Sites web gratuits et Agence Web en ligne

Site web JABE-MULTISPORTS

Club / Association sportive
Omnisport

77400 LAGNY SUR MARNE
club.quomodo.com/jabe-multisports

Informations

Responsable :

(Président / Gérant / Autre)

Téléphone :

Fax :

Voir aussi : les autres sites web (Seine-et-Marne 77)

Dernières actus du site internet :

ALBUM 2017

Challenge 2017

Challenge 20171er Fabrice - 32pts (2 courses)
2ème Christophe - 18pts (2 courses)
3ème Franck - 9pts (1 course)
4ème Olivier - 9pts (2 courses)
5ème Benoit - 0pt (0 course)
6ème Jérémy - 0pt

maastricht

maastrichtAprès un début de saison en demie teinte, Benoit décide malgré tout d'accompagner un copain aux Pays-bas pour son premier Ironman. Et oui aussi bizarre que ça puisse paraître, le triathlon est un sport individuel mais il n'a d'intérêt que quand il est pratiqué à plusieurs, surtout sur le long....
Du coup les voici en route pour Maastricht en vue de tenter de devenir finisher sur la distance reine, car, pas question de perf ce week end, le but est bien de terminer la course. D'une part, parce que Baptiste découvre le format full distance et d'autre part, parce qu'avec un peu de recul et en analysant sa préparation, Ben se demande si l'ironkids ne lui suffirait pas en fait..... Il s'avère que sur les 4 derniers mois, les plus longues distances parcourus en vélo et en cap, étaient durant le 70.3 de Suisse!! Le reste du temps il n'a pas dépasser les 85km à vélo et 15km à pied. En faisant ce constat, quelques doutes et sueurs froides l'envahissent, mais c'est peut être l'occasion de vivre une...

Embruman

EmbrumanNous y voici… Embrun… Lieu mythique du triathlon, célèbre pour son triathlon longue distance classé parmi les plus difficiles du monde. Rien que ça !
Après avoir participé avec Christophe à l'Ironman d'Afrique du sud en Avril, après avoir réalisé en Juin à Mary sur marne un duathlon courte distance au coude à coude avec ce même Christophe et après avoir tenté un triathlon sprint + en Espagne (triathlon écourté après une chute à plus de 40 km/h au 4éme km à vélo !), Fabrice s'est confronté au mythique Embrunman.
L'Embrunman… vous connaissez ce triathlon hors norme avec 3.8km de natation dans le lac de Serre-Ponçon, 188 km de vélo et plus de 3600 m de D+ (des bosses à gogo dont le célèbre col de l'Izoard, sans oublier la côte de Pallon, la montée de Chalvet…) et pour finir son marathon.
Depuis des années, Fabrice rêvait de ce triathlon. Cependant, conscient de ses faiblesses, il a attendu patiemment avant de s'y engager, et cette année, sur un coup de folie, il s'inscrit ! Ses faiblesses ? Et...

CURE DE JOUVENCE...

CURE DE JOUVENCE...Initialement prévu avec Franck, c'est finalement seul que Christophe a participé au triathlon du Mans dimanche 3 juillet. Enfin, seul, pas vraiment puisqu'il était accompagné par des adhérents de son club, La Brie Francilienne Triathlon, qui, pour la plupart participait à leur premier M.
Incertain sur sa participation jusqu'à quelques jours de l'épreuve, il prend finalement le dossard d'Alexandre Monier, un jeune du club, absent pour cause de D3... C'est donc avec un dossard de junior qu'il prend le départ. Malgré la perte virtuelle de quelques années, il faut se rendre à l'évidence, on a bien l'age de ses artères...
La natation en rivière de 1700m est rapide, grace au courant. Le chrono est alors flatteur, 21'52". Le temps vélo l'est beaucoup moins, 1h13'35" pour 42kms. La faute au climat, une pluie fine s'est invitée à la fête, et puis les jambes sont lourde aujourd'hui, pas trop la gnaque. C'est dommage car ce parcours est propice au performances. Il se ressaisit cependant sur la course...

