Sites web gratuits et Agence Web en ligne

Informations

Responsable :

(Président / Gérant / Autre)

Téléphone :

Fax :

Voir aussi : les autres sites web (Sarthe 72)

Dernières actus du site internet :

Nous sommes en route depuis déjà une lune, nous avons fait un long détour dans...

Nous sommes en route depuis déjà une lune, nous avons fait un long détour dans la forêt afin d'éviter de croiser les humains, le coins est plutôt calme il n'y a aucun ours par ici. ...ni aucun gros animaux d'ailleurs... j'en ai assez de devoir me nourrir de souris.. je crois que leur goût me dégoutte de plus en plus. Je pense que c'est le cas d'Albertito aussi, avant sa tâche consistait à rabattre les cerfs et les biches, ça doit lui manquer à force de pourchasser à longueur de temps des créatures à peine plus grosse que nos pattes. L'avantage de notre groupe restrinct c'est que notre amour ne gêne personne, nous pouvons l'exprimer librement, plus besoin de se cacher, plus besoin de faire comme si nous n'étions que de simple camarades. Je le voit juste devant moi, il marche tout en regardant les deux petits louveteaux qui jouent à se poursuivre, Flocon et Julia sont directement devenus amis. C'est fou comme les louveteaux grandissent vites, ils gagnent très vites en forces, dans à peine...

Yolan et Albertito sont deux loups banis de leur meutes pour raison de leur...

Yolan et Albertito sont deux loups banis de leur meutes pour raison de leur homosexualité. Lors de leur quête afin de trouver une meute qui accépterais tout les loups peut importe ce qu'ils sont ou ce qu'ils aiment, ils ont pris sous leur ailes une petite louve d'à peine 3 mois: Julia, originaire elle aussi de la même meute mais qui s'est faite capturer par les humains.
En chemin la petite famille formée par Yolan, Albertito et Julia font la rencontre de Nyak et de son louveteau albinos Flocon, rejetés eux aussi par leur meute. Elle leur raconte une légende au sujet d'une meute qui accépterais tout les loups. Les 5 loups entreprennent alors de traversser le désert à la recherche de cette meute.

Nous formerons désormais une petite famille plus soudée que jamais!

Nous formerons désormais une petite famille plus soudée que jamais!
Rien que moi, Albertito et Julia.
Seulement, trois loups ce n'est pas beaucoup pour survivre... Nous ne sommes pas assez nombreux pour chasser les grosses proies et si jamais les hommes se mettent à nous attaquer en nombre, nous risquons de ne pas tenir longtemps...
Il faut qu'on trouve une meute. Mais où aller? Notre ancienne meute ne veut plus de nous, simplement pour une question de mode de vie.
Albertito et Julia dorment paisiblement. Moi, je regarde la voûte céleste du ciel. Je sais que quelque part à l'horizon il y a un endroit où nous pourrions être accepté, un endroit où les loups peuvent s'entre-aimer... Et pourquoi pas un endroit où tout les Hommes seraient en accord avec les loups? ...
Non, là je vais trop loin... Cet endroit n'existe peut-être pas.
Un hurlement me tire de mes pensée. C'était un hurlement plaintif, comme si un loup était perdu. Je me redresse et écoute attentivement.
Rien... Juste le silence de la nuit.

Un second homme sort furieux du camion. Il attrape le premier par la manche...

Un second homme sort furieux du camion. Il attrape le premier par la manche et le giffle.
" - Bougre d'imbécile! Tu peut pas faire attention! Regarde tu l'a tué, maintenant on peut plus rien en faire. Beugle l'homme
- Nan, mais calme toi, je voulais juste l'effrayer pour qu'il se taise... Tu comprend, il aurais attiré le reste de la meute... tente de s'expliquer le premier "
Le second d'homme s'approche de la cage. Si Julia n'aurais pas était touchée, le plan aurais marché au poil...
L'homme ouvre la cage, s'empare de Julia d'une main. La pauvre, son corp sans vie paraît comme une plume pour cette brute épaisse qu'est l'homme...
Une seconde!
Non, non. Je n'ai pas rêvé elle m'a bien adressé un clin d'oeil! Un tout petit. Imperceptible même. Mais une preuve de vie!
Mon plan a marcher! ça a marché! Je n'y crois pas, j'ai enfin fait quelque chose d'utile!
J'adorarais sauter et hurler de joie, mais il faut que je me concentre sur mon objectif. La suite ne dépend que de moi et d'Albertito. Je seccoue...

