialement une grange, détachée de la seigneurie de la Bâtie fut érigée en "fief d'honneur" au 16 ème siècle pour le procureur du roi et Lieutenant général Aimé de Rymon. Ce fief au cours des derniers siècles, appartint aux familles Rambuteau puis Buffières dont le dernier à porter le nom fut Philibert Lombard de Buffières, comte de Rambuteau, décédé en 1912.

Le Château restauré au 18 ème siècle, endommagé ensuite fut détruit en 1919. Acquis par la commune en 1997, celle ci y effectua des travaux de restauration: porte du couchant, glacière, pavillon d'entrée, bâtiments de ferme, puits, et en fit un lieu d'évènements culturels. Un parc agréable permet de s'y promener et d'accéder au théâtre de verdure conçu à proximité des bâtiments de l'ancien château.

Retour à "un peu dhistoire"

PETITS CHAMPS

PETITS CHAMPSPETITS CHAMPS

Ce lieu dit désignait un emplacement selon les dimensions petites des parcelles contenues.

Aujourd'hui la rue des petits champs, urbanisée pour partie, et sur laquelle débouche les accès de plusieurs lotissements, prolonge la rue de la grange Saint Pierre jusqu'au début de Champgrenon.

Elle connaît depuis peu une liaison nouvelle avec le carrefour de la Bâtie- Brackenheim et connaitra normalement une voie de pénétration vers le nouveau quartier "Nouvelle Coupée".


Retour à "un peu dhistoire"

La RONZE

<br/>La RONZE
La RONZE

Ce lieu dit désigne un emplacement ou la "ronce" prédominait.

La rue de la Ronze qui part de la rue Ambroise Paré, passe sous l'autoroute et s'étire jusqu'au début du lieu dit "Les Gérards". Elle longe un autre lieu dit, très ancien, "Malcus".

Cette rue, urbanisée aujourd'hui en son début, se constitua initialement sur ce premier tronçon de petites fermes construites sous forme de longères dont les habitants cultivaient les terres environnantes.


Retour à "un peu dhistoire"

MALCUS

MALCUSMALCUS

A l'origine, souvenir probable de la colonisation romaine, ce lieu semble avoir appartenu vers les 10/11 ème siècles à une personne nommée Marcius, dérivé du prénom Marcus.

Cet hameau a donné son nom à un chemin sur Charnay, prolongé par la rue de Malcus sur Mâcon (ex Flacé à cet emplacement), en limite des deux communes.

Il se situe dans un cadre arboré, encore semi rural mais dont l'urbanisation à ses confins, sur la commune voisine, rendrait souhaitable qu'il conserva ce cadre arboré d'exception.

Retour à "un peu dhistoire"

La Grange Saint-Pierre

La Grange Saint-PierreLa Grange Saint-Pierre

Le nom de ce quartier survit à celui d'un "domaine" consistant en maisons, terres, prés et vignes appartenant à l'origine à l'abbaye de Saint Pierre, construite hors les murs de Mâcon, qui brûla en 1020.

Le bâtiment fut reconstruit peu après et devint un monastère puissant ou prieuré (ceinturé de murs et de tours), dont l'évêque de Mâcon se réserva le titre d'abbé. Ce dernier fut détruit à son tour volontairement en 1470 en raison de l'appui qu'il pouvait éventuellement apporter à des forces armées de par sa proximité de Mâcon. Puis au final, ce domaine appartint, en son temps, à l'église Saint Pierre de Mâcon intra muros. ( l'emplacement de cette église permit ultérieurement la construction de l'actuelle église Saint Vincent).

Une rue de la Grange Saint Pierre part, en limite de Mâcon, dans la continuation de la rue des neuf clés jusqu'au rond point faisant intersection entre les rues Ambroise Paré et des Petits Champs. Le long de cette rue l'on découvre l'espace...

LES CHANAUX

LES CHANAUXLES CHANAUX

Étymologiquement chanaux est une variante de chanal, canal, ruisseau. Fief laïc de petite importance dont le château fut construit au cœur du 17 ème siècle, le premier seigneur connu en fut en 1595 Philippe Delaporte. Puis la terre fut acquise en 1600 par Simon de Meaux. Peu après 1932 le propriétaire de l'époque conserva la ferme et céda le château dont les ruines furent rasées vers 1988; ce qui permit la construction de deux immeubles en lieu et place.

Ce château disposait à l'origine, vers le sud, d'un parc qui fut coupé en deux parties lors du percement de la rue Claude Bernard vers 1975.Cette rue délimite désormais les communes de Mâcon et Charnay les Mâcon; la ferme des chanaux, seul bâtiment subsistant du passé, se situant sur Mâcon. D'autres bâtiments récents bien connus comme l'hôpital et les lycées Cassin et Dumaine furent construits sur tout ou partie des terres des chanaux se situant sur Mâcon.

Par contre, au delà du parc au sud, des parcelles de terre permirent...

LA COUPÉE

LA COUPÉELA COUPÉE

A l'origine, le territoire de Charnay lès Mâcon touchait le faubourg de la Barre.

Il faut savoir que depuis la fin du 18 ème et jusqu'au cours de 20ème siècle, au gré de décisions des représentants de l'état du moment, Charnay perdit des pans importants de son territoire au profit de Mâcon, longtemps circonscrit à l'intérieur de ses remparts; terrains nécessaires au développement du chemin de fer, de lycées, de l'hôpital etc..

Avant cette époque, un chemin quittait ce faubourg en direction de l'ouest, au travers terres et taillis dont ces derniers furent progressivement coupés afin de permettre l'aménagement d'une route plus carrossable et de terres agricoles environnantes.
Ces lieux où furent effectuées ces coupes prirent le nom de l'unité de contenance de terre utilisée à l'époque: la coupée soit 3,96 ares.

Ces terres, à gauche en sortant de Mâcon prirent le nom de "La petite coupée". Celles de droite, le nom de "La grande coupée". C'est donc essentiellement les terres dites de...

1-Qu’est-ce qu’un Comité d’Intérêt de quartier ?

1-Qu’est-ce qu’un Comité d’Intérêt de quartier ?
Comme il en existe de très nombreux et appréciés
depuis des décennies, en particulier dans le sud de la France, il s’agit d’une
Association indépendante, régie par la loi de 1901, sans but lucratif, sans
couleur politique, philosophique ou religieuse.
L'action d’un Comité d’intérêt de quartier s'appuie
sur la proximité, l’écoute, l’information, la réactivité et le bénévolat de
toutes les générations.
C’est dans cet esprit qu’en privilégiant la
concertation, le Comité veille à l’intérêt général des quartiers en s’efforçant
d’obtenir des services publics ou privés concernés, toutes les dispositions de
nature à protéger ou améliorer l’environnement et le cadre de vie des
habitants, notamment dans les domaines de l’urbanisme, de la circulation et de
la sécurité routière, de la voirie, de la sécurité publique, de la propreté et
l’hygiène publique, des réseaux publics , etc.
Le Comité d’Intérêt de quartier est donc une interface
consultative entre...

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z