au chat et à la souris...

au chat et à la souris...Les intempéries de ces derniers jours ont rendu impossible la nage dans la Marne, et pour cause, l'eau est boueuse et charie des branchages et autres éléments insalubres. L'organisation du triathlon du Pays d'Ourcq a donc décidé de transformer cette course en duathlon, auquel Christophe et Fabrice ont participé ce dimanche 12 Juin.
Nos deux amis se retrouvent le matin de la course avec chacun son lot de bonnes excuses... "Je ne suis pas préparé pour du court", "j'ai mal dormi", "j'me suis fait opéré des dents cette semaine" ou encore "des extras terrestres m'ont enlevé cette nuit"... Bref, un festival de mauvaise, d'autant plus que les extras terrestres ne sortent jamais quand il pleut !!!
Le format est donc, après plusieurs changements, 6kms de course à pied, 43kms de vélo puis de nouveau 6kms à pied. "On part tranquille, hein !!!"... Rien du tout, on part à bloc, Fabrice prend l'avantage de quelques mètres et Christophe se fait violence pour tenir. Le parcours se fait sur chemin, tantôt...

man versus wild...

man versus wild...Samedi 4 juin 2016... Jérémy, dit le Bougnat, a revêtu son costume de Spartiate... Ayant un emploi du temps serré, il participe néanmoins à la Spartan Race de Paris (Jablines), la version SUPER le matin départ 9h et la version SPRINT l'après-midi, départ 13h... Inscrit 10 jours avant... et blessé 2 jours après l'inscription (tendinite ischios jambe gauche), notre spartiate part sans réelle préparation niveau obstacles... Etant en pleine prépa marathon du Mont-blanc, les obstacles n'étaient pas sa priorité... Mal lui en a prit puisque le matin il termine en 1h42 pour 13kms et une bonne vingtaine d'obstacles... avec surtout 120 burpees soit 4 échecs sur des obstacles (javelot, palissade trop haute, slackline et ring de fin de course...), le tout sur un parcours de cross rendu très glissant eu égart aux intempéries...
Juste le temps de se rincer, se changer, se restaurer et voilà que le Bougnat arrive juste 5' avant le départ de la SPRINT de l'après-midi, un rapide coucou à Anouk, partenaire...

le calvaire suisse...

le calvaire suisse...Nous avions déjâ parlé de la course de Benoit à Montluçon, voici un récit plus détaillé qui sera suivi du compte rendu de son 70.3 de Rapperswill (en Suisse, comme tout le monde le sait).

Il a donc participé au triathlon S de Montluçon le 8 mai, il y est allé pour accompagner un collègue qui s'est mit au tri cette année car ce format n'est pas du tout sa tasse de thé....
La météo est pourrie, l'eau à 12 degrés, un vent de fou et la pluie menace de tomber.
Résultat des courses, c'est sans grande conviction qu'il récupère son dossard et qu'il dépose ses affaires dans le parc à vélo. Une fois équipé, on se dirige dans l'eau pour attendre le départ, choc thermique, l'eau est vraiment très froide, et très sale, il réalise une natation très médiocre en 21'!!! "J'ai limite fais de la brasse en serrant les dents pour éviter d'avaler des morceaux".
Le vélo ne se passe pas trop mal, même s'il n'aime pas le principe du drafting, puis, la course à pied a permis de faire un enchaînement rythmé, autant...

Challenge 2016

Challenge 20161er Fabrice - 24pts (4 courses)
2ème Christophe - 19pts (4 courses)
3ème Benoit - 18pts (3 courses)
4ème Franck - 3pts (1 course)
5ème Olivier - 3pts (1 course)
6ème Jérémy - 0pt

ET PENDANT CE TEMPS LÀ...