«- Comment va t-ont faire pour la sortir de là ?,

«- Comment va t-ont faire pour la sortir de là ?,
demande Albertito
- J’ai passé toute mon enfance dans les cages
humaines… lui dis-je
- Et comment tu t’en
es sorti déjà ? me demande Albertito
- … ils m’ont
abandonné… je lui réponds avec une pointe d’amertume
- Mais dit moi crois
tu qu’il y avait des possibilités de sortir de ces cages ? me demande t-il
- C’est possible.
Moi je ne pensai pas à me libérer, j’étais né ici… je n’imaginais même pas
qu’il pouvait exister autre chose de l’autre côté de ces barreaux… Mais au zoo
les cages était proches les unes des autres et de la cage des loups, qui était
d’ailleurs vaste, pas comme celle où Julia est enfermée…
- Une cage plus
vaste !? Yolan tu pense ce que je pense ? me coupe t-il »
Je prends une pause pour réfléchir. J’essai de me souvenir
de mes soigneurs au zoo. Ils nous apportaient de l’eau et de la nourriture à
heures régulières et soignaient les malades. Cependant les humains que j’ai pût
voir ici n’ont pas l’air de réserver le même...

Mais qu'est-ce que Dolorès fait ici? Pourquoi nous a t-elle souvie? Que ce passe...

Mais qu'est-ce que Dolorès fait ici? Pourquoi nous a t-elle souvie? Que ce passe t-il dans la meute? Les hommes ont-ils ataqués? Typhon aurait-il semé le chaos? ...
Toutes ses questions se bousculent dans ma tête pendant que Dolorès est toujours sur moi, m'immobilisant au sol. Elle se recule quelque peu, me permettant de me relever.
Albertito arrive non loins derrière moi, réveillé par le bruit.
Dolorès nous regarde à tour de rôle dans les noir des prunelles puis elle s'assoid.
" - Je ne vais pas aller jusqu'à dire que je soit vraiment fier de ce qu'il y a entre vous mais je pense que le banissement était tout de même un peu éxagéré, commence-t-elle
- Je crois que Typhon est à l'origine de la mort de Julio notre alpha... me met-je à révéler tout bas.
- Quoi!? s'écrit Albertito, Typhon est un peu... un peu spécial... mais de là à tuer l'alpha je pense que tu te trompe Yolan!
- Non Albertito, il se peu que Yolan ai raison. Typhon a un comportement assez étrange à l'égard de la mort de Julio,...

C’est la voie d’Albertito que j’entends, il m’a retrouvé.

C’est la voie d’Albertito que j’entends, il m’a retrouvé.
Entendre ça voie me soulage pendant un temps, cependant, je suis encore bloqué
et je risque à tout moment de tomber dans ce cratère de feu…
« - Ne bouge pas et fait moi confiance ! »
me lance Albertito.
Ne sachant pas trop quoi faire d’autres, j’obéi et bloque
mes muscles du mieux que je peux.
Je ressens un tiraillement à ma patte arrière restante. C’est
une douleur vive, intense qui manque de me faire lâcher prise… Mais il faut que
je résiste ! Je ne peux pas mourir maintenant !
Pas maintenant… Pas après tout ce que j’ai vécu ! Je ne
peux pas me permettre de ne plus voir sa face. Mon âme ne supporteras jamais
que ma dernières vision soit se chaos de feu de sang clapotant.
La douleur s’intensifie. Je lâche prise….
… Mais je ne tombe pas.
Au contraire je m’élève, je remonte. Serais-je mort ?
Si c’est le cas, la mort fait moins souffrir que ce que je ne pensais…
Non, non, je ne suis pas mort. Une bouffée d’air frais me le
fait comprendre....

Je m’avance de la continuité du tunnel à droite, le tunnel

Je m’avance de la continuité du tunnel à droite, le tunnel
se rétrécie et ses bords deviennent de plus en plus coupant. Les bords ne sont
plus lisses comme le passage que j’avais emprunté auparavant.
La différence entre les deux passages m’intrigue. Comme si
ils provenaient de deux endroits différents. Cette grotte est pleines de
mystères, il m’est impossible de déterminer combien de temps j’arpente ses tunnels
anguleux, peut-être depuis toute la nuit, peut-être juste une heure ou bien
plusieurs jour. Est-ce que Albertito s’est réveillé ? Alors il aurait
découvert que je n’étais plus à ses côtés. Dans ce cas est-il à ma recherche ?
S’inquiète t-il pour moi ?
Toutes ses questions résonnent dans mon être pendant que
continue ma descente en direction de cette lueur. L’étroit tunnel n’est
maintenant juste suffisant à me faire passer. Je m’arrête un instant.
Dois-je rebrousser chemin ou continué ?
Si je descends encore et que le tunnel continue à se rétrécir,
je risque de me retrouver coincé…

"Bannis!" Ce mot résonne dans mon crâne.

