Sites web gratuits et Agence Web en ligne

Site web Loiret Pétanque

Club / Association sportive
Pétanque et Jeu Provençal

45000 ORLEANS
www.petanque-loiret.fr

Informations

Responsable :

(Président / Gérant / Autre)

Téléphone :

Fax : Forum

Voir aussi : les autres sites web (Loiret 45)

Dernières actus du site internet :

Au rendez-vous des habitués Dominatrice il y a une décennie, l’armada niçoise revient avec de nouveaux visages. Ax-les-Thermes, avec ses champions de France, aimerait briller aussi. Et il ne faudra pas ignorer une concurrence compacte… Trophée des Villes du 18 au 21 novembre à Grande-Synthe Palais du Littoral & Boulodrome Nice a survolé le Trophée des Villes de 2009 à 2012. La cité azuréenne s’aligne avec les vainqueurs de 2018, Bonetto, Riviera et Fernandez, également lauréats des Masters de Pétanque 2021. Avec Amir Khader, vainqueur du Championnat National des Clubs Jeunes en 2018, c’est de la balle ! Champions de France triplettes, Barre et Nexon (2015 et 2021) ainsi que Laille (2021) défendront la bannière ariègeoise d’Ax-les-Thermes, aidés par Bézandry, un quatuor pas facile à bouger. Fred Perrin s’en souvient très bien Couronné au Trophée des Villes en 2004 et 2006, Fred Perrin va retrouver le championnat hivernal en leader de Mende, une formation aux talents complémentaires, avec Falimanantsoa, Borel et Carteyrade. Un autre souffle de nouveauté viendra de Pornic, la Loire-Atlantique misant sur les vice-champions de France 2021, Baud et Dugast, coachés par leur troisième homme, Gilles Blancheton. Cahors, refaire le coup de 2016 De la victoire historique de Cahors au Trophée des Villes en 2016, subsistent Boris et Da Cunha. L’équipe lotoise, également en demie en 2018 et en quart en 2011, se verrait bien remonter sur le podium. Monaco connaît bien les lieux (demie 2011, quart 2010), il manque simplement ce petit plus pour inscrire un grand exploit. Dans le sillage des expérimentés Olmos et Le Lons, tout paraît possible… Rumilly, l’atout Delahaye Au Trophée des Villes, beaucoup de détails se jouent souvent sur l’équipier de moins de 22 ans. Avec Adrien Delahaye, Rumilly tient là une pépite. Vainqueur des Masters Jeunes, champion de France cadets et vice-champion du Monde en 2017, le minot peut voir loin avec Soeur, Gervasoni et Cailloce. À Grande-Synthe, Amiens ne sera pas déboussolé. Quart en 2016, demie en 2010, la formation de la Somme sait voyager. Avec Uytterhoeven, Thuillier, Amourette et Giffard, il y aura plusieurs pilotes à bord. Autant de chances supplémentaires ?

Au rendez-vous des habitués
Dominatrice il y a une décennie, l’armada niçoise revient avec de nouveaux visages. Ax-les-Thermes, avec ses champions de France, aimerait briller aussi. Et il ne faudra pas ignorer une concurrence compacte…

Trophée des Villes du 18 au 21 novembre à Grande-Synthe Palais du Littoral & Boulodrome
Nice a survolé le Trophée des Villes de 2009 à 2012. La cité azuréenne s’aligne avec les vainqueurs de 2018, Bonetto, Riviera et Fernandez, également lauréats des Masters de Pétanque 2021. Avec Amir Khader, vainqueur du Championnat National des Clubs Jeunes en 2018, c’est de la balle ! Champions de France triplettes, Barre et Nexon (2015 et 2021) ainsi que Laille (2021) défendront la bannière ariègeoise d’Ax-les-Thermes, aidés par Bézandry, un quatuor pas facile à bouger.

Fred Perrin s’en souvient très bien

Couronné au Trophée des Villes en 2004 et 2006, Fred Perrin va retrouver le championnat hivernal en leader de Mende, une formation aux talents complémentaires, avec Falimanantsoa,...

Marseille et Valence-Romans Agglo, ces héros ! Marseille, d'une belle constance au Trophée des Villes et Valence-Romans Agglo, au casting étincelant, s'affiche aux rangs des favoris. Première revue d'effectifs... Trophée des Villes du 18 au 21 novembre à Grande-Synthe Palais du Littoral & Boulodrome Victoire en 2018, finale en 2011, demies en 2012, quarts en 2010 et 2017, c'est ce qu'on appelle avoir de la suite dans les idées. Mais Marseille ne veut pourtant pas en rester là. Car cette équipe, bâtie autour de Castano, Hovaguimian, Cortes et du prometteur Baudino, a belle allure. Avec trois anciens champions du monde, Le Boursicaud (7 titres), Hureau (2004) et Lamour (2005) Valence-Romans Agglo avance avec de solides ambitions. Reste à savoir comment se fera l'alchimie autour de Johan Gielly, le joueur de moins de 22 ans. Créer de nouveaux souvenirs Vainqueur du Trophée des Villes en 2007, Le Mans se verrait bien remonter sur le podium. Champion du monde (2004), Bruno Rocher était déjà de cette aventure. Il pourra cette fois compter sur Vaillant, Veau et Ballière, qui s'est révélé en devenant champion du monde de tir de précision chez les U18 en 2017. Les Calaisiens flirteraient eux aussi volontiers avec les sommets. Ils miseront pour cela sur une formation dirigé par Stéphane Decroix, vainqueur du Championnat National des Clubs en 2012 et finaliste en 2014. De belles promesses... Lauréat du Trophée des Villes en 2005, Melun alignera un collectif solide avec Guillard, Feuillet, l'inoxydable Sthor et le jeune Miclo, qui sera tout juste de retour des championnats du Monde U18. Peut-être avec un paletot arc-en-ciel sur les épaules… Ajaccio se présentera sur la ligne de départ, avec la force de frappe de Philipson et Deslys. En se souvenant des beaux parcours de Bastia, vainqueur en 2008 et finaliste en 2009. ...Et des espoirs formulés discrètement Besançon ne fait pas dans le clinquant mais préfère l'efficacité. Avec des joueurs qui empilent les titres de champions de France militaires. Frachebois, Rouvelin et Tatu seront solides au poste, avec le jeune Sarrazin dans leur sillage. Avec un collectif rôdé, Limoges présente un profil identique. Solidaires, Sarrasin, Savary et Duchet voudront voir loin, en compagnie de Maxence Péronnet (U18), qui peut s'apprêter à vivre de beaux moments.

