Sites web gratuits et Agence Web en ligne

Informations

Responsable :

(Président / Gérant / Autre)

Téléphone :

Fax :

Voir aussi : les autres sites web (Sarthe 72)

Dernières actus du site internet :

Bienvenue

Dans ce site, nous allons vous présenter les différentes énergies, qu'elles soient renouvelables ou non.

Définition des énergies renouvelables

Les énergies renouvelables sont des sources d'énergies dont le renouvellement naturel est assez rapide pour qu'elles puissent être considérées comme inépuisables à l'échelle du temps humain (ex: l'énergie solaire, l'énergie éolienne,...)

L'énergie géothermique

L'énergie thermique à flamme dépend de combustibles fossiles (charbon, gaz ou pétrole), des éléments contenus dans le sous-sol de la Terre. Elle permet de fabriquer de l'électricité dans les centrales thermiques à flamme appelées aussi centrales à flamme ou centrales thermiques classiques, grâce à la chaleur dégagée par la combustion de ces éléments.

Définition des énergies fossiles

L'énergie fossile désigne l'énergie que l'on produit à partir de roches issues de la fossilisation des êtres vivants : pétrole, gaz naturel et charbon. Elles sont présentes en quantité limitée et non renouvelable, leur combustion entraîne des gaz à effet de serre.

Le gaz naturel

Les qualités du gaz naturel sont principalement liées à son bon rendement énergétique et à ses avantages environnementaux : sa combustion n'émet pas de poussières, peu de dioxyde de soufre (SO 2), peu d'oxyde d'azote (NO 2) et moins de dioxyde de carbone (CO 2) que d’autres énergies fossiles.
Essentiellement composé de méthane, il est incolore et inodore, mais "odorisé" pour être détectable. Comme le pétrole, le gaz naturel peut être extrait en milieu terrestre ou marin.
Avant d’être livré au consommateur, il subit plusieurs étapes de transformation. Il est d’abord extrait de la roche réservoir et transporté par canalisations jusqu’aux usines de traitement. Son transport comporte des contraintes qui influent sur le développement de son commerce international. Le transport par gazoduc est l'option la plus répandue. Le transport par méthanier, lui, offre une plus grande flexibilité d'approvisionnement et devrait connaître un bel essor dans les années à venir.
On y a recours en cas de longues...

Le pétrole

Comparé aux autres sources d’énergie utilisées par l’homme avant sa découverte, le pétrole est d’abord une source d’énergie dense : elle offre une grande quantité d’énergie pour un faible volume. C’est aussi une source d’énergie liquide : facile à pomper, à stocker, à transporter et à utiliser. Ces qualités lui permettront de détrôner rapidement le charbon pendant la première moitié du XXe siècle dans tous ses grands domaines d’utilisation : industriel, domestique et, par-dessus tout, dans le domaine des transports. Le pétrole est devenu, à partir des années 50, la première source d'énergie dans le monde. Sa forte densité énergétique en fait la matière première des carburants qui alimentent les transports (voitures, camions, avions, etc.).
C'est aussi une matière première irremplaçable utilisée par l'industrie de la pétrochimie pour un nombre incalculable de produits de la vie quotidienne : matières plastiques, peintures, colorants, cosmétiques, etc. Le pétrole sert aussi comme combustible...

Le charbon

Moteur de la révolution industrielle, le charbon est encore aujourd’hui la première source de production d’électricité dans le monde. Peu cher, il est bien réparti sur la planète et ses réserves sont importantes. Mais il est un grand émetteur de CO2 et donc une menace pour le climat de la planète. Le charbon est la deuxième source d’énergie primaire utilisée dans le monde (derrière le pétrole), et la première pour la génération d’électricité. Le charbon voit son extraction de plus en plus automatisée, que ce soit en mines profondes ou en mines découvertes. La hausse de la consommation mondiale de charbon connait toutefois un net ralentissement depuis trois ans. Chauffage domestique, alimentation de chaudières industrielles, production de fonte ou d'essences synthétiques : les utilisations du charbon sont multiples. Selon sa qualité, le charbon peut en effet être brûlé, transformé en coke ou gazéifié.


L'énergie nucléaire

C’est au XXe siècle que les chercheurs commencent à comprendre les relations du noyau atomique, les mécanismes de la radioactivité et le formidable potentiel d’énergie que recèle la désintégration nucléaire. Les progrès technologiques de la deuxième moitié du siècle ont permis de transformer l’uranium naturel en un combustible utilisable et de construire l’outil qui peut capter cette énergie, le réacteur nucléaire. L'énergie nucléaire dépend d'un combustible fissile, l'uranium, dont le minerai radioactif est contenu dans le sous-sol de la Terre. Elle permet de produire de l'électricité, dans les centrales thermiques nucléaires, appelées centrales électronucléaires, grâce à la chaleur dégagée par la fission d'atomes d'uranium. La production d'électricité d'origine nucléaire est développée plus largement à partir de 1974, au lendemain du 1er choc pétrolier, révélateur de la dépendance énergétique du pays vis-à-vis des hydrocarbures. L'énergie nucléaire n'émet pas de gaz à effet de serre....