ET PENDANT CE TEMPS LÀ...Nous avons vu dans les articles précédents les exploits de nos parisiens, mais quid de nos expatriés ? Et bien, il ne sont pas en reste.
Les 14-15 Mai, Olivier à participé au trophée des crapauds, une course de 24 heure en VTT. Il faisait parti d'une équipe de 5, pour la plupart à l'aise en VTT, ce qui n'est pas forcement le cas de notre copain. N'ayant jamais participé à cette course, ses coéquipiés lui ont suggeré de prendre le départ... Le piège, car le premier concurent doit partir déguisé sous peine de prendre une pénalité de 20 minutes...
Les conditions climatique de ces derniers jour ont rendu le parcours assez difficile. Le départ est donné en rang, façon 24 H du Mans, suivant le numéro de dossart (245 pour l'équipe d'oliv'), c'est à dire qu'il faut courir 50 mètres dans l'herbe, sans se tordre la cheville, avant de prendre son vélo et se frayer un passage entre les concurents moins rapides et ceux qui doublent comme des crevards... Une fois qu'on a trouvé sa place, les choses sérieuses...

UN SWIM AND RUN EN RÉCUP'

En pleine récup, Fabrice a profité du swim and run officieux organisé par ses amis de Saint Barth pour s'essayer sur cette discipline récente, qui rappelons le consiste à enchainer des efforts en natation et des efforts en course à pied. Et pour corser le tout, ces efforts sont effectués en autonomie et donc en transportant tout son matériel. Sur cette discipline sont autorisés les plaquettes et le pull-buoy. Ne vous étonnez plus si vous voyez des gugusses courir avec des plaquettes au bout des mains, un bonnet de natation et des lunettes de natation sur la tête ainsi que d'un pull-buoy accroché à la jambe ! Pour la même raison ne soyez pas surpris de voir un type (ou une fille) nager avec des chaussures de course au pied !
Que dire de l'essai de Fabrice ?
Et bien ! Il a adoré !!!
Du bonheur à l'état pur, des efforts qui s'enchainent naturellement et agréablement (certes la pratique dans la mer des caraïbes n'y est probablement pas pour rien !). Le sable dans les chaussures, les vagues qui...

qsf

qsfC'est déjà reparti pour Christophe ! Bien loin des grands évenements à l'organisation grandiose, avec son compère Franck, ils ont participé au triathlon sprint de l'étang des bois. L'avantage de ces organisations "de village", c'est qu'on retrouve tout de suite son vélo dans le parc, c'est celui qui est entre les 2 VTT... Et puis pour se retrouver au départ, et bien y'a qu'a lever la tête, ton pôte est là, parmi les 3 pélerins...
Bref, départ midi, à peu près, pour les quelques 200 participants, dont la moitié sont cadets ou juniors. Autant dire que pour les places d'honneurs, c'est mort, enfin comme d'habitude quoi !!! L'eau du lac est fraiche, mais au bout de quelques mètres on s'y fait. Francky, sans entrainement sort devant Christophe, sans entrainement, avec des chronos respectifs de 15'34 et 15'52 (transition comprise). C'est une course avec drafting, on se retrouve rapidement avec des jeunes pour former un groupe à vélo. Le circuit est composé de trois boucles de 7kms, ça envoie sèvere,...

bougnat...OBSTACLE RACER

bougnat...OBSTACLE RACERIl faisait beau, il faisait chaud en ce 1er mai 2016 à Dijon... sur le canapé... prêt de la cheminée... La température extérieure, elle, annonçait un bien triste 6/7 degrés... au meilleur de la journée... Ce sont pourtant prêt de 4000 participants qui ont décidé de se lancer sur les 8kms jonchés d'obstacles de la première RUEE DES FADAS du FADA TOUR 2016!!! Comme à l'accoutumée, des vagues de 250 personnes déguisées prendront le départ de 09h à 15h. Parmi tout ces athètes, 4 membres de la FADA TEAM!!! Jérémy Martin "Superman", Camille Leroux "wonderwoman", Jérémy L'hôte "Captain Fadamérica" et notre Jabiste Jérémy, connu sous le nom de "Bougnat" dans le monde des courses à obstacles, sont présents afin de représenter au mieux leur team dans une ambiance feutrée, musicale et haute en couleur, une ambiance de Fadas quoi!!!! 9h la vague "élite", les pros, les experts, les mecs qui ont voué leur vie à la course à obstacles!!! Les mecs à qui les sponsors font les yeux doux à chaque sortie......