"Bannis!" Ce mot résonne dans mon crâne.
Je viens à peine de m'intégrer au sein d'une meute, que me voilà déjà banni, et avec moi j'ai emporté Albertito. Je m'en veut tellement, la culpabilité me ronge de l'intérieur tel un feu ardant.
L'alpha me saute me saute dessus et plante ses crocs dans ma gorge.
" - Partez sur le champ! gronde t-il "
Je recule lentement en baissant les oreilles, je voit du coin de l’œil qu'Albertito se recule lui aussi.
Typhon s'avance petit à petit en grognant suivi de près par Tibaux et Célia qui nous dévoilent leurs crocs. Dolorés les suis aussi, mais un peu plus en retrait, elle ne montre pas ses crocs.
Certes, son regard est plein de dégoût, mais je pense qu'elle ne doit pas être en accord avec une telle punition, d'autant qu'Albertito est un très bon éléments en matière de chasse.
Mais il est possible que je me berce d'illusion à ce sujet.
Nous perdons du terrain, les 3 loups s’avancent l'air menaçant.
Albertito se retourne, il ne fait plus face aux autres loups. Tibaux...

"Papa!" crie Julia en manquant de tomber.

"Papa!" crie Julia en manquant de tomber.
Les cris et les plaintes fusent dans la meute, tous sont choqués par la nouvelle. Je le suis moi même aussi, Typhon a commis un acte horrible, il a tué l'alpha.
" - Comment est-ce arriver? demande Dolorès
- Un horrible grizzli, aux griffes acérés et au dent aussi grosses que les lames des hommes a surgit d'un buisson et lui a sauté à la gorge! C'était horrible, il y avait du sang partout! répond Typhon en mimant un air terrifié
- Oh mon dieux c'est terrible! J'ai perdu mon amant, les louveteaux leur père... Et comment va faire la meute?! s'exclame t-elle "
Les exclamations horrifiés reprennent en cacophonie au sein de la meute, les louveteaux qui m'ont imité ont tous entendu, ils en sont eux mêmes tout choqué.
Julia me mordille l'encolure du cou jusqu'à ce que je pose mon regard sur elle, les yeux brillant de colère et me dit:
" - Je suis sûr que Typhon ment!
- Tu as entendu ce qu'il a dit lorsque nous nous affrontions? lui demandais-je
- Oui....

Pendant un instant je pense que tout est perdu, puis je réalise que j'ai encore...

Pendant un instant je pense que tout est perdu, puis je réalise que j'ai encore un argument à lui fournir.
" - Et alors? C'est à notre alpha de décider de l'expulsion des loups dans une meute. répliquais-je
- L'alpha ne pourras rien faire... se contente t-il juste de me répondre
- Que... Comment ça? bégayais-je
- Je lui ai tendu un piège! Ils sont sur une fausse piste! répondit-il
- Tu me fait marcher! C'est Cécilia elle même qui a trouvé la piste du cerf! Si il s'agissait d'une fausse piste elle l'auras remarqué tout de suite! je lui lance
- Tu oublie un détaille minus! Cécilia est sous mes ordres elle aussi! dit-il d'un ton sec "
Typhon commence à forcer le passage, je bloque. Mais Tod se glisse déjà entre nous et donne un coup de ses pattes miniatures sur le museau de Typhon.
Typhon le regarde noir et ouvre sa mâchoire, rapide comme l'éclair, Tod retire aussitôt sa patte, la mâchoire de Typhon claque dans le vide. Je profite du fait que Tod retient l'attention de Typhon pour le bousculer.

Cette instant m'a paru durer une éternité, pourtant il ne s'agissait que de...

Cette instant m'a paru durer une éternité, pourtant il ne s'agissait que de quelques minutes ou peut-être quelques secondes.
Nous nous séparons juste avant le levé du soleil de peur de n'être surpris par les autres loups.
Je ne sait pas pourquoi, mais au fond de moi, quelque chose me dit qu'un truc grave va bientôt se produire.
Je descend de mon rocher et rejoins la tanière, les louveteaux dorment encore à point fermé.
Je m'assied juste devant l'entré de la tanière et observe le soleil qui peu à peu montre le bout de son nez, ses reflets dorées donnent à la rivière l'aspect d'une longue coulée de miel.
Quelques instants après, j'entend les premiers hurlements de loups. La meute se réveille.
Je regarde derrière moi, les louveteaux sortent eux aussi un à un du domaine des rêves.
A peine levé, Tod aguiche se met déjà à mordiller le coup de son frère.
" - Aille! Arrête Tod tu me fait mal! supplie Rod "
Tod ignore la parole de Rod et se met à rire en lui sautant dessus.
Rod me regarde, me suppliant de...