Marseille et Valence-Romans Agglo, ces héros !
Marseille, d'une belle constance au Trophée des Villes et Valence-Romans Agglo, au casting étincelant, s'affiche aux rangs des favoris. Première revue d'effectifs...

Trophée des Villes du 18 au 21 novembre à Grande-Synthe Palais du Littoral & Boulodrome
Victoire en 2018, finale en 2011, demies en 2012, quarts en 2010 et 2017, c'est ce qu'on appelle avoir de la suite dans les idées. Mais Marseille ne veut pourtant pas en rester là. Car cette équipe, bâtie autour de Castano, Hovaguimian, Cortes et du prometteur Baudino, a belle allure. Avec trois anciens champions du monde, Le Boursicaud (7 titres), Hureau (2004) et Lamour (2005) Valence-Romans Agglo avance avec de solides ambitions. Reste à savoir comment se fera l'alchimie autour de Johan Gielly, le joueur de moins de 22 ans.

Créer de nouveaux souvenirs
Vainqueur du Trophée des Villes en 2007, Le Mans se verrait bien remonter sur le podium. Champion du monde (2004), Bruno Rocher était déjà de...

Annonce sélection : CM Triplette Féminins La Direction Technique Nationale a annoncé l’équipe qui représentera la France à Santa Susanna (Espagne) lors des Championnats du Monde Triplette Féminins du 11 au 14 novembre prochains. Avec Cindy Peyrot – Anna Maillard – Charlotte Darodes – Emma Picard, la France alignera trois titres mondiaux et quatorze titres européens. La grande expérience des épreuves à fort enjeu sera un atout précieux pour les françaises, qui voudront bien sûr poursuivre le cycle débuté en 2017, confirmé en 2019, où la France a décroché des maillots arc-en-ciel. Emma Picard, 3 fois championne d’Europe : « J’avoue que j’ai encore un peu de mal à réaliser pour le moment. Je viens d’intégrer le collectif Seniors puisque j’étais chez les Espoirs auparavant. Donc je ne m’attendais pas à une sélection aussi rapidement. Participer aux Championnats du monde est un objectif pour tout joueur de haut-niveau et c’était évidemment un rêve pour moi. Mais étant donné que l’on sort d’une période compliquée, où les compétitions ont été rares, je ne savais pas du tout comment me situer par rapport aux autres. Je suis donc très heureuse et sincèrement ravie de faire partie de cette équipe. Il y aura une vraie complicité entre nous quatre j’en suis sure ». Jean-Philippe Soricotti, coach de l’équipe de France : « Tous les sélectionneurs sont confrontés au même problème du délai très court pour faire des choix et pour préparer les équipes. Nous avons opté pour une ossature expérimentée, qui a déjà fait ses preuves malgré sa moyenne d’âge assez basse. Cindy, Anna et Charlotte sont une base très solide, avec une belle entente et une énorme motivation. Emma vient pour sa part ‘intégrer’ ce trio auquel elle apportera toute sa fraicheur. Ses résultats récents montrent incontestablement une forme sur laquelle il faut capitaliser. Elle sera d’ailleurs la représentante française pour l’épreuve de tir de précision, qu’elle prépare assidument. Les rôles bien définis dès le départ permettront aux filles de se concentrer sur leur mission. Naturellement, nous avons pour objectif de conquérir une nouvelle fois le titre suprême ».

Annonce sélection : CM Triplette Féminins  La Direction Technique Nationale a annoncé l’équipe qui représentera la France à Santa Susanna (Espagne) lors des Championnats du Monde Triplette Féminins du 11 au 14 novembre prochains.  Avec Cindy Peyrot – Anna Maillard – Charlotte Darodes – Emma Picard, la France alignera trois titres mondiaux et quatorze titres européens. La grande expérience des épreuves à fort enjeu sera un atout précieux pour les françaises, qui voudront bien sûr poursuivre le cycle débuté en 2017, confirmé en 2019, où la France a décroché des maillots arc-en-ciel.  Emma Picard, 3 fois championne d’Europe :  « J’avoue que j’ai encore un peu de mal à réaliser pour le moment. Je viens d’intégrer le collectif Seniors puisque j’étais chez les Espoirs auparavant. Donc je ne m’attendais pas à une sélection aussi rapidement. Participer aux Championnats du monde est un objectif pour tout joueur de haut-niveau et c’était évidemment un rêve pour moi. Mais étant donné que l’on sort d’une période compliquée, où les compétitions ont été rares, je ne savais pas du tout comment me situer par rapport aux autres.  Je suis donc très heureuse et sincèrement ravie de faire partie de cette équipe. Il y aura une vraie complicité entre nous quatre j’en suis sure ».     Jean-Philippe Soricotti, coach de l’équipe de France :   « Tous les sélectionneurs sont confrontés au même problème du délai très court pour faire des choix et pour préparer les équipes. Nous avons opté pour une ossature expérimentée, qui a déjà fait ses preuves malgré sa moyenne d’âge assez basse. Cindy, Anna et Charlotte sont une base très solide, avec une belle entente et une énorme motivation. Emma vient pour sa part ‘intégrer’ ce trio auquel elle apportera toute sa fraicheur. Ses résultats récents montrent incontestablement une forme sur laquelle il faut capitaliser. Elle sera d’ailleurs la représentante française pour l’épreuve de tir de précision, qu’elle prépare assidument.  Les rôles bien définis dès le départ permettront aux filles de se concentrer sur leur mission. Naturellement, nous avons pour objectif de conquérir une nouvelle fois le titre suprême ». 
Annonce sélection : CM Triplette Féminins
La Direction Technique Nationale a annoncé l’équipe qui représentera la France à Santa Susanna (Espagne) lors des Championnats du Monde Triplette Féminins du 11 au 14 novembre prochains.
Avec Cindy Peyrot – Anna Maillard – Charlotte Darodes – Emma Picard, la France alignera trois titres mondiaux et quatorze titres européens. La grande expérience des épreuves à fort enjeu sera un atout précieux pour les françaises, qui voudront bien sûr poursuivre le cycle débuté en 2017, confirmé en 2019, où la France a décroché des maillots arc-en-ciel.
Emma Picard, 3 fois championne d’Europe :
« J’avoue que j’ai encore un peu de mal à réaliser pour le moment. Je viens d’intégrer le collectif Seniors puisque j’étais chez les Espoirs auparavant. Donc je ne m’attendais pas à une sélection aussi rapidement. Participer aux Championnats du monde est un objectif pour tout joueur de haut-niveau et c’était évidemment un rêve pour moi. Mais étant donné que l’on sort d’une...