ALBUM 2016

out of africa

out of africaAlors que le printemps pointe tout juste le bout de son nez, nous voilà dèjà dans le vif du sujet en ce qui concerne la saison triathlètique de l'équipe JABE.
Christophe et Fabrice avaient coché dans leur calendrier l'Ironman d'Afrique du sud le 10 Avril. C'est tôt, très tôt, trop tôt... Même si l'hiver n'a pas été si rude, il faut avoir un peu de volonté pour sortir le vélo ou bien se pointer à 7h30 du mat à la piscine alors qu'il fait encore nuit et froid. Mais comme tout le monde le sait, on a rien sans rien...
L'objectif à l'inscription était, pour nos deux athlètes, d'éffectuer un sub 10h avec si possible une qualification pour Hawaï. Fabrice a maitenu son entrainement afin d'y parvenir, tandis que Christophe a dû composer avec son opération au genou mi-décembre.
Alors, qu'en a t'il été ?
Pour nos fidèles lecteurs, je tiens à être clair tout de suite, la magie n'a pas opéré... Du moins pour la qualif...
Revenons sur ce périple à l'autre bout du monde. Nous sommes partis sans vraiment savoir...

30 kms... PAS PLUS

30 kms... PAS PLUS Ce samedi 19 Mars 2016 avait lieu l'Ecotrail de Paris, Fabrice l'avait déjà fait il y a 1 an ou 2 et il avait bouclé la distance reine, les 80kms. Plusieurs distances étaient présentées, à savoir 18,30,50 et donc 80kms à travers la campagne et les bois d'Ile de France, avec une arrivée au pied de la Tour Eiffel pour les trois premières distances et au premier étage pour le 80kms. Cette année Jérém est le seul JABISTE à s'être aligné sur l'Ecotrail, puisqu'il ne compte pas participer à l'Ironman de L'afrique du sud. Toujours plus ou moins blessé à l'ischio-jambier droit, Jérémy arrive quand même à aligner les kilomètres à pieds et s'est donc inscrit au 30kms afin de débuter sa préparation pour le marathon du Mont-Blanc le 26 Juin 2016.
S'alignant pour la première fois sur l'Ecotrail, Jérémy ne connait pas le parcours et a pour seule ambition, terminer en moins de 3h, ce qui reviendrait à parcourir ce trail à plus de 10kms/h.
C'est donc à 10h du matin qu'est donné le départ du parcours de...

on en est où ?

on en est où ?Après une saison sans Ironman, nous voilà repartis pour un nouveau défi, du moins en ce qui concerne Fabrice et Christophe, L'Afrique du sud...
Les autres membres de l'équipe étant peu enthousiastes pour cette épreuve, pour des raisons familiales, professionnelles ou financières, nos deux athlètes se préparent depuis 2 ans pour cette échéance.
Alors à un mois de la course, on en est où ?
Pour Fabrice tout va pour le mieux, après une saison 2015 réussi, avec sans doute ses meilleurs performances sur 70.3 au Luxembourg puis à Vichy, et une préparation hivernale pointue. Il devrait nous faire une belle course en Afrique du sud.
Christophe, quand à lui, malgré une bonne saison 2015 également, a vu sa préparation stoppée par une douleur au genou qui s'est soldée par une intervention chirurgicale en Décembre. Il réussi cependant à s'entrainer correctement en natation et en vélo, mais pas en course à pied. L'objectif sera donc d'atteindre la ligne d'arrivée... sur ses deux jambes...