L'architecture bioclimatique

L'architecture bioclimatique appelée aussi architecture passive, maison à haute qualité environnementale, bâtiment à haute performance énergétique, bâtiment à énergie positive, est une discipline de l'architecture qui allie l'environnement géographique et climatique avec les modes de vie des habitants pour optimiser le confort, la santé, tout en respectant l’environnement. L’architecture bioclimatique cherche à diminuer les besoins énergétiques d'un bâtiment durant sa vie (de sa construction à sa destruction) tout en tenant compte de la préservation de l'environnement. L’architecture bioclimatique agit sur différents points pour maintenir les températures constantes et agréables :
Contrôle de l’hygrométrie
Contrôle de l’air
Contrôle de la lumière

L'énergie maritime

Le terme « énergies marines « énergies bleues » est utilisé pour désigner toutes les formes d’exploitation des ressources renouvelables issues du milieu marin : marées, courants, vagues, chaleur, salinité, biomasse et enfin vents.
La planète est recouverte à plus de 70% par les océans et les mers. Ceux-ci recèlent d’énormes quantités de flux énergétiques qui ont deux origines .

L’air contient toujours de la chaleur, y compris à des températures négatives (jusqu’au zéro absolu, soit -273,15°C). L’aérothermie c'est quoi ?

L’air contient toujours de la chaleur, y compris à des températures négatives (jusqu’au zéro absolu, soit -273,15°C). L’aérothermie consiste à exploiter cette chaleur dans l’air tout comme la géothermie consiste à exploiter la chaleur du sous-sol terrestre ou l’aquathermie celle de l’eau. Elle constitue un moyen de chauffage alternatif à l’électricité et aux autres moyens de chauffage traditionnels (bois, gaz, etc.).

L'énergie éolienne c'est quoi

L'énergie éolienne est une source d'énergie qui dépend du vent. Le soleil chauffe inégalement la Terre, ce qui crée des zones de températures et de pression atmosphérique différentes tout autour du globe. De ces différences de pression naissent des mouvements d'air, appelés vent. Cette énergie permet de fabriquer de l'électricité dans des éoliennes, appelées aussi aérogénérateurs, grâce à la force du vent.

qu'est-ce que l'énergie hydrolique

L'énergie hydraulique permet de fabriquer de l'électricité, dans les centrales hydroélectriques, grâce à la force de l'eau. Cette force dépend soit de la hauteur de la chute d'eau (centrales de haute ou moyenne chute), soit du débit des fleuves et des rivières (centrales au fil de l'eau).
L’eau est un fluide, la gravité la fait s'écouler de sa source, en altitude, jusqu'à la mer ou l'océan, le point le plus bas. Ainsi se forment, au fur et à mesure, ruisseaux, rivières et fleuves, créant çà et là des lacs. L'eau est donc toujours en mouvement.
L’eau est une source d’énergie renouvelable et illimitée. Elle traverse et fait fonctionner les installations, puis retourne à son cours d’eau sans en être modifiée.
Et tant qu’il y aura de la pluie… il y aura de l’eau dans nos rivières.

Comment utiliser la biomasse

La biomasse représente l’ensemble de la matière organique, qu’elle soit d’origine végétale ou animale. Elle peut être issue de forêts, milieux marins et aquatiques, haies, parcs et jardins, industries générant des co-produits, des déchets organiques ou des effluents d’élevage.
Cette matière organique est la matière qui compose les êtres vivants et leurs résidus ayant pour particularité d’être toujours composée de carbone (du bois aux feuilles en passant par la paille, les déchets alimentaires, le fumier…).

Tout comme le charbon ou le pétrole, lorsque des éléments de la biomasse brûlent, cela dégage du dioxyde de carbone (CO2), le principal gaz responsable du réchauffement planétaire. La différence, c'est que la biomasse ne fait pas qu’émettre du CO2, elle en stocke aussi… en poussant !
Elles sont capables de transformer le dioxyde de carbone de l'air, la lumière du soleil et l'eau en énergie et en oxygène grâce à une réaction chimique : la photosynthèse.

En brûlant, la biomasse crée de la...

Comment capter L'énergie solaire

Pour capter l'énergie solaire et la transformation en électricité , on utilise des modules photovoltaÏque. Ces module solaire aux reflets bleutés ( voir photo ) sont constitués dans la plupart des cas d'un rassemblement de cellule photovoltïque en silicum. Le silium est babriqué a partir de silice ( ce trouve dans le sable ) abondance sur toute notre petite planète

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z