Annonce sélection : CM Triplette Jeunes Tenante du titre, la France se rendra à Santa Susanna (Espagne) du 13 au 15 novembre prochains avec deux équipes. Découvrez la composition des équipes de France... La France puissance 2 Philippe Chesneau, Responsable du Collectif France Jeunes : « En tant que tenants du titre, nous avons droit à deux équipes de France lors de ces Championnats du Monde et donc il nous fallait sélectionner huit jeunes. La crise sanitaire a un peu compliqué notre tâche, puisque le processus de sélection traditionnel n’a pas pu se dérouler entièrement, et que nous manquions de compétitions de référence. Nous nous sommes donc principalement appuyés sur les performances réalisées lors du stage de Romans-sur-Isère, lors du stage en Allemagne, sur les résultats du National de Grande-Synthe et sur les observations du récent stage d’Albertville. Nous avions une logique très claire : nous voulions deux équipes homogènes, qui seront traitées à égalité, et nous avons cherché des profils complets, capables d’évoluer à différents postes. Cela nous ouvre une large possibilité de formations pendant les Championnats du Monde. Chaque jeune a une préparation personnelle à peaufiner avec ses éducateurs locaux jusqu’à l’échéance, et il nous reste un stage de préparation d’ici là. Bien évidemment, nous avons pour objectif de conserver le titre. Tout est mis en œuvre dans le travail avec les jeunes pour mener ces deux équipes le plus loin possible ».

Annonce sélection : CM Triplette Jeunes Tenante du titre, la France se rendra à Santa Susanna (Espagne) du 13 au 15 novembre prochains avec deux équipes. Découvrez la composition des équipes de France...    La France puissance 2  Philippe Chesneau, Responsable du Collectif France Jeunes :  « En tant que tenants du titre, nous avons droit à deux équipes de France lors de ces Championnats du Monde et donc il nous fallait sélectionner huit jeunes. La crise sanitaire a un peu compliqué notre tâche, puisque le processus de sélection traditionnel n’a pas pu se dérouler entièrement, et que nous manquions de compétitions de référence.  Nous nous sommes donc principalement appuyés sur les performances réalisées lors du stage de Romans-sur-Isère, lors du stage en Allemagne, sur les résultats du National de Grande-Synthe et sur les observations du récent stage d’Albertville.  Nous avions une logique très claire : nous voulions deux équipes homogènes, qui seront traitées à égalité, et nous avons cherché des profils complets, capables d’évoluer à différents postes. Cela nous ouvre une large possibilité de formations pendant les Championnats du Monde.  Chaque jeune a une préparation personnelle à peaufiner avec ses éducateurs locaux jusqu’à l’échéance, et il nous reste un stage de préparation d’ici là.  Bien évidemment, nous avons pour objectif de conserver le titre. Tout est mis en œuvre dans le travail avec les jeunes pour mener ces deux équipes le plus loin possible ».Annonce sélection : CM Triplette Jeunes
Tenante du titre, la France se rendra à Santa Susanna (Espagne) du 13 au 15 novembre prochains avec deux équipes. Découvrez la composition des équipes de France...

La France puissance 2
Philippe Chesneau, Responsable du Collectif France Jeunes :
« En tant que tenants du titre, nous avons droit à deux équipes de France lors de ces Championnats du Monde et donc il nous fallait sélectionner huit jeunes. La crise sanitaire a un peu compliqué notre tâche, puisque le processus de sélection traditionnel n’a pas pu se dérouler entièrement, et que nous manquions de compétitions de référence.
Nous nous sommes donc principalement appuyés sur les performances réalisées lors du stage de Romans-sur-Isère, lors du stage en Allemagne, sur les résultats du National de Grande-Synthe et sur les observations du récent stage d’Albertville.
Nous avions une logique très claire : nous voulions deux équipes homogènes, qui seront traitées à égalité, et nous avons cherché des profils...

L'équation compliquée de Clermont-Ferrand Tenants du titre, les Puydômois vont défendre leur bien sans Philippe Suchaud, sélectionné pour les championnats du monde et Jean-Michel Puccinelli, parti à Fréjus. Du coup, Valentin Beulama et Steeven Chapeland vont changer de statut. Une sacrée mutation à assumer… Trophée des Villes du 18 au 21 novembre à Grande-Synthe Palais du Littoral & Boulodrome L'équation compliquée de Clermont-Ferrand Comment passer d’équipiers modèles à leaders ? C’est ce calcul complexe qui attendra Beulama et Chapeland au coin du boulodrome de Grande-Synthe. Un challenge que les jeunes talents relèveront avec Begon et Courtine. Un quatuor bâti pour avancer. Les Toulousains Paul et Bryan Faurel voudront rééditer leur finale de 2019, surtout avec le coaching affûté de l’expérimenté Philippe Rouquié. Bonetto, Riviera et Fernandez sont devenus Niçois de licence mais n’ont pas oublié leur victoire de 2018 sous les couleurs marseillaises. Récents vainqueurs des Masters de Pétanque, ils ont le vent en poupe ! Cahors, le souvenir de 2016 Le Trophée des Villes réserve des parcours incroyables, comme celui des lotois Da Cunha, Boris et Cortes, indéboulonnables en 2016. Les premiers nommés représenteront toujours Cahors, tandis que Cortes sera sous bannière perpignanaise, bien accompagné par Bauer, Bacchin et le jeune Venzal. Emmenées par l’inoxydable Arnaud Boutelier et Logan Baton, les deux formations de Grande-Synthe auront à domicile un enjeu spécial. Que ressentiront aussi les voisins de Calais, avec à leur tête Stéphane Decroix ? Fréjus, casting différent Vainqueur du Trophée des Villes en 2014 et 2017, le Var alignera sous les couleurs de Fréjus, en l’absence de Lacroix et Rocher partis aux championnats du monde, une autre force de frappe, avec Puccinelli, le tenant du titre. Le Mans, avec Bruno Rocher, Ballière et Vaillant, aura une belle histoire à écrire ; tout comme Lyon avec Tyson Molinas ; ou encore Marseille, mené par Hovaguimian et Castano. Metz (finaliste en 2018), Argelès-Gazost (demi-finales 2019, quarts 2018) voudront aussi revoir l’emballage final, de même que Palavas-les-Flots (quarts 2019). Ax-les-Thermes, avec ses champions de France triplettes 2021 et Pornic, avec ses vice-champions de France, pourraient également refaire le match à l’occasion de cette 20ème édition du Trophée des Villes, un championnat hivernal au plateau inégalable.