Souhaitons leur...

PERFORMANCES IRONMAN

Ironman Francfort 2017:
Natation en 2 boucles, une petite et une grande, dans une base de loisir. Parcours vélo en 2 boucles sans grandes difficultés avec 2 côtes par tour et quelques petites bosses pour un total de 1200m de dénivelé positif, puis 4 tours à pied avec deux montées de pont à chaque.
Sur 3115 finishers,
391 ème Fabrice Kuhn (B.F.Tri): 1h04'01"/5h07'11"/3h49'06" - 10h07'18"
785 ème Christophe Aulagnier (B.F.Tri): 1h14'20"/5h22'09"/4h06'35" - 10h50'06"
1891 ème Franck Gerome (B.F.Tri): 1h10'52"/5h54'30"/5h29'07" - 12h49'22"

EMBRUNMAN 2016:
Natation en 2 boucles avec un départ de nuit. Parcours vélo en 1 seule boucle avec 5000m de dénivelé (col de l'Isoard, entre autre...), puis 3 tours à pied avec une belle bosse à chaque.
Sur 785 finishers,
261 ème Fabrice Kuhn (B.F.Tri): 1h04'41"/7h59'38"/4h27'08" - 13h39'38"

IRONMAN MAASTRICHT 2016:
Natation en aller/retour dans la rivière Maas, à contre courant à l'aller, sortie à l'australienne, puis retour avec le courant. 2 boucles à vélo...

UNE ANNÉE ÉTONNANTE...

UNE ANNÉE ÉTONNANTE...Cette saison 2015, sans Ironman, a apporté son lot de surprises.

Il y a celui qui revient de nul part, avec des jambes toutes bronzées, même pas la trace du cycliste, par manque d'entrainement, finissant 4 triathlons cette année dont deux 70.3, bravo l'artiste...
Il y a l'expatrié, on ne le voit pas, sans doute trop occupé à faire des quiches lorraines, mais il arrive comme un cheveu dans la soupe et remporte le trophée, félicitations...
Ensuite, il y a le petit nouveau, vous savez celui qui n'a pas fait une course depuis 2012, le même qui règle tout le monde à vélo sur le 70.3 du Luxembourg, bien joué...
Il y a celui qui s'entraine dans sa salle de bain, pour pouvoir faire tous les deuxièmes temps dans chaque discipline, c'est con, ça rapporte rien. Bon ok, ça sert aussi à progresser et de belle manière d'ailleurs, chapeau...
Sans oublier celui avec son coach personnel à la maison, celui qui ne s'entraine pas mais arrive quand même à suivre les autres, ben voyons !!!
Et enfin, celui qui se...

JAMBES DE BOIS...

JAMBES DE BOIS...AAAAAAh 2015 et son lot de rebondissements, de péripéties, de courses réussies, de compétitions foirées ou à laquelle on a oublié de s'inscrire, ou celle auxquelles on s'est inscrit sans y participer... Et puis il y a celle où l'on s'est inscrit, où l'on s'est plus ou moins préparé... On y a même prit le départ et puis en cours de route on met le clignotant...
Premier abandon de l'année pour le Jérèm, c'est pas faute d'avoir essayé mais sa Saintelyon s'est terminée à 5h00 du matin au 40ème kilomètre.
Petit retour en arrière, Après son week end dédié aux courses d'obstacles dans le sud, Jérémy s'était accordé quelques jours de repos puis a remis le couvert et comptait courir 5 fois par semaine, après avoir concocté un petit programme de trail made in Jérémy, il n'avait plus qu'à chausser les baskets et en avant!!! Mais voilà... C'était sans compter une petite contracture derrière la cuisse et lui tirant sur la fesse (d'ailleurs à l'heure qu'il est les scientifiques cherchent encore les origines...

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z