Je sursaute, craignant d'y voir apparaître Typhon.

Je sursaute, craignant d'y voir apparaître Typhon.
Puis en me retournant, je m'aperçoit que ce n'est qu'Albertito.
Je ne cherche pas à comprendre, je me met par reflexe en position de soumission.
" - Arrête tes anneries, il n'y a que nous deux. me dit Albertito "
Confu, je me redresse, la queu toujours entre ma patte arrière et... du vide...
Mes crainte maintenants disperssés, mes pensés redeviennent lucide. Je me demande alors que viens donc faire Albertito.
Mais avant que je ne lui pose la question, celui-ci me répond.
" - J'ai a te parler. me dit-il "
J'ai très envie de savoir ce qu'il a à me dire, mais en même temps, je repense à mes responsabilités. Je lui tourne le dos, un peu impoliment afin de garder un oeil sur la tannière où les louveteaux sont tranquillements au pays des rêves. Il ne faudrais tout de même pas qu'il leur arrive quelquechose.
" - Excuse moi... C'est un peu impoli de te tourner le dos ainsi, mais...
- Tu doit surveiller les petits... me coupe t-il "
Il marque une pause...

Albertito se lève d'un coup.

Albertito se lève d'un coup.
" - Hein la meute! Où ça? s'écrit-il
- Calme toi. Regarde devant, ils arrivent, je croit que l'un des loups est blesser. je lui indique "
Albertito scrute l'horizon.
" - C'est le vieux Alfred. me répond-t-il "
Je regarde la meute qui s'avance, mon regard se pose sur le loup presque brun... Je me sent très mal à l'aise. Malgré moi, je me recule et me ratatine sur moi. Serais-ce donc un rêve prémonitoire?
Albertito me regarde puis se baisse à mon niveau.
" - Qu'est-ce qu'il te prend? s’inquiète t-il a mon égard
- Euh... Ce loup presque brun...
- Ce n'est pas l'alpha. se contente t-il de répondre
- Il me met un peu mal à l'aise... répondis-je timidement
- Il donne cette impression à tout les autres loups. Mais je crois que c'est grâce à lui que l'ordre est maintenu. A chaque fois qu'il arrive, tout le monde se tient à carreau. m'indique t-il
- Quelle est sa place dans la meute? demandais-je
- Il est très proche de l'alpha, il prend des fois son relais. C'est...

Oui je l’aime. Et ça, personne n’y peut rien.

Oui je l’aime. Et ça, personne n’y peut rien.
La meute n’était toujours pas revenus, ils ont certainement dût trouver un endroit où passer la nuit. Je les comprends. Il faudrait être fou pour marcher dans cette nuit noire où la lune ne veut même pas rayonner.
Nous décidons avec Albertito de monter la garde à tour de rôle. C’est plus prudent, un ours a déjà faillit dévorer les petits, et nous ne voulons pas risquer de les exposer à ce danger.
Albertito prend le premier tour de garde. Les petits Rod, Tod, Lili, Julia et Sabrina se couchent autour de moi. A peine couchent-ils leurs museaux entre leurs pates avant qu’ils pénètrent aussitôt dans le monde des rêves. Je fini moi aussi par tomber de fatigue et je sombre dans un sommeil agité.
Je fais un rêve au sujet d’Albertito. Nous courions tous les deux dans une vallée toute fleurie, des fleurs bleues, des fleurs rouges, des blanches, des blanches, des mauves… Ils y en a de toutes les couleurs ! Le soleil couchant nous beigne dans une douce lumière...

Comme les petits sont affamés, et que nous aussi d'ailleurs, nous ne prenions...

Comme les petits sont affamés, et que nous aussi d'ailleurs, nous ne prenions même pas la peine d'atendre que la meute revienne pour commencer à manger.
" - Normalement, l'alpha mange en premier, ensuite vient le tour des bêtas, celui des louveteaux et s'il reste encore quelque chose, les omégas peuvent manger à leur tour. m'explique Albertito.
- Oui, ça je comprend, même dans la meute du zoo on procédait de la même façon. répondis-je
- Tu était Oméga dans ta meute? me demande Albertito
- Non pas du tout répondis-je! J'était bêta, et même très bien gradé d'ailleurs! m'exclamais-je
- Ah... Mais...
- Mais quoi? demandais-je à Albertito
- Comment ce fait-il donc que tu ne savait pas chasser au début de notre rencontre? me demande-t-il
- En fait, aucun loup ne savait chasser dans la meute... répondis-je un peu honteux de ce que nous étions dans mon ancienne meute "
Albertito ne repose pas d'autres questions à ce sujet, je pense qu'il a dût remarquer que ce sujet me génait un peu.
Les louveteaux mange...