L'équation compliquée de Clermont-Ferrand Tenants du titre, les Puydômois vont défendre leur bien sans Philippe Suchaud, sélectionné pour les championnats du monde et Jean-Michel Puccinelli, parti à Fréjus. Du coup, Valentin Beulama et Steeven Chapeland vont changer de statut. Une sacrée mutation à assumer…     Trophée des Villes du 18 au 21 novembre à Grande-Synthe Palais du Littoral & Boulodrome L'équation compliquée de Clermont-Ferrand  Comment passer d’équipiers modèles à leaders ? C’est ce calcul complexe qui attendra Beulama et Chapeland au coin du boulodrome de Grande-Synthe. Un challenge que les jeunes talents relèveront avec Begon et Courtine. Un quatuor bâti pour avancer.   Les Toulousains Paul et Bryan Faurel voudront rééditer leur finale de 2019, surtout avec le coaching affûté de l’expérimenté Philippe Rouquié.    Bonetto, Riviera et Fernandez sont devenus Niçois de licence mais n’ont pas oublié leur victoire de 2018 sous les couleurs marseillaises. Récents vainqueurs des Masters de Pétanque, ils ont le vent en poupe !    Cahors, le souvenir de 2016    Le Trophée des Villes réserve des parcours incroyables, comme celui des lotois Da Cunha, Boris et Cortes, indéboulonnables en 2016. Les premiers nommés représenteront toujours Cahors, tandis que Cortes sera sous bannière perpignanaise, bien accompagné par Bauer, Bacchin et le jeune Venzal.     Emmenées par l’inoxydable Arnaud Boutelier et Logan Baton, les deux formations de Grande-Synthe auront à domicile un enjeu spécial. Que ressentiront aussi les voisins de Calais, avec à leur tête Stéphane Decroix ?   Fréjus, casting différent    Vainqueur du Trophée des Villes en 2014 et 2017, le Var alignera sous les couleurs de Fréjus, en l’absence de Lacroix et Rocher partis aux championnats du monde, une autre force de frappe, avec Puccinelli, le tenant du titre.  Le Mans, avec Bruno Rocher, Ballière et Vaillant, aura une belle histoire à écrire ; tout comme Lyon avec Tyson Molinas ; ou encore Marseille, mené par Hovaguimian et Castano. Metz (finaliste en 2018), Argelès-Gazost (demi-finales 2019, quarts 2018) voudront aussi revoir l’emballage final, de même que Palavas-les-Flots (quarts 2019).  Ax-les-Thermes, avec ses champions de France triplettes 2021 et Pornic, avec ses vice-champions de France, pourraient également refaire le match à l’occasion de cette 20ème édition du Trophée des Villes, un championnat hivernal au plateau inégalable.L'équation compliquée de Clermont-Ferrand
Tenants du titre, les Puydômois vont défendre leur bien sans Philippe Suchaud, sélectionné pour les championnats du monde et Jean-Michel Puccinelli, parti à Fréjus. Du coup, Valentin Beulama et Steeven Chapeland vont changer de statut. Une sacrée mutation à assumer…

Trophée des Villes du 18 au 21 novembre à Grande-Synthe Palais du Littoral & Boulodrome
L'équation compliquée de Clermont-Ferrand
Comment passer d’équipiers modèles à leaders ? C’est ce calcul complexe qui attendra Beulama et Chapeland au coin du boulodrome de Grande-Synthe. Un challenge que les jeunes talents relèveront avec Begon et Courtine. Un quatuor bâti pour avancer.
Les Toulousains Paul et Bryan Faurel voudront rééditer leur finale de 2019, surtout avec le coaching affûté de l’expérimenté Philippe Rouquié.
Bonetto, Riviera et Fernandez sont devenus Niçois de licence mais n’ont pas oublié leur victoire de 2018 sous les couleurs marseillaises. Récents vainqueurs des Masters de Pétanque,...

Quels favoris pour le Trophée des Villes ? La 20e édition du Trophée des Villes de pétanque aura lieu du 18 au 21 novembre du côté de Grande-Synthe (Nord). Qui pour succéder à Clermont-Ferrand ? C’est la grande question à l’approche de la 20e édition du Trophée des Villes de pétanque. Une cuvée 2021 très attendue par les joueurs, qui n’avaient pu disputer l’événement en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19. Cette fois, les 32 équipes seront là et bien là au cœur de Grande-Synthe, cadre privilégié de cette 20e édition. Clermont-Ferrand, tenant du titre A l’heure de désigner les favoris, il convient bien évidemment d’évoquer le tenant du titre : Clermont-Ferrand. Cette formation l’avait emporté en 2019, dominant Toulouse en finale. Philippe Suchaud et Jean-Michel Puccinelli avaient apporté toute leur expérience et leur talent pour permettre à cette ville de décrocher le titre. Mais en 2021, les grands favoris viennent principalement du sud. A l’image de Nice, qui va pouvoir compter sur le renfort de Mickaël Bonetto, vainqueur des derniers Masters de Pétanque mais aussi du Trophée des Villes : c’était en 2018, sous la bannière de Marseille. Fréjus et Lyon font également partie des candidats. Même si, pour la cité varoise, l’édition 2021 s’annonce complexe. En effet, le Trophée des Villes entre en « collision » avec les prochains championnats du monde triplette, qui auront lieu en Espagne du 18 au 21 novembre. Sélectionnés avec l’équipe de France, Dylan Rocher, Philippe Quintais, Philippe Suchaud et Henri Lacroix ne seront donc pas de la partie à Grande-Synthe, au grand dam du club de Fréjus. Lyon et Metz à l’affût L’absence de ces grands champions pourrait ainsi réserver une édition 2021 pleine de surprises. Lyon, finaliste en 2013 et 2016, veut croire que cette année est la bonne. Même chose pour Metz, qui tourne autour depuis plusieurs éditions et qui devrait à nouveau aligner une équipe compétitive. Sans oublier les deux équipes locales qui représenteront Grande-Synthe. Elles auront à cœur de réaliser un exploit jamais accompli dans l’histoire du Trophée des Villes : triompher à domicile.

