Sites web gratuits et Agence Web en ligne

Informations

Responsable :

(Président / Gérant / Autre)

Téléphone :

Fax :

Voir aussi : les autres sites web (Sarthe 72)

Dernières actus du site internet :

Les sites que nous avons utilisés sont :

Les sites que nous avons utilisés sont :
- Wikipédia .
- Ministrère de l'écologie , du développement durable et de l'écologie .


Le secteur économique de l'énergie en France comprend la production locale (52,7...

Le secteur économique de l'énergie en France comprend la production locale (52,7 %) et l’importation (47,3 %) d’énergies primaires,
leur transformation éventuelle en énergies secondaires (ou dérivées),
le transport et la distribution de ces agents et leur consommation
finale, ainsi que les flux d'importation et exportation d'énergies
secondaires.
Le secteur de l'énergie français a été ouvert à la concurrence progressivement de 1999 à 2007, à l'initiative de l’Union européenne. Le statut de deux des acteurs principaux, GDF Suez et Électricité de France, a ainsi évolué au cours des années 2000. Les principaux autres acteurs du secteur de l'énergie en France sont Total, ENI, E.ON et Poweo Direct Énergie.


La France est l’un des premiers producteurs européens d’énergies renouvelables, avec une production primaire de 20,55 Mtep en 2009, dont 46% par la biomasse et 25% par l’hydraulique, grâce à une très forte progression en 2007.

Le développement des énergies renouvelables apparaît comme le...

Les principales sources d’énergies non renouvelables sont

Les principales sources d’énergies non renouvelables sont
généralement des produits possédant des propriétés énergétiques
intrinsèques (exemple des produit nucléaires) ou celles créées par
l'action de produit que le temps a transformé en charbon ou en
hydrocarbures (pétrole, gaz et huiles naturelles).
On peut classer les énergies non renouvelables en deux grandes familles :
Énergie fossile : notamment le charbon, le gaz naturel et le pétrole.
Leur vitesse de régénération est extrêmement lente à l'échelle humaine,
et la consommation intensive, d'où les risques d'un épuisement rapide ;
Énergie nucléaire, les gisements d'uranium étant limités. Seule la fusion nucléaire pourrait, à condition d'être industriellement maîtrisée, produire de l'énergie sur le très long terme.

Actuellement, pratiquement 80 % de l’énergie totale consommée est non renouvelable.

1. Energie fossile


On appelle combustible fossile tous les combustibles riches en carbone — essentiellement des hydrocarbures — issus de la...

Dans









Dans
le monde, il existe différentes sources d’énergies utilisables
afin de pouvoir répondre aux nombreuses demandes de la
population mondiale, qui elle, augmente de jours en jours. Ces
demandes énergétiques concernent les transports, le
chauffage, ainsi que l’utilisation du téléphone ou même de la
télévision. Cette utilisation de l'énergie a permis
une amélioration du niveau de vie des populations des pays
développés.


Nous
pouvons donc nous demander quelles sont les conséquences ainsi que
les problèmes et les bienfaits dus à la consommations énergétique
mondiale.

Dans
ces différentes sources d’énergies, deux sortes ce distinguent :
les énergies dites non renouvelables et les énergies dites
renouvelables. Ces énergies existent sous différentes formes. Elles
peuvent être liquide ou gazeuse. Cependant, les énergies
les plus utilisées reste non renouvelables à l'image du
pétrole ou même du charbon.





Les énergies renouvelables sont des formes d'énergies dont la consommation...


Les énergies renouvelables sont des formes d'énergies dont la consommation ne diminue pas la ressource à l'échelle humaine. L'expression énergie renouvelable est la forme courte et usuelle des expressions « sources d'énergie renouvelables » ou « énergies d'origine renouvelable » qui sont plus correctes d'un point de vue physique.


Le soleil est la principale source des différentes formes d'énergies renouvelables : son rayonnement est le vecteur de transport de l'énergie utilisable (directement ou indirectement) lors de la photosynthèse, ou lors du cycle de l'eau (qui permet l'hydroélectricité) et l'énergie des vagues (énergie houlomotrice) la différence de température entre les eaux superficielles et les eaux profondes des océans (énergie thermique des mers) ou encore la diffusion ionique provoquée par l’arrivée d’eau douce dans l’eau salée de la mer (énergie osmotique). Cette énergie solaire alliée à la rotation de la terre est à l'origine des vents (énergie éolienne) et des courants marins...

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z