Un ours! C'est un ours!

Un ours! C'est un ours!
J'ai déjà eu beaucoup de situations similaires.
Je dit au louveteaux de se regrouper dérrière moi.
Cette situation, je l'ai déjà affronter, mais... j'avais mes 4 pattes.
Je ne sait pas si je vais vais pouvoir y arriver avec juste 3 pattes.
Je retrousse mes babines, met tout mon poid sur mes pattes avant et grogne en fixant l'ours. Il ne faut surtout pas que je le lâche des yeux!
L'our grogne à son tour, dilate ses narines et y fait surculer de l'air, il ouvre la gueule et pousse un grognement plus fort encore.
" - Vas t'en! Vas t'en! Laisse les louveteaux tranquilles! lui dis-je "
Mais c'est inutile, nous ne sommes pas de la même espèce, il ne me comprend pas, et, réciproquement, je ne le comprend pas. Peut-être qui veut faire une trève... Je ne le saurais jamais.
L'ours baisse la tête, renifle. Je lui met un coup de patte. Il se redresse grogne, lève sa patte.
Je pose tout mon poid sur mon unique patte arrière et bondit sur lui. Nous tombons. Je m'écrase sur son gros ventre....

Cette poussée d'adrénaline m'avait fait oublier ma douleur, mais voilà que celle...

Cette poussée d'adrénaline m'avait fait oublier ma douleur, mais voilà que celle me reprend. Je perd mon souffle et m’étale de ton mon long.

" - Ça va? me demande Albertito
- Ma pattes arrière me fait un mal de chien. lui répondis-je
- Euh... Ta patte est arrachée en fait.... me dit-il
- Quoi?! Mais... mais... j'ai l'impression de la sentir... répondis-je choqué
- Ça doit être dût au fait que tu perd beaucoup de sang... tu doit halluciné. me dit-il calmement "
Albertito se penche au dessus de ma pattes... enfin de mon moignon de patte.
" - Je vais nettoyer la plaie. me dit Albertito "
Albertito frôle ma blessure par de doux coups de langues.
" - Albertito qu'est-ce qu'il lui est arrivé? demande un des louveteau.
- Il lui est arriver ce qu'il arrive à ceux qui ne font pas attention où ils mettes les pattes. C'est pour ça qu'on vous répète sans cesse....
- ... qu'il faut toujours regarder par terre avant chaque pas. complète le louveteau "
Un louveteau se place juste devant ma tête.
" - Hey!...

Nous avons maintenant beaucoup progresser, rien ne nous a ralentie.

Nous avons maintenant beaucoup progresser, rien ne nous a ralentie.
" - Ta meute est encore loin? demandais-je à Albertito
- Plus très loin, on va continuer la route et on devrais y être rendu avant l'aube. me répondit-il "
Alors que le soleil se couche, un coup de feu retenti. Je ne peut empêcher un sursaut. Je regarde Albertito, son regard est vide, son âme semble être comme effacée.
" - La meute! cri t-il soudainement "
Puis il se met à courir. Je le suis, il s'enfonce dans la forêt.
A force de s'enfoncer dans la forêt, nous croisons des flammes. La fumée s'enfourne dans mes poumons, j'étouffe, je ne voit plus très clair.
Je continu de courir, lui cris de m'attendre. Il ne m'entend pas... Je n'arrive plus à suivre, mes poumons sont en feu.
Je suis arrêter malgré moi, une violente douleur déchire mon être, j'aperçoit des flash.
La douleur est un peu moins intense, elle provient de ma patte arrière. J'ai la sensation de me faire mordre. Je tire, mais mon assaillant ne lâche pas. Je me retourne,...

Yolan est un loup roux (aussi appelé loup du Mexique) née dans un zoo européen....

Yolan est un loup roux (aussi appelé loup du Mexique) née dans un zoo européen. Il évolue tranquillement au sein d'une meute regroupant tout type de loup.
Mais les humains verrons bien vite que le loup roux est en voie d'extinction.
Un programme de réintroduction est alors installer.
Les loups mexicains doivent être réintroduits de toutes urgence!
Alors âgé de 3 ans, Yolan se verras réintroduire dans un parc naturel au Mexique avant même d'avoir appris à chasser.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z