Quels favoris pour le Trophée des Villes ?    La 20e édition du Trophée des Villes de pétanque aura lieu du 18 au 21 novembre du côté de Grande-Synthe (Nord).  Qui pour succéder à Clermont-Ferrand ? C’est la grande question à l’approche de la 20e édition du Trophée des Villes de pétanque. Une cuvée 2021 très attendue par les joueurs, qui n’avaient pu disputer l’événement en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19. Cette fois, les 32 équipes seront là et bien là au cœur de Grande-Synthe, cadre privilégié de cette 20e édition.  Clermont-Ferrand, tenant du titre A l’heure de désigner les favoris, il convient bien évidemment d’évoquer le tenant du titre : Clermont-Ferrand. Cette formation l’avait emporté en 2019, dominant Toulouse en finale. Philippe Suchaud et Jean-Michel Puccinelli avaient apporté toute leur expérience et leur talent pour permettre à cette ville de décrocher le titre.    Mais en 2021, les grands favoris viennent principalement du sud. A l’image de Nice, qui va pouvoir compter sur le renfort de Mickaël Bonetto, vainqueur des derniers Masters de Pétanque mais aussi du Trophée des Villes : c’était en 2018, sous la bannière de Marseille.  Fréjus et Lyon font également partie des candidats. Même si, pour la cité varoise, l’édition 2021 s’annonce complexe. En effet, le Trophée des Villes entre en « collision » avec les prochains championnats du monde triplette, qui auront lieu en Espagne du 18 au 21 novembre. Sélectionnés avec l’équipe de France, Dylan Rocher, Philippe Quintais, Philippe Suchaud et Henri Lacroix ne seront donc pas de la partie à Grande-Synthe, au grand dam du club de Fréjus.  Lyon et Metz à l’affût L’absence de ces grands champions pourrait ainsi réserver une édition 2021 pleine de surprises. Lyon, finaliste en 2013 et 2016, veut croire que cette année est la bonne. Même chose pour Metz, qui tourne autour depuis plusieurs éditions et qui devrait à nouveau aligner une équipe compétitive. Sans oublier les deux équipes locales qui représenteront Grande-Synthe. Elles auront à cœur de réaliser un exploit jamais accompli dans l’histoire du Trophée des Villes : triompher à domicile.Quels favoris pour le Trophée des Villes ?

La 20e édition du Trophée des Villes de pétanque aura lieu du 18 au 21 novembre du côté de Grande-Synthe (Nord).
Qui pour succéder à Clermont-Ferrand ? C’est la grande question à l’approche de la 20e édition du Trophée des Villes de pétanque. Une cuvée 2021 très attendue par les joueurs, qui n’avaient pu disputer l’événement en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19. Cette fois, les 32 équipes seront là et bien là au cœur de Grande-Synthe, cadre privilégié de cette 20e édition.
Clermont-Ferrand, tenant du titre

A l’heure de désigner les favoris, il convient bien évidemment d’évoquer le tenant du titre : Clermont-Ferrand. Cette formation l’avait emporté en 2019, dominant Toulouse en finale. Philippe Suchaud et Jean-Michel Puccinelli avaient apporté toute leur expérience et leur talent pour permettre à cette ville de décrocher le titre.

Mais en 2021, les grands favoris viennent principalement du sud. A l’image de Nice, qui va pouvoir compter sur...

Suivez en direct le 5e Mondial à Pétanque Montpellier 3M. Du 29 septembre au 3 octobre, la cité héraultaise sera le cadre privilégié de la 5e édition du Mondial à Pétanque Montpellier 3M.

Suivez en direct le 5e Mondial à Pétanque Montpellier 3M. Du 29 septembre au 3 octobre, la cité héraultaise sera le cadre privilégié de la 5e édition du Mondial à Pétanque Montpellier 3M.Suivez en direct sur la WebTV le 5e Mondial à Pétanque Montpellier 3M. Cliquez sur Direct
Du 29 septembre au 3 octobre, la cité héraultaise sera le cadre privilégié de la 5e édition du Mondial à Pétanque Montpellier 3M.

Résultats HOMMES / FEMMES

Mondial Pétanque Montpellier – Audrey Bandiera : « Que du bonheur, que du positif » Championne de l’Odyssée de pétanque 2021, Audrey Bandiera revient sur son parcours lors de cet évènement.

Mondial Pétanque Montpellier – Audrey Bandiera : « Que du bonheur, que du positif »
Championne de l’Odyssée de pétanque 2021, Audrey Bandiera revient sur son parcours lors de cet évènement.

Mouna Beji, finaliste du Mondial Pétanque Montpellier Après un très beau parcours et une très belle deuxième place, Mouna Beji revient sur son ressenti mais aussi ses objectifs à venir.

Mouna Beji, finaliste du Mondial Pétanque Montpellier
Après un très beau parcours et une très belle deuxième place, Mouna Beji revient sur son ressenti mais aussi ses objectifs à venir.

Mondial Pétanque Montpellier : Victoire de l’équipe Canohès Ce dimanche s’est achevé le Mondial de Pétanque de Montpellier par une superbe victoire de l’équipe de Canohès : Frédéric Bauer, Simon Cortes, Christophe Bacchin. Un sentiment de fierté pour cette équipe d’Occitanie et surtout du plaisir de jouer ensemble.

Mondial Pétanque Montpellier : Victoire de l’équipe Canohès
Ce dimanche s’est achevé le Mondial de Pétanque de Montpellier par une superbe victoire de l’équipe de Canohès : Frédéric Bauer, Simon Cortes, Christophe Bacchin. Un sentiment de fierté pour cette équipe d’Occitanie et surtout du plaisir de jouer ensemble.

Mondial Pétanque Montpellier – Christophe Bacchin : « L’international de Montpellier est un des plus relevé » L’équipe locale se qualifie pour la finale de l’Odyssée de pétanque 2021 face à l’équipe Malbec. Leur parcours continue sur le Mondial Montpellier 3M.

Mondial Pétanque Montpellier – Christophe Bacchin : « L’international de Montpellier est un des plus relevé »
L’équipe locale se qualifie pour la finale de l’Odyssée de pétanque 2021 face à l’équipe Malbec. Leur parcours continue sur le Mondial Montpellier 3M.

Mondial Pétanque Montpellier : Un tournoi plein de surprises ! La quasi totalité des grands favoris du Mondial Montpellier 3M de pétanque ont connu la défaite avant même les 8e de finale. De quoi laisser la place à de belles surprises. La pluie, annoncée pour dimanche à Montpellier, a-t-elle refroidi les ardeurs des favoris ? Toujours est-il que le Mondial Montpellier 3M a connu une journée mouvementée du point de vue des résultats. En effet, à l’occasion du concours masculin disputé en triplettes, certaines des principales têtes d’affiche ont rapidement dit adieu au tournoi héraultais. Journée difficile pour les champions du monde C’est le cas notamment de la triplette venue de Fréjus, composée de Dylan Rocher, Henri Lacroix et Stéphane Robineau. Les trois hommes, dont deux vont disputer les prochains championnats du monde, se sont inclinés dès les 32e de finale à Montpellier. Une énorme surprise, alors que ce trio faisait partie, comme à chaque fois qu’il est aligné sur un tournoi, des grands favoris. Et que dire du trio composé d’Emmanuel Lucien, et des légendes Philippe Suchaud et Philippe Quintais. Pour eux, c’est une défaite dès le 1er tour. Quintais et Suchaud disputeront les Mondiaux dans moins de deux mois. Forcément, cette élimination précoce n’est pas de nature à rassurer deux jours après l’annonce de la sélection. Mais les deux hommes ont l’expérience et le talent nécessaire pour rebondir. Vainqueurs des derniers Masters de Pétanque, Mickaël Bonetto et David Riviera ont eux aussi pris la porte. Accompagnés de Pierre Lucchesi, ils n’ont pas réussi à passer le cap des 16e de finale. Même sort pour le trio, pourtant redoutable, composé de Pascal Milei, Dominique Usai et Antoine Cano. Cortes souverain à domicile ? Au petit jeu de la surprise qui peut aller jusqu’au bout, André Laborde, frère de l’organisateur Marcel Laborde, est toujours en lice ! Il reste tout de même quelques triplettes redoutables, à l’image de celle composée Simon Cortes, Frédéric Bauer et Christophe Bacchin, ou celle de Jérôme Perez, Kévin Malbec, finaliste des derniers Masters de Pétanque, et Jean-Michel Puccinelli, multiple vainqueur de La Marseillaise.

Mondial Pétanque Montpellier : Un tournoi plein de surprises !  La quasi totalité des grands favoris du Mondial Montpellier 3M de pétanque ont connu la défaite avant même les 8e de finale. De quoi laisser la place à de belles surprises.  La pluie, annoncée pour dimanche à Montpellier, a-t-elle refroidi les ardeurs des favoris ? Toujours est-il que le Mondial Montpellier 3M a connu une journée mouvementée du point de vue des résultats. En effet, à l’occasion du concours masculin disputé en triplettes, certaines des principales têtes d’affiche ont rapidement dit adieu au tournoi héraultais.  Journée difficile pour les champions du monde C’est le cas notamment de la triplette venue de Fréjus, composée de Dylan Rocher, Henri Lacroix et Stéphane Robineau. Les trois hommes, dont deux vont disputer les prochains championnats du monde, se sont inclinés dès les 32e de finale à Montpellier. Une énorme surprise, alors que ce trio faisait partie, comme à chaque fois qu’il est aligné sur un tournoi, des grands favoris.    Et que dire du trio composé d’Emmanuel Lucien, et des légendes Philippe Suchaud et Philippe Quintais. Pour eux, c’est une défaite dès le 1er tour. Quintais et Suchaud disputeront les Mondiaux dans moins de deux mois. Forcément, cette élimination précoce n’est pas de nature à rassurer deux jours après l’annonce de la sélection. Mais les deux hommes ont l’expérience et le talent nécessaire pour rebondir.  Vainqueurs des derniers Masters de Pétanque, Mickaël Bonetto et David Riviera ont eux aussi pris la porte. Accompagnés de Pierre Lucchesi, ils n’ont pas réussi à passer le cap des 16e de finale. Même sort pour le trio, pourtant redoutable, composé de Pascal Milei, Dominique Usai et Antoine Cano.  Cortes souverain à domicile ? Au petit jeu de la surprise qui peut aller jusqu’au bout, André Laborde, frère de l’organisateur Marcel Laborde, est toujours en lice ! Il reste tout de même quelques triplettes redoutables, à l’image de celle composée Simon Cortes, Frédéric Bauer et Christophe Bacchin, ou celle de Jérôme Perez, Kévin Malbec, finaliste des derniers Masters de Pétanque, et Jean-Michel Puccinelli, multiple vainqueur de La Marseillaise.Mondial Pétanque Montpellier : Un tournoi plein de surprises !
La quasi totalité des grands favoris du Mondial Montpellier 3M de pétanque ont connu la défaite avant même les 8e de finale. De quoi laisser la place à de belles surprises.
La pluie, annoncée pour dimanche à Montpellier, a-t-elle refroidi les ardeurs des favoris ? Toujours est-il que le Mondial Montpellier 3M a connu une journée mouvementée du point de vue des résultats. En effet, à l’occasion du concours masculin disputé en triplettes, certaines des principales têtes d’affiche ont rapidement dit adieu au tournoi héraultais.
Journée difficile pour les champions du monde
C’est le cas notamment de la triplette venue de Fréjus, composée de Dylan Rocher, Henri Lacroix et Stéphane Robineau. Les trois hommes, dont deux vont disputer les prochains championnats du monde, se sont inclinés dès les 32e de finale à Montpellier. Une énorme surprise, alors que ce trio faisait partie, comme à chaque fois qu’il est aligné sur un tournoi, des grands...

Mondial Pétanque Montpellier – Charlotte Darodes : « Une fierté d’être ici » C’est avec le maillot de l’équipe de France sur le dos que Charlotte Darodes dispute le Mondial Montpellier 3M de pétanque. La joueuse exprime notamment sa fierté d’avoir joué en compagnie de Philippe Suchaud lors de l’Odyssée des Champions.

Mondial Pétanque Montpellier – Charlotte Darodes : « Une fierté d’être ici »
C’est avec le maillot de l’équipe de France sur le dos que Charlotte Darodes dispute le Mondial Montpellier 3M de pétanque. La joueuse exprime notamment sa fierté d’avoir joué en compagnie de Philippe Suchaud lors de l’Odyssée des Champions.

Mondial Pétanque Montpellier – Philippe Quintais : « Un des plus gros concours de la saison » Participant en triplette en compagnie de Philippe Suchaud et Emmanuel Lucien, Philippe Quintais est aussi le parrain du Mondial Montpellier 3M de pétanque. A notre micro, il se confie sur l’événement montpelliérain mais aussi sur les prochains championnats du monde.

Mondial Pétanque Montpellier – Philippe Quintais : « Un des plus gros concours de la saison »
Participant en triplette en compagnie de Philippe Suchaud et Emmanuel Lucien, Philippe Quintais est aussi le parrain du Mondial Montpellier 3M de pétanque. A notre micro, il se confie sur l’événement montpelliérain mais aussi sur les prochains championnats du monde.

Mondial Pétanque Montpellier – Angélique Colombet : « Se faire plaisir » Angélique Colombet dispute le Mondial Montpellier 3M de pétanque en doublettes. La championne du monde Triplettes 2017 apprécie particulièrement l’événement héraultais.

Mondial Pétanque Montpellier – Angélique Colombet : « Se faire plaisir »
Angélique Colombet dispute le Mondial Montpellier 3M de pétanque en doublettes. La championne du monde Triplettes 2017 apprécie particulièrement l’événement héraultais.

Mondial Pétanque Montpellier – Simon Cortes : « Je suis l’enfant du pays » A l’occasion du Mondial Montpellier 3M de pétanque, Simon Cortes évolue en triplette en compagnie de Frédéric Bauer et Christophe Bacchin. Aux couleurs de SPORTMAG lors de cet événement, le champion du monde 2005 se confie sur cette compétition à domicile.

Mondial Pétanque Montpellier – Simon Cortes : « Je suis l’enfant du pays »
A l’occasion du Mondial Montpellier 3M de pétanque, Simon Cortes évolue en triplette en compagnie de Frédéric Bauer et Christophe Bacchin. Aux couleurs de SPORTMAG lors de cet événement, le champion du monde 2005 se confie sur cette compétition à domicile.

Mondial Pétanque Montpellier – Emmanuel Lucien : « On vient avec des ambitions » Emmanuel Lucien fait équipe avec Philippe Suchaud et Philippe Quintais à l’occasion du Mondial Montpellier 3M. L’ancien vainqueur des Masters de Pétanque apprécie l’atmosphère conviviale de la compétition héraultaise.

Mondial Pétanque Montpellier – Emmanuel Lucien : « On vient avec des ambitions »
Emmanuel Lucien fait équipe avec Philippe Suchaud et Philippe Quintais à l’occasion du Mondial Montpellier 3M. L’ancien vainqueur des Masters de Pétanque apprécie l’atmosphère conviviale de la compétition héraultaise.

Mondial Pétanque Montpellier : Une cuvée 2021 de très haut niveau Depuis ce samedi matin, des centaines de triplettes s’affrontent à l’occasion du Mondial Montpellier 3M de pétanque. L’objectif : remporter un concours international qui fait rêver tous les joueurs. En arrivant à Odysseum ce samedi, du côté de Montpellier, vous ne pourrez pas manquer le bruit des boules de pétanque qui s’entrechoquent. En effet, des centaines de joueurs sont rassemblés au même endroit afin de disputer, durant deux jours, le Mondial Montpellier 3M. Un tournoi international très prisé et apprécié des joueurs du monde entier. L’Espagne, Monaco,le Maroc, la Belgique, la Côte d’Ivoire, la Hongrie, la Pologne et la Slovaquie sont notamment de la partie afin de préparer les prochains championnats du monde du côté de Santa Suzanna. Depuis ce samedi matin, des centaines de triplettes s’affrontent à l’occasion du Mondial Montpellier 3M de pétanque. L’objectif : remporter un concours international qui fait rêver tous les joueurs. En arrivant à Odysseum ce samedi, du côté de Montpellier, vous ne pourrez pas manquer le bruit des boules de pétanque qui s’entrechoquent. En effet, des centaines de joueurs sont rassemblés au même endroit afin de disputer, durant deux jours, le Mondial Montpellier 3M. Un tournoi international très prisé et apprécié des joueurs du monde entier. L’Espagne, Monaco,le Maroc, la Belgique, la Côte d’Ivoire, la Hongrie, la Pologne et la Slovaquie sont notamment de la partie afin de préparer les prochains championnats du monde du côté de Santa Suzanna.

Mondial Pétanque Montpellier : Une cuvée 2021 de très haut niveau Depuis ce samedi matin, des centaines de triplettes s’affrontent à l’occasion du Mondial Montpellier 3M de pétanque. L’objectif : remporter un concours international qui fait rêver tous les joueurs.  En arrivant à Odysseum ce samedi, du côté de Montpellier, vous ne pourrez pas manquer le bruit des boules de pétanque qui s’entrechoquent. En effet, des centaines de joueurs sont rassemblés au même endroit afin de disputer, durant deux jours, le Mondial Montpellier 3M. Un tournoi international très prisé et apprécié des joueurs du monde entier. L’Espagne, Monaco,le Maroc, la Belgique, la Côte d’Ivoire, la Hongrie, la Pologne et la Slovaquie sont notamment de la partie afin de préparer les prochains championnats du monde du côté de Santa Suzanna.    Depuis ce samedi matin, des centaines de triplettes s’affrontent à l’occasion du Mondial Montpellier 3M de pétanque. L’objectif : remporter un concours international qui fait rêver tous les joueurs.  En arrivant à Odysseum ce samedi, du côté de Montpellier, vous ne pourrez pas manquer le bruit des boules de pétanque qui s’entrechoquent. En effet, des centaines de joueurs sont rassemblés au même endroit afin de disputer, durant deux jours, le Mondial Montpellier 3M. Un tournoi international très prisé et apprécié des joueurs du monde entier. L’Espagne, Monaco,le Maroc, la Belgique, la Côte d’Ivoire, la Hongrie, la Pologne et la Slovaquie sont notamment de la partie afin de préparer les prochains championnats du monde du côté de Santa Suzanna.Mondial Pétanque Montpellier : Une cuvée 2021 de très haut niveau
Depuis ce samedi matin, des centaines de triplettes s’affrontent à l’occasion du Mondial Montpellier 3M de pétanque. L’objectif : remporter un concours international qui fait rêver tous les joueurs.
En arrivant à Odysseum ce samedi, du côté de Montpellier, vous ne pourrez pas manquer le bruit des boules de pétanque qui s’entrechoquent. En effet, des centaines de joueurs sont rassemblés au même endroit afin de disputer, durant deux jours, le Mondial Montpellier 3M. Un tournoi international très prisé et apprécié des joueurs du monde entier. L’Espagne, Monaco,le Maroc, la Belgique, la Côte d’Ivoire, la Hongrie, la Pologne et la Slovaquie sont notamment de la partie afin de préparer les prochains championnats du monde du côté de Santa Suzanna.

Depuis ce samedi matin, des centaines de triplettes s’affrontent à l’occasion du Mondial Montpellier 3M de pétanque. L’objectif : remporter un concours international qui fait rêver tous...

Mondial Pétanque Montpellier : Le triomphe des Champions L’équipe des Champions a dominé l’équipe Elite ce vendredi lors de l’Odyssée des Champions, à l’occasion du Mondial Montpellier 3M de pétanque. Au terme d’une journée marquée par des têtes-à-têtes, des doublettes et des triplettes, ce sont les doublettes mixtes qui sont venues conclure l’Odyssée des Champions ce vendredi, au cœur d’Odysseum. Avant cette dernière épreuve, ce sont les Champions qui mènent 23-13 face aux Elites. Un avantage non négligeable qui pousse les Elites à gagner le maximum de doublettes lors de cette soirée. Les Champions souverains Dylan Rocher et Cindy Peyrot, notamment, font équipe sur le terrain principal afin de porter leur équipe vers la victoire. Autre doublette de qualité côté Champions : Philippe Suchaud apporte toute son expérience à Charlotte Darodes. Les duels sont serrés, mais c’est bien cette fameuse expérience et l’alliance de talents côté champions qui fini par payer. Les Champions, avec dans leurs rangs Dylan Rocher, Henri Lacroix, Philippe Quintais, Philippe Suchaud, Simon Cortes, Bruno Le Boursicaud, Angélique Colombet, Cindy Peyrot, Anna Maillard, Charlotte Darodes, Sandrine Herlem et Marie-Christine Virebayre, remportent cette édition d’exception.

Mondial Pétanque Montpellier : Le triomphe des Champions L’équipe des Champions a dominé l’équipe Elite ce vendredi lors de l’Odyssée des Champions, à l’occasion du Mondial Montpellier 3M de pétanque.  Au terme d’une journée marquée par des têtes-à-têtes, des doublettes et des triplettes, ce sont les doublettes mixtes qui sont venues conclure l’Odyssée des Champions ce vendredi, au cœur d’Odysseum. Avant cette dernière épreuve, ce sont les Champions qui mènent 23-13 face aux Elites. Un avantage non négligeable qui pousse les Elites à gagner le maximum de doublettes lors de cette soirée.    Les Champions souverains Dylan Rocher et Cindy Peyrot, notamment, font équipe sur le terrain principal afin de porter leur équipe vers la victoire. Autre doublette de qualité côté Champions : Philippe Suchaud apporte toute son expérience à Charlotte Darodes. Les duels sont serrés, mais c’est bien cette fameuse expérience et l’alliance de talents côté champions qui fini par payer. Les Champions, avec dans leurs rangs Dylan Rocher, Henri Lacroix, Philippe Quintais, Philippe Suchaud, Simon Cortes, Bruno Le Boursicaud, Angélique Colombet, Cindy Peyrot, Anna Maillard, Charlotte Darodes, Sandrine Herlem et Marie-Christine Virebayre, remportent cette édition d’exception.Mondial Pétanque Montpellier : Le triomphe des Champions
L’équipe des Champions a dominé l’équipe Elite ce vendredi lors de l’Odyssée des Champions, à l’occasion du Mondial Montpellier 3M de pétanque.
Au terme d’une journée marquée par des têtes-à-têtes, des doublettes et des triplettes, ce sont les doublettes mixtes qui sont venues conclure l’Odyssée des Champions ce vendredi, au cœur d’Odysseum. Avant cette dernière épreuve, ce sont les Champions qui mènent 23-13 face aux Elites. Un avantage non négligeable qui pousse les Elites à gagner le maximum de doublettes lors de cette soirée.

Les Champions souverains
Dylan Rocher et Cindy Peyrot, notamment, font équipe sur le terrain principal afin de porter leur équipe vers la victoire. Autre doublette de qualité côté Champions : Philippe Suchaud apporte toute son expérience à Charlotte Darodes. Les duels sont serrés, mais c’est bien cette fameuse expérience et l’alliance de talents côté champions qui fini par payer. Les Champions, avec dans leurs...

Mondial Pétanque Montpellier – Philippe Suchaud : « Un format convivial » Après un duel face à Stéphane Robineau disputé avec le sourire, Philippe Suchaud s’est confié sur sa participation au Mondial Montpellier 3M de pétanque, mais aussi sur les prochains championnats du monde.

Mondial Pétanque Montpellier – Philippe Suchaud : « Un format convivial »
Après un duel face à Stéphane Robineau disputé avec le sourire, Philippe Suchaud s’est confié sur sa participation au Mondial Montpellier 3M de pétanque, mais aussi sur les prochains championnats du monde.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z